- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Juliette Faligot et Arqana de Riverland : une histoire d’amour

  • (© ER à Bourg-en-Bresse)
    (© ER à Bourg-en-Bresse)
Il ne leur manquait vraiment pas grand-chose pour remporter la victoire le 22 mai dernier dans le Grand Prix du CSI4* de Bourg-en-Bresse. Seul double sans-faute le premier week-end de juin dans la Coupe des nations à Madrid, le couple a un bel avenir devant lui. Mais du chemin, il a fallu en parcourir, avoue la Nordiste.

Juliette Faligot a débuté l’équitation à l’âge de 2 ans et demi. Sa mère, Véronique, était une cavalière amateur en saut d’obstacles où elle excella jusqu’au niveau Élite. Elle inscrit naturellement sa fille dans un centre équestre à Frelighien, en région lilloise. Juliette évolue à poney, se passionne pour les compétitions et passe à cheval dès l’âge de dix ans.

A 15 ans, c’est décidé, sa carrière sera dans les chevaux. La même année, en 1999, ses parents achètent une petite ferme à Bailleul (59) et créent une écurie de propriétaires. Qui évolue rapidement : ils passent de 16 boxes à 80 aujourd’hui, construisent un grand manège, organisent la structure : les écuries de la Blanche sont nées. C’est une affaire de famille : les parents dirigent, Juliette gère l’écurie de compétition, sa sœur Marion a pris en charge depuis 2 ans la réinsertion de jeunes en difficultés ainsi que de l’équithérapie.

Hezer de Breotiere et  Chelana Z

Au fil des années, de plus en plus de propriétaires lui confient des chevaux. La cavalière nordiste, dès le bac en poche s’est « lancée corps et âme dans ce projet. »
Le Selle Français Hezer de Breotiere, produit de Val Fleuri par Hivanoe, est le premier à amener la cavalière sur le niveau Pro 2 et Pro 1. Avec lui elle remporte le titre de Championne de France des Cavalière en 2006. Elle a 21 ans.
Le deuxième cheval ayant marqué sa vie est Chelana Z. Ce fils du Holsteiner Chellano Z (x Jacorde, Kwpn) lui a permis de concourir dans des CSI 3*.
En 2017, Arqana de Riverland arrive. Elle a 7 ans. « Un vrai coup de cœur, et ça continue ». Les écuries familiales s’en portent acquéreur.

Une réelle histoire d’amour

Fille de Cornet Obolensky et Stella de Riverland par Diamant de Semilly, Arqana, née chez Mickaël Varliaud est une jument ultra performante et Juliette le sait : « Une jument pareille, je ne sais pas si j’en aurai une autre dans ma vie. C’est une petite pépite, incroyable, qui est très facile au quotidien, facile à vivre, et qui n’a pas de défaut. »
Le couple se connaît par cœur : il a grandi ensemble. Alors toutes deux prennent leur temps. L’énergie de la jument, non canalisée au début elle l’utilise maintenant à bon escient et en a fait une force. « Elle est douée et c’est une jument très respectueuse. »

2022 : la consécration

2022 commence royalement : après trois semaines à Vilamoura en février à sauter les 1,45m et les 1,50m, le couple prend une 7e place sur le CSI3* de Lanaken (Bel) avant de disputer les championnats de France Pro Élite à Fontainebleau (6e). Il s’offre un podium dix jours plus tard, au Grand Prix 3* du Touquet.
Le 22 mai dernier, lors du CSI4* de Bourg-en-Bresse, ils sont 50 qualifiés le Grand Prix. Seuls 7 accèdent au barrage. Juliette est de ceux-là. La concurrence est sévère. Pourtant Juliette est confiante : « Quand on est bien connecté avec son cheval, on se dit que rien ne peut nous arriver. » Et la jument va tout lui donner à nouveau. Lorsqu’elle passe la ligne d’arrivée sans-faute, la cavalière ressent « une grande joie. Le temps était vraiment serré. Alors lorsque tout le monde ou presque sort avec des pénalités de temps c’est encore plus beau lorsqu’on y arrive. » Elle finira deuxième du Grand Prix avec en prime le challenge de la meilleure cavalière du concours.
A Madrid dans la Coupe des Nations du CSIO5*, Juliette et Arqana confirment. Elles seront les seules de l’équipe à boucler les deux tours sans faute.

F. Pamart

22/06/2022

Actualités régionales

Les petites annonces

Toutes les annonces équestres avec Equirodi

Je dépose une annonce