- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Mandy Mendes Costa : une amoureuse des podiums

  • Mandy Mendes Costa/Fée des Biches ici à Nimes en 2021
    Mandy Mendes Costa/Fée des Biches ici à Nimes en 2021
Du 8 au 10 avril dernier s’est déroulée au Domaine équestre des Grands Pins une compétition de saut d’obstacles organisée par l’équipe MDME. Encore une fois, Mandy Mendes Costa rafle tous les podiums et ne laisse aucune chance à ses adversaires. Objectif : les Jeux Olympiques de 2024.

Sur sa première épreuve, Mandy, née à Frejus et installée à Vidauban, met tout le monde d’accord sur comment va se dérouler ce week-end de concours : la jeune cavalière et sa jument alezane El Tintoreta T (Tintoretto x Cellebrio) remportent la Pro 2 Grand Prix Vitesse 1,30 m avec une confortable avance de près de deux secondes. Mandy veut encore garder un peu El Tintoreta T (fraîchement vendue), quelques mois. Un lien particulier en effet s’est créé avec la jument, depuis son arrivée dans ses écuries en janvier 2021 : « Lorsque la jument est arrivée, elle ne voulait plus sauter » nous confie sa mère, Mélanie.
Juste derrière, Patrice Planchat s’impose à la 2e place du podium. Sous sa selle, Galopeur de Reville, fils de Président par Appad des Six Censes, né chez Patricia Planchat et François Mathy. C’est une belle 3e place pour Maxime Pierrot dans cette épreuve, puisque face à ses adversaires, il est en selle sur Free Style d’Uch (Ogrion des Champs x Dollar de la Lande), âgé seulement de 7 ans.

Deuxième Marseillaise

Dans la Pro 3 Grand Prix 1,25 dominicale, c’est encore Mandy et El Tintoreta T qui montent sur la 1re place du podium. Juste derrière, Deborah Albou prend la 2e place sur Bayard de Bataillard (Tinkasboy du Temple x Qualisco III) ; cela fait seulement deux mois qu’elle partage la piste avec le Selle Français, qui n’avait plus participé à des compétitions depuis Juillet 2021, quand il était encore sous la selle de Vincent Temime (vainqueur Pro 3 Vitesse 1,20 m).
Nous retrouvons enfin sur la dernière marche du podium Patrice Planchat, cette fois accompagné de George, hongre âgé de 11 ans qui commencé les compétitions sous sa selle il y a seulement deux mois par un CSI 1* à Nice ! D’où le couple ressort tout de même à la cinquième position.

Piquet de première classe

Dans la Pro 1 Grand Prix 1,40 m, Mandy réalise le doublé : elle s’offre la 1re place, double sans-faute sur Gray d’Albion D.B. (Balou du Rouet x Lupicor), appartenant à Nicole et Marianne Bouilliart. Le couple n’a d’ailleurs que des podiums à son actif. Impressionnant… Juste derrière c’est encore un double sans-faute, cette fois avec le hongre sBs de 9 ans Hurlevent D.B., fils de Copin Van De Boy par le célèbre Diamant de Semilly, qu’elle montait seulement pour la quatrième fois !
Alors que la veille, dans la Pro 2 Grand Prix 1,35 m, Maxime Pierrot l’emportait juste devant Mandy avec Chaconvio PS (Chacco Blue x Silvio), ici la cavalière l’a renvoyé à la 3e place. Cela fait seulement deux mois que Maxime monte le Hanovrien puisqu’avant, c’était Mandy. Vous avez tout saisi ?

Le 17 avril, 8 jours plus tard, Mandy et Hurlevent DB se retrouvent sur le CSI5* de Grimaud, et la cavalière se félicite des performances du sBs. « Quel week-end pour Hurlevent DB, qui aura réalisé 100 % de sans faute dans son tout premier CSI 5*.  Après avoir réalisé un parcours sans pénalité dans l’épreuve d’ouverture, il réitère sa performance le lendemain dans sa première 150, où il aura magnifiquement bien sauté
Enfin, il clôture son week-end par un nouveau sans faute et un classement dans la 145. »

L’équitation malgré tout

La jeune cavalière, surclassée en senior à peine à 19 ans, court pour le Portugal depuis presque trois ans. Un bel hommage qu’elle a voulu rendre à sa grand-mère : elle devient championne du Portugal. « Mandy monte à cheval depuis qu’elle a trois 3 ans », nous confie Mélanie, sa mère. « À 16 ans, sa jeune carrière aurait dû s’arrêter à cause d’un spondylolisthésis très avancé (glissement d’une vertèbre sur une autre). Mais le Dr Penne, chirurgien de Nice, a pu l’opérer alors que tout le monde refusait. Un an après, elle recommençait les compétitions. Je suis fière aujourd’hui de la voir accomplir ce qu’elle aime. »
Bientôt, elle disputera sa première coupe des nations pour l’équipe senior avec trois étapes : Lisbonne, Madrid et Deauville. Elle participera également aux Jeux Méditerranéens à Oran en Alger dans le courant du mois de juin. Mais le plus important, Mandy Mendes Costa est présélectionnée par l’équipe du Portugal en vue des JO 2024. Elle est d’ailleurs encore en recherche de sponsors…

F. Pamart

05/05/2022

Actualités régionales

Les petites annonces

Toutes les annonces équestres avec Equirodi

Je dépose une annonce