- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

1er jour à Caen : dressage, para-dressage, reining

  • Le village des Jeux a été inauguré hier samedi
    Le village des Jeux a été inauguré hier samedi
Quatre ans que la planète dressage attend ce jour avec impatience. Quatre ans que les couples se préparent pour cet événement planétaire. C’est donc lundi matin, à 8 heures, que le premier cavalier foulera la piste du Stade d’Ornano pour ouvrir les Jeux équestres mondiaux FEI Alltech 2014 en dressage. Au menu de la journée : reining, dressage, para-dressage. Détails de la journée.

Après une visite vétérinaire marquée par l’éviction de deux couples, Natalya Yurkevich et Donpetro (KAZ) ainsi que Camilla Kalseth et Carte d’Or (NOR), les cent partants du Grand Prix ont pu découvrir en exclusivité le magnifique carré de dressage, qui sera le théâtre de quatre jours d'une compétition épique au Stade d’Ornano. C’est donc l’Allemagne, grande prétendante au titre par équipe, qui ouvrira le bal avec Fabienne Lütkemeier et D’Agostino. Pour cette septième édition des Jeux équestres mondiaux, c’est un nombre record de couples (trente-et-une nations) que s’apprêtent à scruter les sept juges qui auront la lourde responsabilité de déterminer le classement par équipe. Parmi ces couples, de nombreuses têtes de série seront bien évidemment attendues et tenteront de propulser leurs équipes sur l’une des trois marches du podium.

Un podium plus ouvert ?

Un podium sur lequel le Suédois Patrik Kittel, qui vivra ses deuxièmes Jeux mondiaux, espère bien voir figurer son équipe. « C’est seulement ma deuxième participation aux Jeux mondiaux mais pour le moment cette édition est la meilleure. Tout est proche, les écuries, les détentes, la piste, c’est très bien organisé. Scandic et moi sommes en forme, nous avons gagné notre dernière compétition à Falsterbo et nos notes sur l’année étaient comprises entre 75% et 77%. D’ailleurs, nous étions à Vidauban, en France, où Scandic c’est beaucoup plu, j‘espère donc qu’il en sera de même ici à Caen (rires) », confie le cavalier avant d’ajouter : « cette année la compétition va être une fois de plus passionnante, même si deux couples médaillables n’ont pas pu venir (Edward Gal avec Glock’s Undercover et Matthias-Alexander Rath avec Totilas, NDLR). Cependant, pour moi, Damon Hill et Valegor restent les meilleurs et vont se battre pour la médaille, le reste sera plus ouvert. En ce qui concerne la Suède, nous pouvons intégrer le Top 5 et même atteindre la troisième place avec un peu de chance, mais cela va dépendre de nous ». Si derrière la Grande-Bretagne, l’Allemagne, les Pays-Bas, les Etats-Unis ou encore le Danemark la France ne fait pas figure de favorite, la nation hôte sera bel et bien représentée par quatre couples très motivés. « La première épreuve, l’inspection vétérinaire, a été passée avec succès avec des chevaux qui ne manquaient pas de gaz », sourit le chef d’équipe des Bleus, Alain Francqueville. « Les chevaux sont très bien, même la jument de Marc Boblet, Noble Dream*Concept Sol, qui peut parfois être plus difficile les premiers jours, restait dans le contrôle. Cela se présente bien pour les quatre cavaliers », poursuit-il. C’est donc le petit nouveau du groupe, Alexandre Ayache, qui s’élancera en premier pour la France à 10h20 en selle sur Lights of Londonderry. Marc Boblet et Noble Dream*Concept Sol partiront eux aussi demain sur le Grand Prix à 16h50, tandis que Jessica Michel avec Riwera de Hus et Arnaud Serre avec Robinson de lafont de Massa, prendront le départ mardi.

Quarante couples seront au départ de la première journée de Grand Prix lundi, tandis que les autres s’élanceront mardi avec à la clé les premières médailles mondiales.

Liste de départ : http://score.normandie2014.com/results/dressage/DRE-PRI-IND-TT-1.pdf

Dressage

Début : 08h00

Grand Prix - Jour 1


Reining

Début : 08h00

Champ. par Equipe - Jour 1

Engagés : http://www.normandie2014.com/les-jeux-2014/listes-des-engages/7/reining

Plein feu sur l’équipe américaine

Aujourd’hui, les passionnés attendent impatiemment le début de la compétition. Les États-Unis partent une fois de plus en favoris dans le classement par équipes. En lice pour la bannière étoilée, le cavalier aux 5 millions de dollars de gains NRHA, Shawn Flarida en selle sur Spooks Gotta Whiz, propriété de Michell Kimball. L’équipe américaine pourra également compter sur Mandy McCutcheon (2 millions de dollars de gains NRHA) avec Yellow Jersey, Jordan Larson (1 million de dollars de gains NRHA) sur HF Mobster, Andrea Fappani (3 millions de dollars de gains NHRA) sur Custom Cash Advance, Troy Heikes avec Lil Gun Dun It, et enfin Tom McCutcheon (1 million de dollars de gains NRHA) avec Dun Git A Nicadual. Si Tom assure à l’équipe une grande expérience, étant lui-même le vétéran, certains participent ici à leurs premiers Jeux, à l’image de Heikes, Fappani ou encore Larson. Si Mandy McCutcheon concourt pour la première fois au sein de l’équipe américaine, la cavalière n’est pas étrangère au top niveau du Reining, mais c’est la première fois qu’une cavalière non professionnelle court pour l’équipe américaine. Son cheval, Yellow Jersey, propriété de son père Tim McQuay, avait couru en 2010 pour l’Italie sous la selle de Stefano Massignan.

De sérieux concurrents

Depuis le début de l’histoire du Reining aux Jeux, le Canada est toujours monté sur un podium (individuel ou par équipes). Cette année, Josiane Gauthier, Lisa Coulter, Matt Hudson et Cody Sapergia vont défendre les couleurs de leur pays. L’Italie, autre nation forte habituée des podiums, est également prête à défendre sa réputation. Stefano Angelucci (réserviste de l’équipe en 2010), Pietro Artinghelli, Manuel Cortesi, Stefano Ferri, Gennaro Lendi (médaillé d’or en individuel au championnat du monde 2008) et Giuseppe Prevosti s’inscrivent dans la course aux médailles. 

Prête à défendre son titre de vice championne par équipes, la Belgique sera notamment représentée une fois de plus par Bernard Fonck (1 million de dollars de gains NRHA). Le vétéran de l’équipe sera rejoint par Cira Baeck, Piet Mestdagh et le jeune Matyas Gobert.

Para-Dressage

Début : 09h00

Equipe Round 1 Grade III


Para-Dressage

Début : 14h00

Equipe Round 1 Grade Ia

 

 

24/08/2014

Les dernières minutes

09/04/2021

La FEI rend hommage au Prince Philip

09/04/2021

Grand National de Complet à Pompadour

09/04/2021

Le Jumping de Reims annulé

08/04/2021

Michel Robert : « Construire plutôt que détruire et critiquer »

Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre

Actualités régionales