- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Grand National CSO et Dressage à Compiègne (60) les 17 et 19 août



13/09/2018
    
Pour la troisième année consécutive, le trio d’amis Martin Péréal - Maxence Harm - Pierre Duranton et leurs 50 bénévoles 


CSO - Delmotte et Darmani : et de trois !


En saut d’obstacles lors de la double étape du Grand National de Compiègne, 3e victoire d’affilée pour Nicolas Delmotte dans cette Pro Elite Grand Prix 1m50. Le cavalier des Hauts de France et Darmani van’t Heike permettent à l’Ecurie AC Print – Equicom de monter sur la plus haute marche du podium de l’étape.


En saut d’obstacles, comme l’an passé, 50 couples ont pris le départ de la Pro Elite Grand Prix 1m50 dessinée par Yann Royant sur le terrain d’honneur en herbe. Ils sont seulement sept à boucler le tour initial sans aucune pénalité. C’est Nicolas Delmotte, vainqueur des deux premières éditions de cette double étape qui ouvre la voie avec Darmani van’t Heike. Très en forme ce week-end, Nicolas est également sans faute avec l’étalon Holsteiner de 9 ans Cordial (Casall), ex monrure de Laurent Guillet, et il sera très vite imité par cinq autres couples dont Julien Gonin avec le vénérable Weraton, 15 ans, Emeric George/Rocker d’Ysieux, Jérôme Hurel avec Ohm de Ponthual.


Sont également repris en seconde manche les trois couples pénalisés d’un point de temps dépassé : Mathieu Lambert avec l’étalon de Claude Pergent Airmes des Baleines, 8 ans, déjà 3è du CSI2* du Touquet, Nicolas Delmotte avec Ilena de Mariposa et Pierre Cabochette avec le Belge Aston du Haras des Barrag (Kashmir Van’t Schuttersho).


Avec trois chevaux qualifiés, Nicolas Delmotte est le premier à partir dans cette seconde manche. Avec Ilena de Mariposa, il signe un deuxième tour sans aucune pénalité. Idem pour les deux autres couples pénalisés d’un point de temps dépassé en première manche.


Alexandra Paillot est quant à elle la première à signer le double sans-faute et à donner le premier chronomètre de référence avec son fidèle Polias de Blondel. Pour gagner, il faudra être plus rapide que 47,23 secondes. Nicolas Delmotte avec sa deuxième monture Cordial n’y arrive pas. C’est le Nordiste Alexis Borrin avec Alea de la Marque, jument de 8 ans née chez lui, fille de Mylord Carthago par Allegreto, déjà 3è le vendredi, qui est le premier à abaisser le chronomètre d’un peu plus d’une seconde. Attention, couple explosif : si la demoiselle a été épargnée à 4 et 5 ans, les Top 7 l’ont vue couronnée plus d’une fois sur les terrains de France et de Navarre. 


Jérôme Hurel, deuxième au provisoire du circuit, sait qu’il a une carte à jouer avec Ohm de Ponthual. Malheureusement, la faute sur l’obstacle du Grand National FFE l’en empêche. Le chronomètre était pourtant beaucoup plus rapide : 44,24 secondes. Julien Gonin, vainqueur de l’épreuve Pro 1 vendredi avec Weraton, tente également mais ce n’est pas assez pour bousculer le classement provisoire. En 45,36 secondes, il s’empare de la deuxième place provisoire. Emeric George, cavalier installé à quelques kilomètres de Compiègne, est également moins rapide avec Rocker d’Ysieux.


C’est finalement Nicolas Delmotte avec sa troisième monture Darmani van’t Heike qui a mis tout le monde d’accord. En franchissant la ligne d’arrivée avec un chronomètre de 44,36 secondes, Nicolas reste invaincu sur cette étape. 100 % de victoires en trois ans !


Dressage - Doublé Stéphanie Brieussel/Amorak


En dressage, premier sacre pour l’Ecurie Aulion Sellier I (Camille Cheret Judet avec Scoop du Bois Luric). La Pro Elite Libre est remportée par Camille Cheret Judet (73,900 %). Stéphanie Brieussel s’adjuge la Pro Elite Grand Prix Spécial avec Amorak (70,574 %).


Ils étaient 15 couples à prendre le départ de la Pro Elite Grand Prix, programmée samedi en début d’après-midi sur la carrière en sable. Et comme l’an dernier, quelques cavaliers de saut d’obstacles ont été aperçu aux abords du rectangle à l’instar de Julien Gonin, d’Emeric George, de Jérôme Hurel ou encore de Benoit Cernin car sa femme Alizée participait à cette épreuve.


C’est Stéphanie Brieussel avec Amorak, cinquième de la liste de départ qui est la première à passer la barre des 70 %. Une moyenne qui s’avèrera finalement la meilleure parmi les quatorze autres couples engagés dans l’épreuve.


Philippe Limousin (Ecurie Sellerie Kineton II), quatrième ces deux dernières années de cette épreuve compiégnoise, est le premier à s’en rapprocher avec Rock’n Roll Star mais ce n’est pas suffisant. Avec 68,087 %, il termine finalement troisième cette année du classement individuel.


Camile Cheret Judet, onzième à partir dans cette épreuve, s’intercale avec une moyenne de 68,587% entre ces deux couples avec Scoop du Bois Luric. Etant donné que Stéphanie Brieussel ne court sous aucune couleur d’Ecurie, Camille Cheret Judet offre donc à son Ecurie Aulion Sellier I une première victoire sur le circuit fédéral.


La deuxième marche du podium est pour l’Ecurie Sellerie Kineton II et la troisième pour l’Ecurie Camping AEC - Doitrand Equestre défendue par Adrien Berne avec Sir Lanka (67,065%), quatrième de l’épreuve. Jean-Philippe Siat (Ecurie Sellerie Kineton I) avec Lovesong termine cinquième de l’épreuve (66,761%).


Les trois derniers appelés à la remise des prix sont dans l’ordre : Remy Issartel (Ecurie Kineton - Passier) avec Dark Pleasure, Stéphane Paillard (Ecurie Carrosserie Paillard) avec Sovereign de Hus et Corentin Pottier (Ecurie Aulion Sellier I) avec Gotcha.


Dimanche, la Pro Elite Libre est remportée par Camille Cheret Judet (73,900 %). Elle devance son coéquipier Corentin Pottier avec Gotcha (67,800 %) et Stéphane Paillard avec Sovereign de Hus (66,500 %).


Double victoire pour Stéphanie Brieussel ce week-end car elle s’adjuge également la Pro Elite Grand Prix Spécial avec Amorak (70,574 %). Remy Issartel (68,447%) et Philippe Limousin (68,191%) complètent le podium.


Prochaine étape : Lamotte Beuvron (41) du 28 au 30 septembre


Classement de la Pro Elite Grand Prix : 


1. Stéphanie Brieussel/Amorak (70,891 %)


2. Camille Cheret Judet/Scoop du Bois Luric (68,587 %)


3. Philippe Limousin/Rock’n Roll Star (68,087 %)


4. Adrien Berne/Sir Lanka (67,065 %)


5. Jean-Philippe Siat/Lovesong (66,761 %)


6. Remy Issartel/Dark Pleasure (66,674 %)


7. Stéphane Paillard/Sovereign de Hus (66,652 %)


8. Corentin Pottier/Gotcha (63,565 %)




A lire aussi : Nord-Pas de Calais



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°304 du 26 Octobre 2018


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre