- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

La Haye Pesnel - Maëlle Martin : « Les Mouche, des chevaux intelligents »

  • (© ER)
    (© ER)
  • Maëlle Martin (© ER)
    Maëlle Martin (© ER)
  • Pénélope Leprévost/Fantastik Libellule (© ER)
    Pénélope Leprévost/Fantastik Libellule (© ER)
  • Eden Leprévost Blinlebreton (© ER)
    Eden Leprévost Blinlebreton (© ER)
  • Eden Leprévost Blinlebreton (© ER)
    Eden Leprévost Blinlebreton (© ER)
  • Eden Leprévost Blinlebreton (© ER)
    Eden Leprévost Blinlebreton (© ER)
  • Christophe Lemoine/Galant du Rouet (© ER)
    Christophe Lemoine/Galant du Rouet (© ER)
  • Christophe Lemoine/Galant du Rouet (© ER)
    Christophe Lemoine/Galant du Rouet (© ER)
  • Christophe Lemoine/Galant du Rouet (© ER)
    Christophe Lemoine/Galant du Rouet (© ER)
  • Thomas Rousseau/Furyo de Banco (© ER)
    Thomas Rousseau/Furyo de Banco (© ER)
  • Anthony Le Goff/Fidji des Trois Croix (© ER)
    Anthony Le Goff/Fidji des Trois Croix (© ER)
  • (© ER)
    (© ER)
  • (© ER)
    (© ER)
  • (© ER)
    (© ER)
  • Bilal Zaryouh/Delando de St Léger (© ER)
    Bilal Zaryouh/Delando de St Léger (© ER)
  • (© ER)
    (© ER)
  • (© ER)
    (© ER)
  • (© ER)
    (© ER)
C’était écrit cette victoire ? « Ce n’était pas écrit mais on a tout tenté pour essayer de l'obtenir parce que c'est un concours qui est organisé par les éleveurs donc ça tient toujours à cœur de bien faire. J’ai un peu l'impression de monter à domicile. Il y a toute la famille Bellet,  leur entourage et c'est vraiment chouette, l'organisation est top en plus donc ça fait plaisir de monter des chevaux de leur élevage dans leur concours et en plus de gagner ».

Romain n'est pas de la partie ?
« Non, Romain est à St Gall et vient de se classer 3e du Grand Prix 5*. On a eu un bon dimanche à tous les 2, chacun de notre côté, mais sinon il aurait été là bien évidemment ».

La jument vous appartient ?
« Elle appartient à Hervé Billot, Romain et moi, c'est une aventure commune. C'est une jument que Romain avait achetée assez jeune, il y a toujours cru et elle commence à performer à plus haut niveau donc on est vraiment très contents ». 

Quel avenir pour cette jument ?
« C’est une jument qui est destinée à la commercialisation parce que c'est notre métier de former des chevaux et de les vendre. On n’est pas pressés, c'est une jument qui a fait son premier Grand Prix 4* il y a un petit mois à Canteleu, elle commence juste 1m55, elle n’a pas encore sauté ça de manière régulière mais je pense qu'elle va sauter ça comme elle saute 1m45 parce qu'elle a des moyens, du respect, de l'envergure, c'est une jument qui sait être vite aussi donc pour moi elle a toutes les qualités pour vraiment sauter haut.

Les Mouchece sont des chevaux intelligents, ce sont des chevaux de concours, ils sont modernes. On adore travailler avec les Bellet parce qu'en plus ce sont des chevaux qui sont bien débutés depuis qu'ils sont tout petits, il n’y a jamais de mauvaises surprises. Ce sont des gens à qui on fait confiance et on n'est jamais déçus. La qualité est top et on aime beaucoup bosser avec eux ».

Vive le sud manche !
« Exactement ».

Vous êtes installés à quel endroit ?
« Là on loue des boxes au Haras de la Roque vers Lisieux. On cherche un endroit dans le Calvados pour s'installer de manière permanente parce que vraiment on adore la région. Ce n’est pas facile de trouver des installations équestres mais on a vraiment envie de rester dans la Normandie en tout cas. »

ER

Quatre cavalières dans le top 5 

Trusté par les cavalières, le Grand Prix 145. Elles sont quatre dans le top 5 des doubles sans-fautes. Athony le Goff/Fisji des Tois croix avait réussi un bon chrono en 40.67 que Maêlle et Espsy ont puvérisé de trois secondes. Fille de Quintus avec Ulisca Mouche, petite fille de Vesta, ISO 153, Epsy sort du moule des meilleurs Mouche. Elle est de la même souche que Illico et Izalia, championne des 5 ans l’an dernier et représentants des SF l’an dernier au championnat du monde des stud-books à Valkenswaard. ‘Famille exceptionnelle, commente Julien, ils ne veulent pas toucher une barre. 

En plus des lots département de la Manche et Granville Terre et Mer, les partenaires du GP représentés par Alain Navarret et Stéphane Sorre, affecté à la première place, Maelle a reçu un bon pour une saillie du crack Hurricane de Champloué apporté par Grégoire Hercelin, engagé ici avec une flotte de jeunes chevaux.

Le Grand Prix Elite 125 qui a terminé cette première tranche de concours a été remporté par un des organisateurs, le très dynamique Benjamin Bailly, initiateur de la tombola des étalons, en selle sur Carera de Boisquillon, la jument (Quintago-Darco) de Louise Fortin. Trois épreuves, trois classements. Chapeau.

03/06/2024

Actualités régionales