- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

À Wellington, Richard Vogel défie les Irlandais

  • Richard Vogel (GER) et United Touch S (© FEI/Richard Juilliart)
    Richard Vogel (GER) et United Touch S (© FEI/Richard Juilliart)
L’Allemand Richard Vogel, 27 ans et son étalon westphalien United Touch S (Untouched x Lux Z) ont brisé la suprématie irlandaise sur Wellington quinze jours plus tôt en devançant le trio vainqueur dans le Grand Prix 5* du 25 février.

Le jeune cavalier allemand qui a posé ses guêtres en Floride depuis le 11 janvier n’en est pas à sa première victoire. Si c’est la première pour le vainqueur du Grand Prix Rolex de Genève fin 2023, il s’est déjà imposé dans le Grand Prix 3* (1,55m) avec le Hanovrien de 10 ans Cydello (Cascadello) le 21 janvier, et dans le GP 1,50m du 4* le 26 janvier avec Cepano Baloubet (Bad-Wü, Chaman). Ce dernier a réalisé une saison 2023 exceptionnelle, clôturant la saison 2023 par sa domination dans le GP5* de Monterrey, La Silla au Mexique, après 9 autres victoires sur 150/160 en CSI3,4 et 5*. Le jeune Allemand ne manque pas de cartouches… United Touch S, gagnant à Genève, aux CSIO5* de Barcelone et Calgary, et la deuxième manche de la Finale Coupe du Monde d’Omaha en avril 2023, n’est pas seul à permettre des prétentions olympiques à ce jeune prodige. 

Le chef de piste américain Anthony d’Ambrosio avait concocté un premier parcours de haute volée que ne maîtrisèrent que quatre couples. Parmi eux, le cavalier américain McLain Ward avec Callas et deux des Irlandais sur le podium 15 jours plus tôt, Shane Sweetnam/James Kann Cruz et Darragh Kenny/Vdl Cartello. Ils ont tous cru tour à tour l’emporter mais Vogel, dernier à s’élancer sur la piste, précédera le meilleur d’entre eux, McLain Ward, de trois dixièmes de seconde. Shane Sweetnam sera 3è, Darragh Kenny 4è.

Richard Vogel dit devoir sa victoire à son cheval, au fait de passer le dernier et… au fait qu’il n’avait rien à perdre. « J’ai été chanceux de partir en dernier, et je savais que je devais prendre tous les risques ! Que je commette une faute ou que je fasse un sans-faute sans prendre de risque, j’aurais terminé quatrième. Je n’avais rien à perdre. J’ai eu la chance de pouvoir monter beaucoup de bons chevaux dans ma vie, mais il est incomparable… Quand il quitte le sol, sa puissance est vraiment unique. Je suis très heureux de l’avoir sous ma selle !” 

LC

28/02/2024

Actualités régionales

Les petites annonces

Toutes les annonces équestres avec Equirodi

Je dépose une annonce