- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Double médaille d'argent européenne pour Chiara Zenati/Swing Royal*IFCE en Para-Dressage

  • Chiara Zenati et Swing Royal*IFCE médaillés d’argent Freestyle Grade III (©FFE-PSV
    Chiara Zenati et Swing Royal*IFCE médaillés d’argent Freestyle Grade III (©FFE-PSV
Chiara Zenati, 8è des Jeux Paralympiques de Tokyo à seulement 18 ans, avec Swing Royal*IFCE, ancienne monture de José Letartre qu’elle conduisait depuis 2 ans, avait été la révélation de ces Jeux. Deux ans après, le couple s’offre une double médaille d’argent aux Championnats d’Europe de la discipline. Les Bleus finissent 7è par équipe.  

Les championnats d’Europe de dressage et para-dressage, qui se côtoient durant une semaine au coeur des installations haut de gamme du Centre équestre international de Riesenbeck (GER), imaginées par le champion allemand de saut d’obstacles Ludger Beerbaum, ont donné leur verdict : des 13 nations engagées, ce sont les Pays-Bas qui reçoivent l’Or européen, suivis de l’Allemagne et la Grande-Bretagne. La France est 7è.

En effet lors de la première épreuve, si Chiara est médaille d’argent en Grade III et Anne-Frédérique Royon & son Hanovrien Quaterboy LH 7è du Grade I, Lisa Cez réalise avec son Stallone de Hus une très bonne performance pour ses premiers championnats d’Europe en para-dressage, et Vladimir Vinchon & son hongre du Oldenbourg Pégase Mayenne ont ensuite présenté une reprise équipe très sérieuse, s’offrant la 3e place de l’épreuve avec 74.054% en Grade IV et leur qualification pour la finale Freestyle de samedi. Ce qui fera dire à Fanny Delaval, chef d’équipe que « Le bilan est très positif avec 4 cavaliers à plus de 70%. On termine première des nations non encore qualifiées pour les Jeux paralympiques. On ne courait pas après cet objectif puisque nous sommes nation hôte, donc automatiquement qualifiée. Mais ce bon résultat montre que l’on mérite notre place aux Jeux. On a des résultats en lien avec l’expérience et le travail déjà conduit. »

La dernière journée d’épreuves s’est terminée avec une nouvelle médaille d’argent pour le clan tricolore en para-dressage. La benjamine de l’équipe Chiara Zenati en selle sur l’expérimenté Swing Royal*IFCE ont réalisé le doublé en Freestyle en offrant à la France une seconde médaille d’argent européenne.

Après une réinspection des chevaux par le jury des championnats, validant leur bonne forme pour poursuivre la compétition, les 8 meilleurs couples de chaque Grade sont de nouveau entrés en piste ce samedi. Cette fois, chacun a pu présenter un programme de sa propre création, mettant en avant les points forts de son cheval, sur une musique parfaitement coordonnée au rythme des chevaux, donnant l’impression d’une véritable danse de couple.

Chiara Zenati et le bel Hanovrien Swing Royal*IFCE, propriété de l’Institut français du cheval et de l’équitation en Grade III ont été les premiers dans l’arène pour la France. Forts d’une médaille d’argent décrochée mardi lors de la première épreuve individuelle, le couple avait à coeur de répéter ses prouesses en piste. Doublé réussi pour Chiara qui participait à ses premiers Jeux paralympiques à Tokyo en 2021, à 18 ans seulement, déjà accompagnée de Swing Royal*IFCE. Avec 77,773%, ils ont obtenu une seconde médaille, de bronze cette fois et confirment à la fois le talent et la progression fulgurante de cette jeune para-dresseuse, et la connivence qui la lie à Swing, l’ancien cheval de José Letartre.

Le Danois Tobias Thorning Joergensen  et Jolene Hill décrochent une nouvelle médaille avec 83,833% et la Néerlandaise Lotte Krijnsen/Rosenstolz N.O.P sont en bronze (75,680%). 

En Grade I, la Ligérienne de l’écurie du Colombier (42) Anne-Frédérique Royon et Quaterboy LH étaient également qualifiés pour le Freestyle. Avec 73,653%, le couple a décroché une belle 6e place. Lucide, elle sait qu’il reste du chemin avant les JO de Paris : « Après ça, il faudra se reconcentrer, les Jeux c’est demain, il faut encore beaucoup travailler tous ensemble pour continuer à progresser. », mais loue l’esprit d’équipe qui a favorisé ces résultats.

Or : Sara Morganti (ITA)/Mariebelle (81,640%), Argent : Michael Murphy (IRL)/Cleverboy (79,347%), Bronze Martina Benzinger (GER)/Nautika (78,347%).

Le Mayennais Vladimir Vinchon & sa jument Pégase Mayenne, 6è aux Mondiaux de Herning en 2021 ont sorti le grand jeu en Grade IV, réalisant même leur record personnel sur ce test avec 75,905%. Hélas, ils faisaient face à forte partie et terminent au pied du podium. Pas déçu Vladinir, qui reconnaît avoir « fait de belles choses », mais qu’il « reste des points à améliorer. On a encore quelques mois pour travailler. On a déjà les yeux tournés vers Paris 2024. »
 
La suprématie néerlandaise s’est exprimée, l’or revenant en effet à Demi Haerkens/EHL Daula N.O.P. 82,070 %, et l’argent à Sanne Voets/Demantur RS2 N.O.P. 81,595 %. Le Bronze est Belge, Manon Claeys/Katharina Sollenburg recueillant la moyenne de 78,025 %.

La jeune cavalière francilienne Chiara Zenati :
« C’est beaucoup d’émotions qui se mélangent. Ce troisième jour, j’ai suivi au maximum les conseils de Sébastien mon entraîneur parce que je sentais mon cheval très tendu. En sortant de piste je n’étais pas satisfaite car je n’avais pas eu de très bonnes sensations. Et au final, c’est ma meilleure note jamais obtenue avec Swing. J’ai fait beaucoup de travail de préparation mentale et physique qui m’apporte beaucoup. Je remercie aussi mon entraîneur, le groom de Swing qui s’occupe si bien de nous et toute l’équipe qui est derrière nous. Je remercie ma famille, l’IFCE, le staff de la FFE, toutes ces personnes qui me font confiance et me permettent d’être ici aujourd’hui. » 

Anne-Frédérique Royon :
« Je suis très satisfaite de ces Championnats. J’ai fait une saison en demi-teinte et je n’étais pas sûre d’être dans l’équipe. Et finalement, j’améliore mon record personnel sur la première reprise, le 2e jour un peu moins bien, et aujourd’hui, je suis plutôt contente de ma note. Il y a encore beaucoup de choses qui peuvent être améliorées, mais pour le moment, voyons le positif. L’ambiance de l’équipe est top. Chiara a fait une très belle reprise ce matin, et on attend le passage de Vladimir avec impatience. Après ça, il faudra se reconcentrer, les Jeux c’est demain, il faut encore beaucoup travailler tous ensemble pour continuer à progresser. »

Vladimir Vinchon :
« J’ai un petit peu subit la reprise aujourd’hui. Mon cheval commençait à fatiguer et la chaleur n’a pas aidé. Quand il est comme ça, il faut composer. Ça reste satisfaisant sur la note. Le bilan du championnat est vraiment positif car on a quand même fait de belles choses, mais il reste des points à améliorer. On a encore quelques mois pour travailler. On a déjà les yeux tournés vers Paris 2024. »

Fanny Delaval, cheffe d’équipe
« On a fait un beau championnat. On termine la Libre avec de belles performances. On est contents de la 6e place d’Anne-Frédérique. Vladimir n’a pas démérité non plus. Il n’est plus très loin du podium, mais les autres ont été meilleurs aujourd’hui. Tout cela nous encourage pour la suite. Et enfin la 2e médaille de Chiara c’est vraiment une belle conclusion. Je remercie l’Institut français du cheval et de l’équitation qui nous accompagne dans ce projet avec Chiara et qui est prépondérant dans ces deux médailles. J’espère qu’on fera encore de belles choses ensemble à Paris. On entend autour de nous que les Français sont dans le coup pour 2024. En effet, on avance, mais il faut continuer à travailler. On a encore beaucoup de progrès à réaliser, et on va tout mettre en œuvre pour arriver le mieux armés possible à Paris l’été prochain. »

C.Robert avec FFE

10/09/2023

Les dernières minutes

21/09/2023

L'agenda de nos région du 22 septembre au 22 octobre

Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre

Actualités régionales