- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Paris : au fil des jours (et des nuits)


13/12/2017
    
Clément Boulanger s’impose en 2*

Samedi matin, alors que les fêtards dormaient encore, Clément Boulanger s’est imposé dans l’épreuve de vitesse à 1,35 m du CSI2* avec la jument de 8 ans Vaya de Lacke (Spotlight Z x Alligator Fontaine).
Le Normand comptait déjà une participation - et une victoire - à Paris, il y a cinq ans. Il

Clément Boulanger s’impose en 2*


Samedi matin, alors que les fêtards dormaient encore, Clément Boulanger s’est imposé dans l’épreuve de vitesse à 1,35 m du CSI2* avec la jument de 8 ans Vaya de Lacke (Spotlight Z x Alligator Fontaine).


Le Normand comptait déjà une participation - et une victoire - à Paris, il y a cinq ans. Il ne cache pas son bonheur d’être à nouveau de la fête. Il confiait être présent ce week-end à Paris grâce à des investisseurs et amis avec le soutien desquels il est en train de préparer son retour au plus haut niveau. « J’y travaille depuis cinq ans. J’avais déjà un piquet de chevaux de qualité en préparation, que nous sommes en train d’étoffer et de compléter avec des plus jeunes. Pour l’instant, je peux compter sur une dizaine de chevaux dont cinq vraiment performants. » Vaya de Lacke appartient à son père qui l’a achetée à un an. 


Cinquante-sept prétendants à la finale du 2* se sont affrontés le dimanche matin au Longines Masters de Paris. Après Jérôme Hurel/Urano le vendredi et Clément Boulanger/Vaya de Lacke le samedi, c’est une jeune Canadienne de 21 ans, Kara Chad, qui enlève cette épreuve à 1,45 m à barrage, avec Carona, Kwpn de 10 ans


Susana Epaillard rafle le CSI1*


Les cavaliers du CSI* ouvraient le bal dimanche matin avec leur finale, le Masters Three SFAM Grand Prix à 1,30 m. Au jeu du barrage, c’est Susana Epaillard avec Qira d’Auge qui s’est montrée la plus fine. 


Susana réagit à chaud : « Pourtant, je n’ai pas du tout suivi les indications de Julien, avoue-t-elle en riant. J’ai galopé, c’est tout. » Avec Qira d’Auge, une jument qu’elle a fait naître et avec laquelle elle partage une grande complicité, elle devance la Belge Chloe van Hove/Tango Mt et la Suissesse Jennifer Meylan/Furby van de Kranenburg. Elle se voit récompensée par une magnifique enceinte Devialet « qui va faire particulièrement plaisir à Julien ! ». 


Premiète Marseillaise du 5* pour Grégory Cottard/Regate d’Aure


Première victoire à Paris, pour une première participation au CSI5*, c’est la belle histoire qu’ont vécue Grégory Cottard et Régate d’Aure en remportant la première épreuves 5* jeudi au Longines Masters de Paris, devant l’Américaine Lauren Hough/Quantas 15 et Alexandra Paillot/Tonio la Goutelle.


Cette vitesse sur des cotes à 1,50 m était courue par les 34 meilleures cravaches au monde. Seize vont réaliser le parcours parfait. Dont sept Français. Mais Grégory Cottard va triompher haut la main, avec plus d’une seconde sur le deuxième, avec une Regate d’Aure (Robin II Z ) au mieux de sa forme : l’Américaine Lauren Hough/Quantas 15, Holsteiner fils de Quinetro, devra s’incliner. Elle est deuxième. La jeune championne de France 2016, n’est pas loin avec son hongre Tonio la Goutelle (Ogrion des Champs/El Paso Platiere). Suivent Nicolas Delmotte qui rate le podium de peu avec le 9 ans Urvoso du Roch, 4e, Simon Delestre, moins rapide cette fois avec le Hanovrien Gain Line, 5e, et Cédric Angot, 6e en selle sur Saxo de la Cour.


Samedi...en vrac


Salim Ejnaïni, cavalier non-voyant, vint faire une démonstration de saut d’obstacles au profit de l’association Sur les bancs de l’école, qui œuvre pour l’inclusion des enfants touchés par l’autisme, notamment en milieu scolaire. A l’issue de cette performance incroyable qui transmettait un message très fort en faveur de l’inclusion et des chances offertes aux personnes en situation de handicap, un chèque de 25 000 € a été remis par Longines à l’association Sur les bancs de l’école soutenue par le cavalier.


Tension extrême pour la spectaculaire Masters Power Lido de Paris. Marc Dilasser, vainqueur et seul concurrent à avoir réussi le dernier barrage à 2 mètres avec Indigo Blue Biolley, 9 ans, fils de Chacco Blue. Il a pris presque à la dernière minute la décision de courir cette épreuve de 6 barres : « C’est un bon exercice pour un cheval en formation (il a 9 ans). Cela leur donne du recul et de la confiance dans leurs moyens. » La Belge Karline de Brabander est 2e avec le Bwp Fantomas de Muze, Edward Levy 3e avec la 8 ans Umbrella Ter Wilgen Z (Udarco van Overis).


Riders Masters Cup
 : l’Europe 1re


La Riders Masters Cup, dont c’était la première, opposait deux continents, l’Européen et l’Américain. Elle a prouvé que le format Coupe des Nations (ici coupe des continents) a de beaux jours devant lui : format court (10 cavaliers, 2 manches), moments d’émotion lors des hymnes respectifs, public enthousiaste, ce fut un beau moment de sport réussi. Gagné par les Européens.


Epaillard et Cristallo les plus « Speed » 


Le Longines Speed Challenge, épreuve magnifiant la vitesse, adorée du public, a vu la victoire de Julien Epaillard et Cristallo A LM, devant Kévin Staut/Ayade de Septon et HDC et Lorenzo de Luca avec le beau gris Limestone Grey. 




A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°299 du 22 Juin 2018


je m’abonne !  je lis

  • Captain Semilly (Photos ER)
  • Velsen Chuquerie (Photos ER)
  • Voyageur Of Lulu (Photos ER)
  • Big Star (Photos ER)
  • Malito de Rêve (Photos ER)


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre