- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Lanaken : le belle vente de Bellagio


05/10/2017
    
On l’a dit, la vente des poulains estampillés Z a très bien marché lors des deux ventes de Lanaken. Top price à 76 000€ (Heartbreakert-Chin Chin)  , un autre à 56 000 (lignée Corradine-VDL Corland). Un à 41 000 (Comilfo avec la souche de Fragance de Chalus) à Francis Perrin de la région lyonnaise, plusieurs à 40 000€ dont celui d’Emmanuel Spinnewin, Bellagio Classic Z, qui nous parle de son parcours d’éleveur.

Tu es installé où Emmanuel ?

Je suis actuellement installé en Mayenne, entre Le Mans et Rennes, au sud de Laval. Je suis installé depuis 5 ans maintenant, et j’ai un centre d’insémination et de transfert d’embryons, on fait tout chez nous, on a un troupeau de porteuses, et puis à côté de ça on a notre propre élevage de chevaux de sport qu’on développe de plus en plus avec 5 naissances cette année et 10 en attente l’année prochaine, et toutes par transfert d’embryons.

Quelles sont les origines des poulinières ?

On a quelques très bonnes souches à la maison : la souche du Tillard, assez proche de Mic Mac du Tillard, la souche Lucciano, une sœur utérine de Lucciano, une nièce de Nervoso, et aussi on fait  des arrangements avec des éleveurs et puis on a moyen de travailler sur d’autres souches, comme cette année sur la souche de Quality du Golfe, de Jean-Pierre Cimolai, par exemple.

Toujours aussi féru de généalogie ?

Tout ce qui est généalogie équine c’est une passion depuis 20 ans, et je me plonge dans toute la généalogie de tous les stud-books orientation obstacles depuis très longtemps et puis ça a débouché par la suite sur l’écriture d’articles pour des magazines français et étrangers. C’est une suite logique. A côté de ça on fait aussi de la promotion d’étalons de sport, donc on commercialise les semences d’étalons en congelé, réfrigéré, pour deux gros étalonniers hollandais que sont Nijhof et Van de Laguevel,  A la maison on a l’étalon Nouma d’Auzay appartenant à Patrick Blanckaert, qui fait la monte en frais.

Une passion partagée avec Aurélie ?

Oui, ma femme a pris le virus. Elle a monté en compétition et puis elle a toujours fait plus ou moins d’élevage avec son frère (NDLR Julien Covini à Fraize 88)  et puis maintenant c’est vrai que tout ce qui est élevage, tout ce qui est réflexions autour de l’élevage, gestion du haras, on discute de tout ça ensemble et on décide vraiment de tout à deux et depuis nous avons  une meilleure réussite.

La vente Z c’est une surprise ?

Le prix, 40 000 €, c’est inespéré, je ne m’attendais pas à avoir ça, mais bon c’est vrai que le poulain est super bien né avec de bonnes origines. C’est un Balou du Rouet avec mère Chacco Blue-Carthago. La mère est une sœur de Brantzau qui a une très grosse cote en Allemagne et au Pays-Bas, on est aussi sur toute la lignée  Holsteiner de Retina qui avait gagné le Derby de Hambourg. On y trouve les étalons Corland, Contendro I, entre autres et aussi Coratina, la championne d’Europe. C’est une super lignée.

Il y en a d’autres comme ça à venir ?

Je pense que j’ai vraiment un bon lot de poulains cette année, ,otamment un London avec une nièce de Nervoso (Couleur Rubin, l’Arc, Galoubet), j’ai aussi un très, très bon mâle qui devrait faire un étalon - enfin j’espère en tout cas - et puis j’ai une très belle pouliche d’Untouchable 27, qui sera mise à la reproduction par transfert à 2 ans.

Z, c’est un choix délibéré  ?

Oui, c’est un choix délibéré parce qu’il faut avouer que Bellagio,  le Balou qui a été vendu samedi soir, il pouvait être enregistré SF aussi, et on a délibérément choisi de l’inscrire au stud-book Z, parce qu’on voulait participer au Z Festival, et l’objectif c’était de le mettre sur le marché. Comme on avait 5 naissances, on a décidé de mettre  un poulain sur le marché pour tester. On essaiera d’en proposer un peu plus l’année prochaine .

Toujours au Z ?

Tout ce qu’on fait avec Z ça marche bien aujourd’hui, depuis le début, donc on espère continuer, mais j’ai des contacts et je connais d’autres organisateurs  de très bonnes ventes au Pays-Bas. Durant l’hiver je les contacterai pour leur proposer quelques bons poulains.

Recueillis par ER



A lire aussi : Elevage



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°300 du 20 Juillet 2018


je m’abonne !  je lis

  • Vincent Mourier
  • Théodora Ivanov
  • Sur scène
  • Sur scène
  • Secrétariat cavaliers


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre