- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Ventes de Ravenoville : histoire d’éleveurs


25/10/2017
    
Sous la houlette d’une poignée d’éleveurs, le groupement des éleveurs de Ste Mère Eglise est né il y a tout juste 20 ans. Concept totalement novateur dans un monde plutôt individualiste, Michel Ruel (élevage de Blondel), Jean-François Josserand (élevage Dodville) et quelques autres ont créé à l’époque la SARL Hor Ste Mere, qui louait le centre à la communauté de communes de Saint Mère Eglise. Leur célèbre Jumping fêtait ses 77 bougies cette année, lui qui fut lancé le 15 avril 1936 lors des fêtes de Pâques. Mais le groupement se fit rapidement apprécier par les passionnés et professionnels pour leurs célèbres ventes de chevaux sous plis cachetés. Depuis 2016 ces ventes ont repris. Cette année c’est le 11 novembre que se passent les ventes de Ravenoville. Ne les ratez pas !


Dix ans plus tard le centre est racheté par 2 associés : la SCEA du poney club des Almadies et Sébastien Tencé, cavalier professionnel. Si le centre se privatise, la SARL disparaît, mais l’esprit collectif y demeure, et les ventes aux enchères, abandonnées en 2010, ont repris en 2016 sous une forme plus simple.


A la tête du groupement des éleveurs (association loi 1901), Jacques Hamel (élevage de Vaudival) et les membres du bureau ont pour mission de faciliter les ventes mais aussi proposent des services : les journées radios à prix négociés, les achats groupés de cartes d’étalons et l’accueil chaque année de la délégation de la garde républicaine.


Le groupement organise des rassemblements au centre de Ravenoville lors du passage de clients et permet à la quarantaine d’adhérents d’utiliser les infrastructures du centre.


Par ailleurs des déplacements ont permis aux éleveurs de visiter la caserne des Célestins à Paris (siège de la garde républicaine), de découvrir l’ENE à Saumur, de participer aux CSIO de La Baule, de Chantilly ainsi qu’aux championnats d’Europe à Aix la Chapelle en 2015.


Vivier d’exception


Parmi la quarantaine d’adhérents, que l’on peut découvrir sur leur site, y figurent les souches les plus prestigieuses du terroir de la Manche : l’élevage de Blondel, aujourd’hui tenu par Eliane Ruel, mais aussi l’élevage de l’Isle de la famille Poisson, naisseurs du talentueux Quabri de l’Isle, les élevages tenus par les Brohier, Denis et Jean (élevage Tame), Georges (élevage Pierreville) ou encore Bernard.


Du côté de Saint Vaast on retrouve les frères Noêl (élevage du Thot ) et l’élevage de Tatihou, mais aussi Me Pinteaux et son élevage qui a récemment fait naître Ascot des Ifs (champion des 6 ans en 2016 avec Sébastien Tencé).


A quelques encablures on retrouve l’élevage qui a fait naître l’étalon Gipsy de St Martin ou plus récemment Soraya de St Martin, mais aussi l’élevage du Trio à l’origine du bon fils de Nervoso, Vauban du Trio, exporté chez Jan Tops. N’oublions pas l’élevage de Béthune qui s’est distingué avec les prestations à l’obstacle et les premiers produits de son étalon phare, Bandro Boy de Béthune.


L’élevage du Trèfle avec la bonne Uloa des Trèfles, classée à la Baule en 2017, l’élevage de Brenus qui lui s’est fait remarquer avec l’étalon Estran de Brenus, très prometteur, qui participera d’ici peu au championnat des étalons durant le meeting d’automne à Saint Lô.


Dans les souches, quelques élevages de la côte Ouest du Cotentin : l’élevage des Vaux avec Quismy des Vaux ou Ascott des Vaux, l’élevage Belmaniere avec Palma Belmaniere qui s’est illustré en CCI 3 étoiles et Ondine Belmaniere, classée au grand prix de Cagnes sur mer en octobre 2017, l’élevage de Noêl Letablier dont Best of l’Herbage permet à Sébastien Tencé de récidiver en gagnant à nouveau le championnat des 6 ans en 2017. 


Nul doute que parmi ces élevages de renom les chevaux qui vous seront présentés aux ventes du 11 novembre sont bien nés !



A lire aussi : Basse Normandie



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°290 du 15 Décembre 2017


je m’abonne !  je lis

  • Hower aux prix
  • Coktail d'Azur aux prix
  • Cicave du Talus aux prix
  • Catchar Mail aux prix
  • Cerise de la Violle aux prix avec Stéphanie Alexandre (propriétaire) et Sandra Périni, la naisseuse


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre