- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Jean Le Monze impose Darius de Kerglenn

  • Jean Le Monze/Darius de Kerglenn
    Jean Le Monze/Darius de Kerglenn
Oui, ils étaient près de mille au centre équestre de la Petite Hublais à Betton, et tout le Landernau était présent. Le public était venu en grand nombre, et ce en respectant scrupuleusement les mesures barrières. François Lemoine est 1er avec Dysalfa du Plant samedi, mais dimanche c’est Jean le Monze et son étalon gris Darius de Kerglenn qui remportent le Grand Prix, devant Laurent Le Vot et sa jument Ambre Chaquesne, Gael Jouan étant 3e avec Armani de Circée.

Samedi plus de 75 cavaliers étaient engagés sur l’épreuve Pro 2 Grand Prix 1,30 m. Le parcours proposé par le chef de piste pour cette épreuve était composé de 11 obstacles. Le chrono était déclenché à partir de l’obstacle numéro 6, il en résultait donc un changement de rythme notable chez les couples engagés. Après le déclenchement du chrono, on note des périodes de grandes galopades avant d’enchaîner plusieurs efforts rapprochés. Nous notons par exemple la ligne numéro 4, formée d’un vertical, d’un oxer puis d’un autre vertical. Il fallait sauter les obstacles en avançant dans la carrière tout en étant dos à la sortie : rien de facile pour un cheval qui peut parfois se déconcentrer. 

Malgré les différentes difficultés du parcours, quelques cavaliers auront su rester sans-faute dans le temps imparti. François Lemoine arrive 1er avec Dysalfa du Plant, une jument Selle Français de 7 ans qui a su enchaîner les bons classements l’année dernière. « Je suis très satisfait de la jument, je l’ai depuis qu’elle a 4 ans, je ne savais pas qu’elle pouvait être aussi rapide. Maintenant, je sais que je peux jouer les épreuves en allant un peu plus à l’attaque avec elle. Le parcours était sympa, il fallait serrer les courbes, avec quelques difficultés dispersées un peu partout. » 

Juste derrière lui, on retrouve Dominique Le Monze, avec Ultimate de Beurey à seulement 1 seconde de retard au chrono. « Je suis très contente de mon cheval, c’était un bon parcours.» Sur la 3e marche du podium on retrouve Steven André qui se sera très bien défendu sur ce parcours. « Je suis très heureux de cette 3e place, car ce cheval (Bonus Eventus, Ndlr) débute sur les parcours de ce niveau. C’est le cheval d’un ami qu’il m’a confié pour des problèmes de santé, et nous voilà aujourd’hui sur des épreuves de ce niveau. »

Dimanche, entre les différentes épreuves Amateur, s’est jouée l’épreuve phare de la journée, comportant près de 50 engagés : la Pro 2 Grand Prix 1m35. Comme la veille, le chef de piste a proposé un parcours assez technique aux couples engagés. Dès le début du parcours, on note quelques difficultés qui ont mené des cavaliers à la faute assez rapidement. Il faudra attendre une vingtaine de passages avant de voir le premier parcours sans faute, signé par le cavalier Loïc Gloaguen et son cheval Amareto de la Perelle. 

Mais malgré ces difficultés et la sérieuse concurrence parmi les engagés, 5 cavaliers auront su rester sans faute, et passer au barrage. 

Le cavalier qui aura été le plus rapide n’est autre que Jean le Monze et son étalon gris Darius de Kerglenn (Mylord Cartahgo et Shana de Kerglenn). « Je suis content d’avoir battu un Le Vot, ils sont d’ordinaire imbattables chez eux ! Je suis satisfait, c’est un cheval de seulement 7 ans, il a fait une belle performance. La première partie de l’épreuve a provoqué beaucoup de fautes, cela ne s’explique pas vraiment, car les barres n’étaient pas particulièrement hautes, et pas de nombreuses difficultés. »

Deux semaines plus tôt, Jean le Monze remportait déjà une épreuve 1,40 m avec Darius de Kerglenn au Lion d’Angers, devant une vingtaine de couples engagés. Tout cela annonce un beau début de saison. 

Juste derrière lui, à seulement un centième de décalage, nous retrouvons Laurent Le Vot et sa jument Ambre Chaquesne (Flipper d’Elle), qui aura aussi su être très rapide, mais juste pas assez ! « Je n’ai pas été assez rapide aujourd’hui, c’est comme ça. Il y a eu beaucoup de fautes en première partie d’épreuve, mais au fil des passages cela s’est décanté et les cavaliers suivants auront su trouver la solution. »

Cela fut le cas de Gael Jouan, le cavalier de Pictot-Pontfol dans le Calvados, et son étalon maison, Armani de Circée, 3e et dernier double sans-faute en 41’’62.  Déjà 7e du Grand Prix le samedi, c’est un retour gagnant du fils de Diamant de Semilly par Narcos II !

Texte et photos C. Moncoiffet


Les classements

GP Pro 2 (1,30 m) - Samedi : 1. Francois Lemoine/Dysalfa du Plant (33’’13); 2. Dominique Le Monze/Ultimate de Beurey (34’’08); 3. Steven Andre/Bonus Eventus (34’’40); 4. Pierre Le Bouch/Kilminchy French Clover (34’’63); 5. Loic Gloaguen/Diablotine Jump (34’’71).

GP Pro 2 (1,35 m) - Dimanche : 1. Jean Le Monze/Darius de Kerglenn (0+0 et 38’’80); 2. Laurent Le Vot/Ambre Chaquesne (0+0 et 38’’81); 3. Gael Jouan/Armani de Circée (0+0 et 41’’62); 4. Simon Le Vot/Crocus Platière (0+4 et 40’’74).

25/09/2020

Les dernières minutes

09/04/2021

La FEI rend hommage au Prince Philip

09/04/2021

Grand National de Complet à Pompadour

09/04/2021

Le Jumping de Reims annulé

08/04/2021

Michel Robert : « Construire plutôt que détruire et critiquer »

Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre

Actualités régionales