- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Europe de dressage : « Les Bleus sont montés d’un cran dans la hiérarchie mondiale »

  • Pauline Basquin/Sertorius de Rima Z*IFCE (© FFE/PSV)
    Pauline Basquin/Sertorius de Rima Z*IFCE (© FFE/PSV)
  • Morgan Barbancon-Mestre/Habana Libre A (© FFE/PSV)
    Morgan Barbancon-Mestre/Habana Libre A (© FFE/PSV)
Lors du Grand Prix Spécial, elles furent deux cavalières françaises à se qualifier pour la Freestyle, avec les 18meilleurs couples européens, Pauline Basquin et Morgan Barbançon Mestre. Elles font honneur à cette épreuve particulière. Les deux représentantes tricolores ont en effet non seulement pris part à cette finale Freestyle, mais elles ont également réussi à intégrer le Top 15 de l’épreuve toutes les deux. C’est une marche supplémentaire gravie par une équipe de France plus soudée que jamais à moins d’un an des Jeux olympiques en France. 

Libérés de la pression d’une qualification olympique, les Bleus du dressage ont pu démontrer que leurs résultats de la saison n’étaient pas dus au hasard, mais bien au travail mis en place avec l’encadrement fédéral depuis plus d’un an déjà. Avec une 6e place par équipe et quatre couples dans le Top 30, la France affiche une belle cohésion à moins d’un an du rendez-vous de Paris 2024. 

Alexandre Ayache et Holmevangs Jolene avaient la responsabilité de bien lancer l’équipe en bouclant leur Grand Prix dans leurs points habituels. Mission accomplie pour le Niçois qui, après un peu plus de 6 minutes en piste, a décroché une moyenne de 71.584%, sa 2e meilleure performance cette saison sur cette épreuve.
En début d’après-midi, Arnaud Serre est entré en piste avec son jeune James Bond de Massa, dont l’écoute et la disponibilité l’a ravi. L’étalon de 9 ans qui effectue sa première saison en Grand Prix a réussi son record personnel sur l’épreuve avec un total de 71.444%. 
L’Ecuyère du Cadre Noir de Saumur, Rennaise d’origine Pauline Basquin avec son cheval de cœur, qu’elle a formé dès ses 3 ans, Sertorius de Rima Z*Ifce ont décroché 72.189% malgré quelques tensions sur la piste. 
Pour la France, c’est la Franco-Espagnole Morgan Barbançon Mestre & Habana Libre A qui avaient pour mission de conclure cette épreuve collective. Le couple, dont c’était le premier championnat, est sorti de piste avec 72,997%. 
Avec ces bons résultats, l’équipe de France a décroché la 6e place du championnat par équipe. Si la qualification olympique était déjà acquise en tant que nation hôte, la France assoit sa légitimité internationale avec quatre couples qualifiés pour le Grand Prix Spécial, une première ! Morgan est ravie : « A un an des Jeux, c’est vraiment motivant d’avoir des résultats qui progressent comme ça pour tout le monde. » 

En effet Pauline Basquin et Sertorius de Rima Z*Ifce ont littéralement emballé le jury dès les prémices de l’épreuve avec, à la clé, leur record personnel à 79,561% et plus de 84 % sur la note artistique (13e). Deux chevaux plus tard Morgan Barbançon Mestre et Habana Libre A ont décroché également une moyenne frisant les 80%, 79,521% (14e). Pauline est très fière de ces résulats : « Il n’y a que quatre nations qui ont qualifié tous leurs cavaliers dans le Spécial, c’est une vraie performance collective dont on est très fier. Morgan remercie leur chef d’équipe, Jean Morel, «  qui a vraiment fait le bon choix avec cette équipe soudée qui a tout donné. Il nous a fait confiance, il ne nous a pas lâchés, il nous a même secoués, mais aujourd’hui ça paye. »

L’Allemande Jessica von Bredow-Werndl et sa fantastique jument de 16 ans TFS Dalera BB assloient leur supériorité par une seconde médaille d’or individuelle, finissant leur Freestyle avec une standing ovation et un total de 92,818 %. L’Argent revient à la Britannique Charlotte Fry/Glamourdale 92,379 % et le bronze à Charlotte Dujardin/Imhotep 91,396 %.

Jean Morel, sélectionneur de l’équipe de France
« Je pense que les résultats suffisent à exprimer ma joie. Aujourd’hui j’ai accompagné mes cavalières, mais j’ai aussi profité du moment, c’est un rêve éveillé pour nous. Notre position par rapport à la hiérarchie mondiale commence à évoluer. Aujourd’hui la presse allemande parle de Pauline, les Hollandais parlent de Morgan, plusieurs nations et juges ont salué la belle équitation de nos quatre cavaliers. Je pense que ce qu’on a mis en place avec Laurent Gallice, notre super vétérinaire Stéphane Fresnel et notre consultant Jan Nivelle, est juste. La sélection était juste et les chevaux étaient en pleine forme jusqu’à la fin de ce championnat. Je pense qu’individuellement nos cavaliers sont très bons, mais ils sont beaucoup plus forts en équipe. On l’a vu le collectif les a portés toute cette semaine. C’est la suite logique des résultats de la saison. Aujourd’hui, ils n’ont pas seulement confirmé, ils sont montés d’un cran dans la hiérarchie mondiale. On va profiter de ce moment bien sûr, mais dès la semaine prochaine, on repart au boulot ! On a encore des points à améliorer pour tout le monde et on va faire entrer de nouveaux chevaux pour venir appuyer ce groupe. »

Sophie Dubourg, « sereine »

La DTN se dit sereine à un an des JO de Paris : « Il y a une belle dynamique et une belle progression dans ces deux disciplines du dressage et du para-dressage. Je tiens à féliciter tous les acteurs de cette réussite, avec une mention spéciale pour notre jeune Chiara qui rapporte deux médailles d’argent en para-dressage. Nous sommes en route pour les JOP avec une grande confiance concernant le travail engagé ainsi que les moyens déployés sur nos meilleurs couples par la FFE mais aussi par son Fonds d’investissement EquiAction. J’adresse également comme toujours mes remerciements aux propriétaires des chevaux et aux différents partenaires qui accompagnent nos athlètes au quotidien. Au lendemain de ces quatre championnats d’Europe dans les trois disciplines olympiques et la discipline paralympique, nos listes « À cheval pour Paris » vont être réactualisées et nous allons poursuivre sereinement notre préparation en vue de performer l’été prochain devant notre public. »

C. Robert avec FFE

Resultats

1. Jessica von Bredow-Werndl (GER), TSF Dalera BB 84.612%
2. Charlotte Dujardin (GBR), Imhotep 82.422%
3. Charlotte Fry (GBR), Glamourdale 81.258%
4. Nanna Skodborg Merrals (DEN), Blue Hors Zepter 78.556%
5. Carl Hester (GBR), Fame 78.540%

Team Ranking

1. Great Britain 242.220
2. Germany 239.674
3. Denmark 228.727 

Start-list et résultats
Consulter le site officiel de l’événement

12/09/2023

Les dernières minutes

21/09/2023

L'agenda de nos région du 22 septembre au 22 octobre

Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre

Actualités régionales