- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Doublé Kevin Renaudier/Timbalande Ar Milin aux écuries de St Lunaire

  • 1er Kevin Renaudier/Timbalande Ar Milin
    1er Kevin Renaudier/Timbalande Ar Milin
Le samedi 29 août au centre équestre de St Lunaire 37 cavaliers se sont départagés dans l’épreuve Pro 2 Grand Prix 1.30m, barème A à temps différé sur un parcours tracé par le chef de piste Vincent Molard. Dimanche ils étaient 36 au Grand Prix Pro 2 1,30m. Kévin Renaudier remporte les deux Grands Prix avec sa jument, Timbalande Ar Milin, une fille de Jarnac par le pur-sang Hand In Glove.

Fort de sa victoire samedi déjà, Kevin Renaudier n’a pas raté ses deux parcours dimanche sur le Grand Prix. Ils sont 16 au barrage pourtant, et si Kevin est qualifié avec Timbalande Ar Milin  et Rift Besnerais trois autres cavaliers sont dans le même cas : Charlotte Piétri avec Turbo de Villiers et Absinthe, Christophe Lemoine, 2e la veille avec Aude de Rance, également qualifié ici avec une jument de 9 ans, Beauté de Rouet et Kevin Paul présent avec deux 8 ans, Cap du Marais et California du Gast. 

Si Kevin ne laissera passer aucune faute avec ses deux montures, c’est avec Timbalande Ar Milin qu’il s’impose, bien devant ses adversaires. La fille de Jarnac par le pur-sang Hand In Glove alliant vitesse et souplesse prend plus de deux secondes d’avance en effet sur ceux-ci. Pierre-Marie Lebreton réalise le deuxième meilleur temps avec un fils de Nippon d’Elle par l’AA Karnak, Achille Leb, de l’élevage familial. Charlotte Pietri, qui préfère abandonner avec Turbo de Villiers, talonne réellement Pierre-Marie avec la jument grise OC Absinthe, une fille de Felton du Mont (Bwp) née à l’élevage Deuquet. 

Déjà samedi...

Le chrono se déclenchait après la réception de l’obstacle numéro 6, imposant donc un notable changement de rythme chez les couples engagés. Nombre de duo ont fait tomber la barre du vertical numéro 7, en le prenant trop de biais pour essayer de gagner du temps. L’obstacle n’est pas large, mais si la trajectoire s’avère être de biais, la largeur de l’obstacle à franchir se trouve multipliée et la phase de plané est plus longue que prévu. Nombreux sont les cavaliers qui, juste après la réception du numéro 6, ont donné du rythme pour engager la deuxième partie du parcours le pied au plancher. Et malgré les efforts pour rééquilibrer leur monture avant la phase ascendante, beaucoup de chevaux ont emmené la barre avec eux en tapant des antérieurs.

La deuxième difficulté majeure de ce parcours, c’est le double numéro 9, composé de deux verticaux espacés d’une simple foulée, ce qui demande habileté et technique pour réussir à franchir les deux obstacles sans faire de faute. Situé après un tournant serré, il n’y a pas une grande distance pour se remettre droit et aborder sereinement la combinaison. Nous avons vu les barres des deux obstacles tomber assez régulièrement, et des chevaux devant faire un effort plus conséquent pour passer aisément par-dessus les obstacles.  

Kévin Renaudier, qui a présenté au public un parcours extrêmement rapide et parfaitement maîtrisé, remporte l’épreuve. Sa jument, Timbalande Ar Milin, une fille de Jarnac par le pur-sang Hand In Glove trépignait d’impatience au départ du parcours. Adoptant une attitude décontractée avant de partir, sans étriers et rênes lâches, son cavalier a essayé de faire descendre la pression tant bien que mal avant le départ. Grâce à ses foulées au tempo bien frappé et à sa grande agilité, Timbalande a volé au-dessus de chaque obstacle du parcours, sans accroc. Kévin Renaudier s’exprime à la fin de l’épreuve, ravi d’avoir remporté cette première place : « La jument est très performante sur des hauteurs comme celle de l’épreuve qui vient de se terminer, on revient demain pour la suite des évènements. Avec elle toutes les épreuves relèvent de l’objectif 1re place, elle est très rapide naturellement. Elle est tout le temps sous pression, comme vous avez pu le voir au début de l’épreuve avant de prendre le départ. » 

À deux secondes, le Normand Christophe Lemoine et Aude de Rance ont joué la sécurité et cherché le parcours sans-faute. Ce qui fut fait. Aude, une fille de Quppydam des Horts  et d’une mère par Darco, avait terminé sa saison 2019 par une 3e place du CSI1* de Saint-Lô, et repris tranquillement sa saison 2020 au mois de juin. Elle termine à la 10e place du Grand Prix du dimanche. 

Naim Bendouma s’offre la troisième place avec Upsilon de Florange : « On est sur la lancée du mois d’août, souvent sur la fin de l’été on arrive à avoir des classements sympas. Se classer était un objectif aujourd’hui, nous étions classés il y a trois semaines dans le Grand Prix de Hennebont, le cheval est en forme en ce moment. Upsilon a 12 ans aujourd’hui, et je l’ai depuis qu’il en a 3. Il est fils de Diamant de Sémilly (et Papillote d’Elle, Ndlr), ça lui donne une grande qualité. En ce qui concerne le parcours, je savais d’avance qu’il allait falloir aller assez vite, il n’y avait que le chrono qui allait compter, j’ai pris les devants en allant assez vite dès le début et c’est passé. »

C. Moncoiffet et C. R.

11/09/2020

Les dernières minutes

09/04/2021

La FEI rend hommage au Prince Philip

09/04/2021

Grand National de Complet à Pompadour

09/04/2021

Le Jumping de Reims annulé

08/04/2021

Michel Robert : « Construire plutôt que détruire et critiquer »

Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre

Actualités régionales