- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Taïwan à Chazey


12/09/2019
    
Pour son 10° anniversaire, le Parc du Cheval de Chazey accueillait du 5 au 8 septembre son CSI une et 2 étoiles qui a connu un beau succès en termes d’organisation comme de fréquentation. On aurait pu croire à une victoire du Normand Mathieu Billot, déjà vainqueur de quatre (!) épreuves dans le Grand Prix du CSI2* il n’en fut rien : la surprise vint d’une cavalière de Taïwan, aux visées olympiques, I-Sheau Wong, avec la Bwp Jussicat T (Ogano Sitte x Sandro), 9e dans l’épreuve d’ouverture du CSI5* Hong Kong! 


La jeune cavalière de l’Ain Mégane Moissonnier est 2e avec l’étalon Ussar des Bruyères (Canturo), très performants ce week-end, Bruno Garez 3e associé à son étalon étalon United Sunheup (Balougran).


Le Grand Prix* aux couleurs du CRE Auvergne-Rhône-Alpes a vu la victoire logique de la Britannique Louise Saywell avec Feitling. Logique car elle a nous a fait une démonstration de belle équitation, avec un cheval bien mis et bien monté, avec toutes les foulées qui sortaient bien sur le parcours très technique dessiné par François Denis. Un podium très international, puisque la 2e place est revenue à la Suisse Laure Terrier, et la 3e à l’Irlandais Alex Duffy, devant une autre Suisse, Maureen Wahl, une élève de Frédérique Fabre Delbos, et le premier Français, Alexandre Cuisinier, qui est aussi le dernier à signer un double sans faute.


Pour le Grand Prix**, remarquait Benoît Cernin, le chef de piste proposait un parcours assez classique qui, comme tous les autres du week-end, paraissait facile, très aéré, mais se révélait vite piégeux, avec des choix à opérer. Dans le barrage, I-Scheau Wong, partie la première, plaçait d’emblée la barre très haut avec Jussica T. Nicolas Deseuzes était plus rapide mais avec 4 points, Alex Duffy n’est pas plus heureux avec son bien nommé Fantastico. C’est encore Louise Saywell qui vient l’inquiéter en réalisant un beau sans-faute, mais à 5 secondes. Mégane Moissonnier se montre plus dangereuse mais il lui manque quelques centièmes. C’est Bruno Garez qui vient finalement ravir la troisième place à Louise Saywell avec United Sunheup.


Les choses sérieuses commençaient vendredi dans la vitesse 1,40 m, dont s’empare le cavalier de Haute-Savoie Jean-Luc Mourier avec le Belge Jackpot (Cicero Z), son vainqueur d’une épreuve 4* à Valence huit jours plus tôt. Il se détache nettement, comme Julien Champailler et le hongre de 9 ans Atomic d’Aiguilly, un fils de Tinka’s Boy, tous deux dans la fourchette des 63’’. Mégane Moissonnier est distancée de plus de 4’’ avec Ussar des Bruyères, 3e malgré tout. 


Vendredi le Prix Rhône-Saône-Habitat (1,45 m), 69 partants, laissera peu de couples indemnes. Un seul quadrige en réchappe, et c’est Mathieu Billot bille en tête qui prend l’ascendant sur les trois autres cavalières, la jeune Kwpn de 8 ans Gatrona, la fille de Canturano, avalant les obstacles du barrage avec trois secondes d’avance. Agathe Vacher sera la seule à imiter son sans-faute avec Viva La Vida du Chafalet CH, Perrine Mary/Radjah de Turcis et Mégane Moissonnier/Ussar des Bruyères allant à la faute, 3e et 4e. Le même jour, Billot tient la grande forme avec son étalon hanovrien Lagavulin 2 (qui, il est vrai, évolue en 5*...), gagnant également la vitesse 1,35 m, sans conteste avec plus de deux secondes d’avance, alors qu’ils étaient 90 à jouer la montre. On a failli oublier sa victoire sur l’épreuve 1* à 1,25 m avec le 8 ans en devenir Lord de Muze (Nabab de Reve).


Samedi « Maître » Billot récidive sur la 1,40 m : Lagavulin 2 (Ludwig AS, Old), comme un métronome sur ce week-end, va aligner l’un des trois seuls doubles sans-faute de l’épreuve qui comptait tout de même 61 engagés, et ce avec plus de trois secondes d’avance, alliant rythme, vitesse et puissance. Julien Champailler, le « local », lui colle aux basques comme il l’a fait la veille avec Jean-Luc Mourier/Jackpot, cette fois associé à Kielekoo Van T et L, et monte à nouveau sur la 2e marche du podium. Tous deux font barrage à la cavalière suisse Aurélie Rytz/Eden V, qui se contente de la 3e place. Benoît Cernin est au pied du podium, fautif avec Veravalenti de Loisel.


Le samedi soir, l’épreuve des 6 barres avait été remportée conjointement par Cyril Benet avec Vlandor du Murger et le Portugais Mario Wilson Fernandes associé à Boston de la Roque.


Classement GP CSI2* :


1. I-Scheau Wong/Jussica T, Taïwan.


2. Mégane Moissonnier/Ussar des Bruyères, France


3. Bruno Garez/United Sunheup, France


4. Louise Saywell/Jallelah OL, Grande-Bretagne


5. Nicolas Deseuzes/Stella de Preuilly, France


6. Antoine Ermann/Azur du Vinnebus, France


7. Perrine Mary/Radjah de Turcis, France


8. Alexis Massot/Fitot Toltien F, France 


9. Alex Duffy/Fantastico B, Irlande


V.R. et C.R.




A lire aussi : Rhône Alpes



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°319 du 4 Octobre 2019


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre