- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Complet : en route pour les championnats d'Europe de Strzegom


10/08/2017
    
La nouvelle équipe de France de complet sélectionnée par Thierry Touzaint n'a pas seulement du talent, elle n'est pas non plus seulement l'aboutissement d'années de travail ou d'un investissement individuel comme financier au quotidien. Non, la nouvelle équipe est une équipe profondément humaine, avec des liens déjà forts qui l'unissent, attentive et très à l'écoute de ses athlètes équins. Dernière ligne droite en Normandie lors d’un stage de quinze jours avant le championnat d'Europe. Tous ont en ligne de mire les Jeux Equestres Mondiaux de 2018. Retour sur une rencontre en bord de mer avec ces hommes et cette femme de cheval.

Qu'ils soient entrepreneurs, ou militaires, puristes ou performers, tous ont en commun la passion. Ils se sont engagés dans une discipline sans égale dans le monde du sport, une discipline dans laquelle la rigueur comme la finesse, la confiance et le travail en binôme ne peuvent pas tolérer la demi-mesure. Face à cette complémentarité, à cette richesse dans la diversité, Thierry Touzaint a dispensé ses consignes et sa vision. Serge Cornut et Jean-Pierre Blanco la présentent avec efficacité : "Ils ont été sélectionnés individuellement parce qu'ils sont bons, mais c'est une équipe qui gagne, car seuls les vraies connexions permettent d'anticiper ».

 

Une journée d'immersion le 8 août 2017 à destination des médias alors que l'équipe trouve dans l'écurie de Francis Gamichon non seulement les infrastructures et le cadre pour ce dernier stage de préparation, mais surtout le calme et la sérénité nécessaire à cette construction d'une cohésion d'équipe.

 

Deux faits notables dans cette sélection. Pour le première fois dans la sélection, on trouve deux demi-frères utérins dans le piquet de cavalerie. L'emblématique Upsilon que l'on ne présente plus, sous la selle de Thomas Carlile, et Trouble-Fête qui évolue avec Matthieu Van Landeghem. Second événement, et non des moindres, on compte également deux étalons. Upsilon bien entendu, ainsi que Trésor Mail, ce pur produit normand, véritable joyau, qui signe ainsi aux côtés de Sidney Dufresne leur première sélection en équipe de France.

 

Après l'entraînement du matin, les galops sur la plage et la séance de balnéothérapie dans la Manche, la FFE nous convie à venir rencontrer ceux qui font partie aujourd'hui de l'élite nationale en complet autour d'un déjeuner simple et chaleureux, à l'image des hommes et des femmes qui constituent le staff :

 

Donatien Schauly - récemment forfait, suite à une blessure de Pivoine des Touches - nous parle d'une équipe forte, jeune mais aguerrie dans laquelle il est aisé de trouver sa place.

 

Vient ensuite, Gwendolen Fer qui nous explique  combien Traumprinz est un élève modèle et généreux, tandis que Romantic Love est plutôt le surdoué révolté.

 

Au tour de Thibaud Vallette, c'est de l'importance de la préparation dont il est question. Ce stage, véritable bol d'air pour les chevaux comme pour les cavaliers, permet de se détacher du quotidien, de construire l'équipe et d'installer une cohésion et une sérénité dans la montée en puissance du travail des chevaux bien entendu, mais aussi dans le mental des équipiers.

 

Cédric Lyard revient pour sa part sur la discipline en elle-même. Une discipline dure, mais puriste, où la passion prend véritablement toute sa raison d'être. Sur la nécessité de trouver un équilibre avec des athlètes équins qui ont chacun une personnalité et des qualités toutes personnelles. Etre leader sans s'imposer par un contrôle omniscient, trouver cette juste mesure par la finesse qui laisse à Qatar du Puech Rouget une volonté d'entreprendre.

 

"C'est une discipline qui faut découvrir en vrai, c'est tellement différent lorsqu'on la découvre sur les terrains plutôt que derrière sa télévision, on prend alors la pleine mesure de ce qu'est le complet" souhaite préciser Sidney Dufresne. Pour sa première sélection, le cavalier souhaite saluer toute l'importance de ces partenaires, propriétaire, famille, sponsors, sans lesquels rien ne serait réalisable. Des remerciements que tous par ailleurs formulent.

 

Véritable homme de terrain, Thomas Carlile nous explique sa veille constante des élevages qui l'entoure pour repérer les chevaux prometteurs dès leurs premiers âges. Le travail de chaque heure pour les faire, et leur permettre de part leurs qualités d'atteindre l'élite. En homme d'affaires, il explique également que par cette démarche, il est possible de construire de démarches d'investissements fiables, avec du retour, qui ne soit pas une opération isolée mais pérenne entre les partenaires...

 

Matthieu Van Landeghem pour sa part, revient sur la connexion véritable avec le cheval. Réserviste, il remplacera Maxime Livio dont le cheval s’est blessé à St Lô. (lire par ailleurs).

 

MG

 

 

 

 

Qu'ils soient entrepreneurs, ou militaires, puristes ou performers, tous ont en commun la passion. Ils se sont engagés dans une discipline sans égale dans le monde du sport, une discipline dans laquelle la rigueur comme la finesse, la confiance et le travail en binôme ne peuvent pas tolérer la demi-mesure. Face à cette complémentarité, à cette richesse dans la diversité, Thierry Touzaint a dispensé ses consignes et sa vision. Serge Cornut et Jean-Pierre Blanco la présentent avec efficacité : "Ils ont été sélectionnés individuellement parce qu'ils sont bons, mais c'est une équipe qui gagne, car seuls les vraies connexions permettent d'anticiper ».

 

Une journée d'immersion le 8 août 2017 à destination des médias alors que l'équipe trouve dans l'écurie de Francis Gamichon non seulement les infrastructures et le cadre pour ce dernier stage de préparation, mais surtout le calme et la sérénité nécessaire à cette construction d'une cohésion d'équipe.

 

Deux faits notables dans cette sélection. Pour le première fois dans la sélection, on trouve deux demi-frères utérins dans le piquet de cavalerie. L'emblématique Upsilon que l'on ne présente plus, sous la selle de Thomas Carlile, et Trouble-Fête qui évolue avec Matthieu Van Landeghem. Second événement, et non des moindres, on compte également deux étalons. Upsilon bien entendu, ainsi que Trésor Mail, ce pur produit normand, véritable joyau, qui signe ainsi aux côtés de Sidney Dufresne leur première sélection en équipe de France.

 

Après l'entraînement du matin, les galops sur la plage et la séance de balnéothérapie dans la Manche, la FFE nous convie à venir rencontrer ceux qui font partie aujourd'hui de l'élite nationale en complet autour d'un déjeuner simple et chaleureux, à l'image des hommes et des femmes qui constituent le staff :

 

Donatien Schauly - récemment forfait, suite à une blessure de Pivoine des Touches - nous parle d'une équipe forte, jeune mais aguerrie dans laquelle il est aisé de trouver sa place.

 

Vient ensuite, Gwendolen Fer qui nous explique  combien Traumprinz est un élève modèle et généreux, tandis que Romantic Love est plutôt le surdoué révolté.

 

Au tour de Thibaud Vallette, c'est de l'importance de la préparation dont il est question. Ce stage, véritable bol d'air pour les chevaux comme pour les cavaliers, permet de se détacher du quotidien, de construire l'équipe et d'installer une cohésion et une sérénité dans la montée en puissance du travail des chevaux bien entendu, mais aussi dans le mental des équipiers.

 

Cédric Lyard revient pour sa part sur la discipline en elle-même. Une discipline dure, mais puriste, où la passion prend véritablement toute sa raison d'être. Sur la nécessité de trouver un équilibre avec des athlètes équins qui ont chacun une personnalité et des qualités toutes personnelles. Etre leader sans s'imposer par un contrôle omniscient, trouver cette juste mesure par la finesse qui laisse à Qatar du Puech Rouget une volonté d'entreprendre.

 

"C'est une discipline qui faut découvrir en vrai, c'est tellement différent lorsqu'on la découvre sur les terrains plutôt que derrière sa télévision, on prend alors la pleine mesure de ce qu'est le complet" souhaite préciser Sidney Dufresne. Pour sa première sélection, le cavalier souhaite saluer toute l'importance de ces partenaires, propriétaire, famille, sponsors, sans lesquels rien ne serait réalisable. Des remerciements que tous par ailleurs formulent.

 

Véritable homme de terrain, Thomas Carlile nous explique sa veille constante des élevages qui l'entoure pour repérer les chevaux prometteurs dès leurs premiers âges. Le travail de chaque heure pour les faire, et leur permettre de part leurs qualités d'atteindre l'élite. En homme d'affaires, il explique également que par cette démarche, il est possible de construire de démarches d'investissements fiables, avec du retour, qui ne soit pas une opération isolée mais pérenne entre les partenaires...

 

Matthieu Van Landeghem pour sa part, revient sur la connexion véritable avec le cheval. Réserviste, il remplacera Maxime Livio dont le cheval s’est blessé à St Lô. (lire par ailleurs).

 

MG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°287 du 6 Octobre 2017


je m’abonne !  je lis

  • Hower aux prix
  • Coktail d'Azur aux prix
  • Cicave du Talus aux prix
  • Catchar Mail aux prix
  • Cerise de la Violle aux prix avec Stéphanie Alexandre (propriétaire) et Sandra Périni, la naisseuse


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre