- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Le Semime LR teste le circuit Pratic

  • Le circuit « Pratic » juge le comportement en mains, monté et en extérieur
    Le circuit « Pratic » juge le comportement en mains, monté et en extérieur
Qualification des SF 3 ans pour Equitalyon et circuit Pratic ouvert à tous ont cohabité dans le cadre du concours d’élevage régional organisé par le Semime LR.


Le concours d’élevage régional d’Uzès du 19 septembre a été l’occasion de revoir les SF 3 ans présentés aux locaux d’Amélie-les-Bains et d’Uzès en vue de leur qualification pour la finale nationale les 30 et 31 octobre à Equitalyon : Gretel de la Comete (Le Prince des Bois et Roxane de la Comete / Brazilia Paluelle) appartenant à sa naisseuse,Yvonne Dam et Galinette des Vergers (Urano de Cartigny et Ripopee des Vergers / Quercus du Maury) née chez Jean Daumet y représenteront donc le versant Languedoc-Roussillon de l’Occitanie.


On leur souhaite le même succès qu’à Juliet du Caires (Ep To You et Bronca d’Aragon/Nouma d’Auzay), elle aussi qualifiée à Uzès et qui termine 2e des femelles âgées à St Lô lors de la finale des foals 2019... son naisseur Olivier Grard n’a donc pas fait ce long (1 000 kms) voyage pour rien ! Il avait d’autant plus lieu d’être satisfait de ce résultat que cette pouliche est une fille de son étalon Ep To You (Up To You et Pomone des Hayettes/Night Fever du Don), qui quelques semaines plus tard lors de la grande semaine de l’élevage à Fontainebleau, finissait à son tour 2e du championnat style/hunter 5 ans sous la selle de Gregoire Hercelin... Notons également au crédit de la région les bons résultats de Fabuleuse d’Azur (Lux Z et Ode Pierreville/Concorde), sans faute en finale des femelles 4 ans et mention TB au championnat, propriété de son naisseur, Michel Robert et montée par Benjamin Negron, cavalier régulièrement sollicité par le Semime LR pour les stages de préparation des jeunes chevaux. Une autre cavalière professionnelle membre de l’association régionale d’éleveurs, Eve Tournayre, réalise le sans faute en finale hongres et mâles 4 ans avec Flowood d’Elo (Cornet Obolensky et Roxane des Temps/Lando) et mention TB au championnat. Belle performance également pour Eaglesham Bolchet (Drakkar des Hutins et Stunty par Volchebnik), propriété de son naisseur, Jean-Renaud Becamel, qui termine vice-championne en Cycle libre 2/5 ans sous la selle de Stéphanie O’Daly-Becamel.


Le concours régional du 19 septembre fut également l’occasion de proposer aux éleveurs les épreuves du nouveau circuit Pratic ouvert par la SHF au chevaux et poneys de 1 à 6 ans. Un engagement modique (5 €) donnait accès à 3 types d’épreuves : comportement en main, comportement monté et comportement en extérieur. L’élevage de Lou d’Edith Bonnard avait fait le déplacement en force avec 10 chevaux/poneys sur les 12 engagés, et ce sont les élèves de la MFR de Vézenobres qui les ont présentés. Intelligente collaboration entre un élevage et une équipe pédagogique, menée par Anna St Léger, qui a intégré cette journée dans son cursus de formation. Le matin les élèves de Bac Pro CGEA ont ainsi jugé en parallèle des jurys officiels aux différents ateliers du concours des 3 ans SF et ils ont pu ensuite échanger avec eux. Certains ont aidé au passage des chevaux au saut en liberté sous la responsabilité du juge référent Michel Robert qui officiait au Rond d’Havrincourt.


L’après-midi les juges SF ont découvert les épreuves Pratic, épaulés par Perrette Allier, juge national SF mais également familiarisée avec les tests de loisir qu’elle juge pour le compte de la SFET et Michel Bocquet, agent IFCE qui maîtrise parfaitement les tests de tempérament des 2-3 ans proposés dans le cadre des concours d’élevage. Du Shetland au SF en passant par le Franches-Montagnes (attelé), tous ont validé au moins un test, 5 en ont validé 2 et 4 en ont validé 3, ces 2 dernières catégories seront donc gratifiées d’une prime et d’un label... ils pourront s’ils le souhaitent accéder à la finale organisée à Compiègne cette année pour la première fois. Ce circuit qui n’est pas encore bien connu des éleveurs devrait leur permettre de donner aux acheteurs une information fiable quant à la facilité d’utilisation de leurs chevaux et poneys, en particulier ceux qui sont destinés à des cavaliers amateurs voire à des enfants. Le Semime LR a souhaité saisir cette opportunité dès cette année : cela a permis de valider ce qui fonctionne et de faire à la SHF des propositions d’amélioration le cas échéant. Gageons que l’an prochain avec une bonne communication dès le début de saison, d’autres éleveurs et valorisateurs profiteront de cet outil supplémentaire au service de l’élevage.


Béatrice Gauffreteau


03/10/2019

Les dernières minutes

09/04/2021

La FEI rend hommage au Prince Philip

09/04/2021

Grand National de Complet à Pompadour

09/04/2021

Le Jumping de Reims annulé

08/04/2021

Michel Robert : « Construire plutôt que détruire et critiquer »

Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre

Actualités régionales