- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Championnats d’Europe : mode d’emploi

  • Frank Hosmar et Alphaville NOP PB - Grade IV - Pays Bas (© Pixels Events)
    Frank Hosmar et Alphaville NOP PB - Grade IV - Pays Bas (© Pixels Events)
Pour leur premier passage en France, les Championnats d’Europe de Para-Dressage, organisés par l’association Handi Equi’ Compet, se tiendront au Pôle International du Cheval de Deauville du 17 au 20 septembre 2015. Ils rassembleront une vingtaine de nations et verront s’affronter les meilleurs para-dresseurs mondiaux.


Les épreuves de cette compétition se déroulent sur trois jours et sont divisées en cinq catégories selon les grades de handicap des cavaliers : du Grade Ia (handicaps les plus lourds) au Grade IV (handicaps les plus légers).


Les sportifs s’affrontent sur les épreuves suivantes : la « team test », reprise préliminaire, l’« individual championship », reprise individuelle imposée, puis sur la « freestyle », reprise libre en musique, dans l’espoir de remporter l’un des onze titres mis en jeu durant ces trois jours. Un titre individuel est donc convoité chaque jour et dans chaque grade ainsi qu’un titre par équipe (team test + individual championship). Chaque nation concourant pour le titre par équipe doit intégrer au moins un cavalier de Grade I ou de Grade II.


Le Para-Dressage, discipline olympique


Le dressage para-équestre, seule discipline para-équestre intégrée aux Jeux Paralympiques, inclut différents handicaps physiques (locomoteur, sensoriel et cérébral) et permet à tout athlète handisport de concourir sur des reprises adaptées à ses capacités physiques et son niveau équestre, face à d’autres cavaliers présentant le même profil de handicap. En effet, les capacités à gérer les différentes allures du cheval et à réaliser techniquement les différents mouvements de dressage justifient un système de classification mis en place par la FEI avec la volonté de garantir l’égalité des concurrents.


Au cours de la classification du cavalier, trois domaines sont évalués :


- la puissance musculaire,


- l’ampleur des mouvements articulaires,


- la coordination.


Les cavaliers sont ensuite répartis en cinq catégories selon leur grade de handicap: du Grade Ia (handicaps les plus lourds) au Grade IV (handicaps les plus légers).


La sélection française


Grade 1B :


- Céline Gerny avec Flint, propriété de Louise Studer


- Anne-Frédérique Royon avec J’adore, propriété d’Anne Frédérique Royon


Grade 3 :


- Samuel Catel avec Mogador de Valange, propriété de Joseph Dominique Baud


- José Letartre avec Ronan Keating*ENE-HN, propriété de l’IFCE


- Louise Studer et Swing Royal*ENE-HN, propriété de l’IFCE


Grade 4 :


- Nathalie Bizet avec Exquis Onassis, propriété de Maria Kies Antonius


Les nations attendues :


LA GRANDE-BRETAGNE


Leader sur le monde du para-dressage depuis de nombreuses années, la Grande-Bretagne a raflé l’Or sur chacune des grandes échéances mondiales telle que les Championnats d’Europe, les Championnats du Monde ou encore les Jeux Paralympiques. Elle a également affiché sa suprématie lors des CPEDI*** de Deauville en remportant à quatre reprises la Coupe des Nations de 2012 à 2015. Sur ces rectangles qu’elle connait bien, la Grande-Bretagne est la grande favorite.


PALMARES DEPUIS 2012 :


- Championne du Monde en titre (JEM Normandie 2014)


- Championne Paralympique en titre (Londres 2012)


- Championne d’Europe en titre (Herning 2013)


LES PAYS-BAS


Récemment 2e par équipe des Jeux Equestres Mondiaux de Normandie 2014, les Pays-Bas ont une vraie carte à jouer sur les Championnats d’Europe 2015.


Equipés pour gagner avec des couples très talentueux comme Rixt Van den Horst/Uniek et Demi Vermeulen/Vaness en Grade II, Sanne Voets/ Vedet PB N.O.P. en Grade III ou encore Frank Hosmar/ Alphaville N.O.P. en Grade IV, ils pourraient créer la surprise et s’imposer à Deauville.


PALMARES DEPUIS 2012 :


- Medaille d’Argent aux JEM de Normandie (2014)


- 4e Jeux Paralympiques de Londres (2012)


L’ALLEMAGNE


Talonnant la Grande-Bretagne de très près, l’Allemagne a su s’imposer elle aussi sur la scène internationale de para-dressage. Eternel challenger, l’équipe allemande est montée sur chaque podium des échéances majeures mais n’a pas raflé l’or par équipe depuis les Championnats d’Europe de Kristiansand (Norvège) en 2009. Afin d’y remedier, elle peut compté sur certains des meilleurs para-dresseurs mondiaux comme Elke Philipp (Grade Ia) ou Hannelore Brenner (Grade III).


PALMARES DEPUIS 2012 :


- Medaille de Bronze aux JEM de Normandie (2014)


- Médaille d’Argent aux Jeux Paralympiques de Londres (2012)


- Médaille d’Argent aux Championnats d’Europe d’Herning (2013)


+ 20 nations attendues


3 jours de compétitions


11 titres en jeu


1 village éxposants


2 soirées festives

27/08/2015

Les dernières minutes

09/04/2021

La FEI rend hommage au Prince Philip

09/04/2021

Grand National de Complet à Pompadour

09/04/2021

Le Jumping de Reims annulé

08/04/2021

Michel Robert : « Construire plutôt que détruire et critiquer »

Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre

Actualités régionales