- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

CSO Nîmes Costières : trois vainqueurs pour le prix d’un

  • Podium GP Pro 2 Toyota
    Podium GP Pro 2 Toyota
Le CSO qui s’est tenu à Nîmes-Costières dans le Gard a réuni à la mi-octobre une bonne brassée d’aficionados (1 205), pour la 4e étape du Languedoc Tour Sud France.
 ,


L’Amateur 5 Grand Prix battit des records d’affluence avec pas moins de 89 engagés. Le Grand Prix Pro 1 va réserver son lot de surprises : les 3 seuls couples au barrage... ne vont pas le disputer, pour épargner les chevaux. Ce sont donc trois cavaliers ex-æquo qui monteront sur la même marche du podium, la 1re : Wilfrid Pierrot avec Call Me de Malotithe et Varushka des Ibis, et le Montpeliérain Harold Boisset et avec sa jument de tête Quolita Z.


C’est Harold Boisset avec sa jument d’exception qui avait réalisé le meilleur temps lors du premier parcours du Grand Prix Pro 1 aux couleurs de la ville de Nîmes et CRE Languedoc Roussillon. Wilfrid Pierrot s’était qualifié avec deux chevaux, Varushka des Ibis (L’Arc de Triomphe), née chez Marie-Christine et Michel Djindjian, déjà 3e d’une épreuve Pro 2, et l’étalon 7 ans Call Me de Malotithe (Dollar Dela Pierre x Qredo de Paulstra), né chez Dominique Tierny, monté par Steven Le Vot jusque fin 2018. Wilfrid l’a pris en mains avec douceur, à raison de deux concours pas mois, jusqu’à une première victoire à Berre-L’Etang au mois de juillet, dans une Pro 2. A Aix-Meyreuil au mois d’août, nouvelle victoire en Pro 2, et une quatrième place en Grand Prix. Son premier Grand Prix Pro 1, c’est à Montpellier Grabbels au mois d’août. Et l’étalon prend la 6e place. En octobre seuls deux concours étaient au programme : Berre l’Etang où le couple rafle la 1re place, et Nîmes. Les deux complices y triomphent de même façon dans la Pro 1. Il semble que le couple soit promis à un excellent avenir.


Le Grand Prix Pro 2 Garage Toyota Veyrunes (1,30 m vitesse) va permettre à 15 couples de finir le parcours sans-faute, pour 78 partants. Podium exclusivement masculin, tous trois couples sous la barre des 33 secondes : Maxime Pierrot est le plus rapide avec le Kwpn Bernard, dont l’expérience a dû faire la différence (mais de peu : 4 dixièmes de seconde) devant Jimmy Jean et Bandzail de la Bride (Nervoso) et Thibault Lacrevaz avec la jument SF Bullechamp (Tinka’s Boy), deux chevaux de 8 ans. Ils barrent la route de la victoire à deux demoiselles, Lou Favede, 4e avec l’étalon Coquerie Com Z (Consul de Vie Z), et Victoire Darcelier et son jeune étalon de 7 ans, Coronation Z, fils de Crown Z, 5e, toutes deux à une seconde de ces messieurs.


La soirée de samedi « Country » et son menu « cow-boy » fut l’occasion d’une fête endiablée autour du thème du western.


Prochain rendez-vous : en 2020 au mois d’avril.


C. Robert


24/10/2019

Les dernières minutes

09/04/2021

La FEI rend hommage au Prince Philip

09/04/2021

Grand National de Complet à Pompadour

09/04/2021

Le Jumping de Reims annulé

08/04/2021

Michel Robert : « Construire plutôt que détruire et critiquer »

Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre

Actualités régionales