- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Western : en route pour la Coupe d’Europe junior


12/07/2017
    
Fleurine, Camille, Sixtine, Morgane, Aeryn, Laurie, Alicia, Florence, Julien, Léonie, Germain, Lea, Emmanuelle, Justine font partie de l’équipe « Youth » version 2017 de l’Association Française du Quarter Horse. Âgés de 10 à 18 ans, ils rêvent de briller à l’Europa Cup du Pin du 14 au 16 juillet prochain. Rencontre avec la « Team » surmotivée !

Première compétition de la saison, le Paris Western Horse Show de Chelles - Le Pin du 25 au 28 mai, était l’occasion d’en savoir plus sur les jeunes espoirs du Team « Youth » et sa coordinatrice Emmanuelle. «Je fais le lien entre les petits et les grands mais aussi avec les adultes via son coordinateur. Après les stages, je demande par mail aux membres de la Team leur ressenti. Tout se passe bien et l’avantage, c’est que je m’entends bien avec tout le monde ».

Horsemanship, Trail ou Hunt Seat Equitation : les jeunes « cow-boys » polyvalents !
Showmanship, Horsemanship, Trail et Western Pleasure, toute l’équipe Youth, ou presque, maîtrise déjà ces quatre disciplines. «J’aime bien les disciplines, Horsemanship et Trail, où il y a un parcours » résume Morgane, 15 ans. Le Trail plaît notamment aux garçons, Julien et Germain. « On est en contact avec le cheval, avec des obstacles à franchir » ajoute Julien. «Le Trail, c’est concret, sur un parcours. On y juge les allures et la précision, c’est une application concrète du travail » conclut Germain. Les disciplines «à l’anglaise » Hunter Under Saddle et Hunt Seat, en séduisent plus d’une. Camille, Morgane, Aeryn...et Laurie. « Je préfère le Hunt Seat, lâche Laurie sans hésiter.

C’est juste l’équipement qui change, et le cheval doit avoir de l’allant. C’est le cas de ma jument ! ». Le Western Riding, c’est l’affaire de la benjamine du groupe, Sixtine, 10 ans et Morgane. Et le Ranch Riding ? Laurie, Alicia, Florence, Germain et Julien l’ont adopté ! D’autres ont ajouté aussi le Halter, une épreuve de présentation en main pour concours de modèle et allure. Enfin Aeryn, Alicia, Florence, Julien, Emmanuelle et Justine s’adonnent au Reining, discipline reine et très technique.

Leur début à cheval : le Western, une autre ambiance...
« En Western on peut apprendre beaucoup plus de disciplines et d’activités qu’en classique » précise Fleurine, 11 ans, qui pratique l’équitation western depuis 2 ans. Germain, 18 ans est du même avis. «Ce qui m’a plu, c’est le niveau des chevaux, on n’a pas l’habitude de voir en classique.
On peut progresser assez vite ». Un premier cours et c’est le déclic ! Léa, 15 ans se souvient de son initiation à la monte western. «J’avais envie de pratiquer le dressage. Je me suis renseignée et j’ai suivi une initiation chez Adamo Walti, puis des cours ». «J’étais sur le point d’arrêter le cheval, raconte Morgane. Et j’ai pris un cours avec Coralie Chêne de la Ferme de l’Ouest. Ça m’a plu. On a repris les bases de l’équitation western ». Aeryn, 12 ans, a attrapé le virus très tôt. « J’ai commencé l’équitation à 3 ans. J’ai monté 5 ans en classique, puis 4 ans en western. Ce n’est pas du tout la même chose, les chevaux étaient plus calmes qu’en classique». Alicia, 13 ans, met le pied à l’étrier.. à 4 ans. «Mes parents ont acheté des chevaux américains, cela m’a intéressé !». Les parents, une source d’inspiration pour Léonie, 13 ans. «Mon père a commencé à participer à des concours de bétail. Nous sommes une famille de cavaliers. J’ai suivi mon père, j’y ai pris goût ! ». Idem pour Emmanuelle 16 ans. « J’ai toujours été passionnée par les cow-boys. Même en classique, je tenais les rênes à une main. Ma mère a commencé à pratiquer le western aux États-Unis ». Et Justine ? «Mon oncle est marié avec une américaine, c’est en voyageant qu’il a découvert le western». Laurie, 14 ans apprécie l’ambiance différente. «En western, c’était cool, on pouvait se détendre». 

Leur QH, ils les connaissent par coeur !
La jument de Fleurine, Tee Top Dream, a 8 ans. « Quand on la monte, elle est très bien. Sa qualité ? Elle est fine, et très bien dressée ». Et Vyria Cheroky Irecuam ou « Vivi » la monture de Florence. « A 8 ans, elle est très gazée, dès qu’on la laisse au box, elle prend de l’énergie. Avec elle, on progresse vite ! ». 8 ans, c’est aussi l’âge de Lena Whiz Diamond ou « Grizzli ». « Je la monte depuis fin 2016, précise Justine. Il a fallu trouver les boutons. La jument apprend vite. Elle connaît toutes les manoeuvres de reining. Elle est adorable. Quand on sait bien la travailler, elle donne beaucoup d’elle. Elle est « très dur » au niveau de l’encolure ». Hilenas du Chaleix a 9 ans, Sixtine l’appelle « Mon petit noir ». «Il est flemmard, il faut le réveiller, mais il est gentil. Il a du caractère quand il a envie. En compétition il est calme. Je le monte depuis 3 ans». Muguets Docs Lynk ou « Mugui » est la complice de 9 ans de Laurie. « Elle est caractérielle, très curieuse, et se mêle de tout. Elle se laisse faire aussi. En hunter, elle se fait remarquer pour son trot ». Voici maintenant Rosa Jacs ou « Rosa », jument d’Alicia. «Elle est un peu têtue, des fois elle peut être bien. Des fois, elle est énervée. Son point fort, la jument sait bien accélérer». Parlons maintenant d’Ima Special Asset ou « Jodie ». « Je la monte depuis 3 ans, résume Germain. Son point fort reste ses allures même si elle ne rassemble pas forcément comme il faut dans certaines disciplines. Elle a un comportement stable en compétition. Avec l’âge (11 ans) je n’ai plus de surprise ». Quant à Tqr Majestic Playboy 12 ans dit « Pepper », le complice de Morgane depuis 2 ans. « Il sait être énergique, mais aussi posé et précis ». Zippy Gunsmoke Adamo ou « Zippy » le cheval de Léa, a 13 ans. « Il est gentil, réceptif à ce qu’on lui demande. Il est sensible par rapport aux émotions qu’on lui transmet. Il faut être zen avec lui, ne faire qu’un avec lui. En compétition, il est aux ordres ». C’est au tour de Wright Savannah Chex ou « Savannah ». «Je l’appelle Savonnette, annonce d’emblée Aeryn. Elle a 15 ans. C’est une jument de Reining à l’origine. Quand elle est arrivée il y a six mois, elle était un peu speed, elle a du caractère. Maintenant je la connais. Son point fort, c’est sa capacité d’apprentissage ». Faisons connaissance avec Annie Bay A Lady, alias « Deesign ». « A 18 ans, elle est très câline, avoue Camille. Quand je la monte, elle est capricieuse, ronchonne, elle a du caractère. En compétition elle est posée. Une fois longée, elle est calme ». Rox Star Cc, c’est la jument d’Emmanuelle depuis 4 ans. « A 18 ans, elle est très caractérielle et compliquée. Il faut savoir la canaliser, maintenant elle me donne tout et me fait confiance. Elle est très sensible ».
Le Crack de Julien se nomme Cracker Wood Land ou « Cracker » et n’a que 5 ans. « Il est encore en cours de dressage pour le « All Around ». Il reste cool et n’embarque pas, il est fiable, posé et respectueux, il ne va pas te prendre la main ». La jument de Léonie, I Am With You, ou « Meryl » a le même âge. «Elle est encore en formation. Elle est très fine, n’a pas peur et réagit très vite à mes demandes. J’ai dû trouver les automatismes. En Hunter Under Saddle, elle se démarque ». 

Déjà de jolis succès à leur palmarès ...
En avril, chez les Guerreiro dans la Loire, Aeryn remporte l’épreuve Horsemanship Club 1. Au Forez American Horses de Chambeon, Julien, élève de la King’s Valley est champion départemental de Trail Amateur 1 et 2ème en Amateur 2. Justine, coachée comme Julien par Christophe Kayser et Yonnel Estival, se classe 4ème en Reining d’un concours NRHA régional Île-de-France et 1ère dans le concours NRHA Sud Ouest ! Elle décroche son 1er Bronze, un superbe Trophée représentant un cheval. La cavalière essonnienne déjà dans le groupe Juniors FEI, a suivi un stage national Reining FFE à Lamotte-Beuvron, regroupant les seniors, juniors et jeunes cavaliers.
Entraînée par Adamo Walti, Léa « l’autre Parisienne de la Team », gagne l’épreuve Showmanship au Mans Boulerie Jump.
A l’Ecurie du Western de l’Ouest, les 20 et 21 mai dernier, à la maison – Sixtine, Fleurine, Camille, Morgane, Aeryn, Laurie, Alicia, Florence et Léonie sont coachées par Coralie Chêne – les « Youth » ont brillé ! Sixtine est vice-championne départementale en Reining. Morgane, elle, gagne le High Point 2016 et termine dans le top 10 Europe Western Pleasure et Hunt Seat Equitation.
Germain, basé en Vendée chez Simon Manceau collectionne les perf’ : vice-champion de France FFE en Western Pleasure en 2016 et 3ème en Hunter Under Saddle lors de la Coupe d’Europe 2015. 

Programme Youth de l’Association Française du Quarter Horse ouvert à tous cavaliers. http://www.afqh.org/youth/programme/



A lire aussi : Basse Normandie



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°289 du 24 Novembre 2017


je m’abonne !  je lis

  • Hower aux prix
  • Coktail d'Azur aux prix
  • Cicave du Talus aux prix
  • Catchar Mail aux prix
  • Cerise de la Violle aux prix avec Stéphanie Alexandre (propriétaire) et Sandra Périni, la naisseuse


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre