- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

CVIO de Saumur, un bel élan dynamique

Du 18 au 20 avril s’est tenu à Saumur le traditionnel concours de voltige international. Dans les installations historiques de l’Ecole de cavalerie, plus exactement dans le grand manège des Ecuyers, 8 nations ont présenté des cavaliers dans les catégories pas de deux, équipes, juniors, individuels hommes ou femmes, en niveau deux ou trois étoiles. Le spectacle a été total, car il y avait beaucoup d’engagés du fait des proches Jeux Equestres Mondiaux de Caen qui ont permis aux voltigeurs d’évaluer leur état de forme en terre française.


Les programmes imposés, techniques et libres se sont succédés en 3 jours pour le plaisir des spectateurs saumurois qui ont été plus de 6 300 à se présenter aux portes du concours. L’ambiance a donc été crescendo jusqu’au dernier jour lorsque le manège fut envahi d’une euphorie sympathique. Les chevaux ont d’ailleurs montré une sagesse exemplaire qui a permis à la Coupe des Nations de voir s’affronter les élites mondiales. Sous la présidence de Véronique Girard, l’équipe de France n°1 triomphe à domicile par les belles prestations d’Ivan Nousse, de Jacques Ferrari et de l’Ecurie de la Cigogne (pour laquelle le voltigeur le plus jeune n’a que 12 ans). A la seconde place, l’Equipe Great Britain 1 ne démérite pas avec Hannah Eccles et Joanne Eccles soutenues par la English Vaulting Squad. Ils sont suivis de l’Equipe de France 2 avec Vincent Haennel, Nicolas Andreani et une autre équipe des écuries de la Cigogne. L’Allemagne est 4e avec Nora Salberg, Christine Kuhirt appuyées par Nordheim 1. Juste à leur suite, on trouve à nouveau l’Angleterre avec cette fois Lucy Philipps, Helen Anderson et South Scotland Select. Le climat était alors spécialement chaleureux car on a pu voir les voltigeurs se soutenant les uns les autres en bord de piste, en attendant d’aller tous ensemble au centre du rond de présentation pour aller entendre leurs notes pour le plus grand plaisir des spectateurs.



Tir groupé tricolore


Peu de temps avant, dans la journée du dimanche s’était déroulée l’ultime épreuve du concours trois étoiles des hommes. Il faut noter alors la performance exceptionnelle des représentants français qui parviennent à se hisser aux 6 meilleures places du classement ! Ce tir groupé était constitué de Jacques Ferrari (champion d’Europe en titre), Vincent Haennel, Nicolas Andréani (champion du monde 2 012 et vainqueur de la récente Finale de la Coupe du monde à Bordeaux), Ivan Nousse, Clément Taillez et Rémy Hombecq.


Notons la maîtrise française de la discipline et la parfaite capacité des voltigeurs à gérer leur potentiel : à la suite de son programme de la fin de matinée de dimanche, Nicolas Andréani évaluait son programme libre sur le thème de Einstein comme « très bien » mais annonçait qu’il prévoyait de se dépasser encore plus lors du second libre. Ce qu’il fit magistralement en approchant de la note de 9/10 et en devenant alors leader du classement. Ceci est d’ailleurs de bon augure lorsque l’on sait qu’il voltigeait sur Quièce d’Aunis et qu’il nous a annoncé le retour de son très bon Just a kiss pour le prochain concours de Strasbourg.


La compétition 3* réservée aux dames est menée par les soeurs Eccles : Joanne, championne du monde 2010, remporte la victoire (avec la belle note finale de 8,277) et Hannah est 3e. Elles voltigent toutes deux sur WH Bentley et sont longées par leur père, John Eccles. Christine Kuhirt vient s’intercaler dans cette affaire de famille pour l’Allemagne, elle prend la 2e place. Toujours en 3*, mais dans la compétition par équipes cette fois, les écuries de la cigogne 1, longées par Fabrice Holzberger, font retentir la Marseillaise. Elles gagnent devant deux formations allemandes, Nordheim 1 et Pegasus Mùhlacker, respectivement longées par Andréa Blatz et Karin Kiontke.


Chez les espoirs, à savoir les juniors, la Scottish Equestrian Vaulting pour l’Angleterre, longée à nouveau par John Eccles, l’emporte par équipes devant la toute jeune formation de Meaux junior 2 de Marina Joosten Dupon pour la France. Pour les jeunes femmes, c’est la Suisse Anna Guenat qui s’installe en 1re position, suivie par Jesse Van As pour la Hollande et par une autre Suisse, Syre Schmid. Chez les hommes juniors, le Britannique Andrew Mclachlan devance quatre autres Français, Théo Denis, Loic Devedu, Jordan Gauvrit et Raphael Sauret qui semblent avoir voulu suivre le bel exemple de leurs aînés dans le 3* !


Dans le niveau 2*, en équipe, il faut mentionner la victoire française de l’équipe Meaux Sénior longée par Marina Dupon Joosten encore une fois. Elle prend la victoire à EVEM Sénior longée par Sandra Tronchet. Pour les femmes, c’est encore une Marseillaise qui retentit suite à la prestation d’Estelle Chauvet qui devance l’Allemande Nadine Langer et la Hollandaise Jinthe Van der heijden. Chez les garçons, il faut relever les belles 1re et 2e place des Français Almaric Watel et Vincent Poulain.


Enfin, le pas de deux voit la victoire de la Suisse avec Zoe Maruccio et Syra Schmid devant l’Allemagne représentée par Mélanie Nagel et Nadine Langer.


De façon encourageante, la France remporte 6 des 11 titres proposés et affirme donc sa domination de la discipline dans une période stratégiquement intéressante, celle de la préparation aux Jeux Equestres Mondiaux. Mais on ne peut pas rester insensible aux beaux classements de la Grande Bretagne, de l’Allemagne et de la Suisse : de belles compétitions sont à venir !


30/04/2014

Actualités régionales

Les petites annonces

Toutes les annonces équestres avec Equirodi

Je dépose une annonce