- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

L’Equipôle et le manège du Pays de Landivisiau inaugurés

  • Un manège spacieux et bien éclairé
    Un manège spacieux et bien éclairé
Il aura fallu 10 ans de réflexions et de consultation des différentes familles de la filière pour concevoir l’Equipôle qui a ouvert ses portes le 24 janvier 2012. Dans cette démarche, Hervé Gélébart, Président du Comité Régional d’Equitation de Bretagne, et Hervé Conan, Directeur de la Maison Familiale Rurale de Landivisiau et Président de la Société Hippique de Landivisiau ont été des partenaires de la première heure et des soutiens indéfectibles. 

Adossé à l’Hippodrome de Landivisiau (plus que centenaire) et à l’ancienne station de reproduction équine des Haras Nationaux, l’Equipôle a pour missions, depuis son ouverture, de défendre la polyvalence des activités hippiques, de soutenir leur performance et d’accroître leur rayonnement. Ouvert à tous, il permet l’entraînement et l’organisation de compétitions. C’est ce que Georges Tigréat souhaitait et c’est véritablement ce qui existe aujourd’hui. L’Equipôle est son œuvre, il porte son nom.

On peut sans nul doute affirmer que Georges Tigréat a été visionnaire dans cette volonté de faire vivre le cheval sur son territoire. Car en 2012 le Plan Cheval de la Région Bretagne a vu le jour. L’Equipôle du Pays de Landivisiau y a été intégré comme pôle structurant pour la filière.

Un investissement de taille 

Long de 100 mètres et large de 40 m, le manège de l’Equipôle devient le temple du sport équestre en Pointe Bretagne. L’espace intérieur autorise la pratique de presque toutes les disciplines équestres fédérales en offrant un abri bienvenu.  

Avec le manège, l’Equipôle ne connaît plus de saison. A l’entraînement comme en compétition, il est occupé toute l’année, semaine et week-end. Dès l’ouverture du manège, fin novembre 2019, c’est l’affluence. L’automne était pluvieux, l’hiver s’annonçait maussade. Pour les cavaliers, les meneurs et les organisateurs d’événements équestres, le vaste manège offrait un abri de choix. La taille de l’espace d’évolution est confortable et le sol équestre est d’une qualité 5 étoiles.  

Rien qu’en décembre 2019, la fréquentation est multipliée par 10 par rapport à l’année précédente, sur la même période. Déjà 49 jours d’événements sont inscrits au calendrier 2020 de l’Equipôle sachant que les stages d’automne ne sont pas encore programmés. Au premier semestre, plus de 2 week-ends sur 3 sont occupés qui se rajoutent aux stages organisés en semaine, notamment pendant les vacances scolaires.  

Si le manège offre un outil d’excellence pour la filière, il a été accueilli avec gratitude pour le public - parents, amis, visiteurs, amateurs… - qui ont trouvé là un confort bien agréable pour profiter du spectacle.

Pour créer le Manège de l’Equipôle, la Communauté de Communes du Pays de Landivisiau a mené une étude approfondie visant à trouver une source d’auto financement tout en s’inscrivant dans une démarche environnementale.  

Ainsi qu’en juin 2020, le manège de l’Equipôle accueillera, en toiture, une centrale photovoltaïque d’une puissance de 483,78 kiloWatt-Crête. L’électricité produite est intégralement revendue à Enedis sous forme contractuelle pendant 20 ans. 

La construction du bâtiment incluant les infrastructures équestres intérieures, ainsi que la reprise de la Carrière d’Honneur extérieure est très largement financée par les subventions et la revente de l’électricité produite par la centrale photovoltaïque. 

Un coût de  1 955 723 €

Les subventions s’élèvent à 929 000 €. La recette électrique s’élève à 1 000 000 d’€ à raison de 50 000 €/an pendant 20 ans. 

Les subventions pour la réalisation du  manège et la reprise du sol de la carrière d’honneur 

Fonds Eperon 400 000 

Etat 150 000 

Région Bretagne 250 000 

Conseil Départemental129 000

TOTAL 929 000  

Pour la Bretagne, cette passion pour le cheval représente une réelle économie. Pour soutenir l’ensemble de cette filière, la région Bretagne a créé un Plan Cheval en 2012. Dans celui-ci, la région distingue 5 pôles structurants pour mailler le territoire : les deux sites patrimoniaux que sont Hennebont et Lamballe, le terrain du Val Porée à Dinard pour la compétition de haut niveau et deux pôles sportifs, l’Equipôle du Petit Paris à Corlay et l’Equipôle Georges Tigréat en Pays de Landivisiau.  

L’Equipôle positionne le pays de Landivisiau comme « pôle d’excellence » de la filière cheval en Bretagne occidentale. 

Polyvalence et performance 

Avec deux grandes carrières de 7.000 m2 chacune, deux pistes en anneau de 1 000 m, une plateforme en herbe d’1,4 hectare, des extérieurs en terrain varié, un rond d’Havrincourt et 60 boxes, l’Equipôle offre dès l’ouverture, en janvier 2012, un terrain de jeu fantastique pour l’entraînement ou l’organisation de compétitions. Saut d’obstacles, cross, dressage, endurance, attelage, TREC, concours d’élevage s’y côtoient. 

Le manège Hervé Conan 

Directeur de la Maison Familiale Rurale de Landivisiau, spécialisée dans les formations liées aux métiers du cheval, de 1992 jusqu’à son décès le 18 septembre 2018 à l’âge de 59 ans, Hervé Conan était « Le Monsieur Cheval » du pays de Landivisiau. Passionné, travailleur acharné et doté d’un optimisme contagieux, Hervé Conan n’a eu de cesse de promouvoir la filière équine dans toute sa diversité. Le manège porte désormais son nom.

Hervé Conan aura apporté un soutien sans faille à la mise en place de l’Équipôle. Dès l’ouverture, sous son impulsion, un partenariat est signé entre la Maison Familiale Rurale de Landivisiau et l’Equipôle pour y organiser des formations et des compétitions. Sa personnalité et ses actions ont fortement influencé le bon développement de l’Equipôle et son rayonnement.

20/02/2020

Les dernières minutes

09/04/2021

La FEI rend hommage au Prince Philip

09/04/2021

Grand National de Complet à Pompadour

09/04/2021

Le Jumping de Reims annulé

08/04/2021

Michel Robert : « Construire plutôt que détruire et critiquer »

Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre

Actualités régionales