- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Betton : Éric Février gagne avec Aline d’Helby

  • Éric Février/Aline d’Helby
    Éric Février/Aline d’Helby
Le dernier week-end de juillet c’est à Betton, au centre équestre de la Petite Hublais, qu’il fallait être. Trois jours, 13 épreuves Amateurs et Pros de saut d’obstacles, et 872 engagés pour une des plus anciennes compétitions du bassin rennais. Beau doublé en Pro 2 de Bernard Briand Chevalier/Atiste de Rance, le vendredi et le dimanche matin. La 1,35 m est pour Marc Le Berre/Donato de la Gree. Mais sur la Pro 1 Eric Février/Aline d’Helby s’impose, devant Clément Cozien et sa fidèle complice, Cardamome, 2e et Laurent Goffinet avec la jeune 8 ans Darlany du Bois.

Bernard Briand Chevalier pouvait être content de la jument de Roland Le Fustec, Atiste de Rance (Quppydam des Horts x Darco) : non content de s’emparer de la 1,30 m vendredi, devant deux autres couples de « cracks », le Normand Laurent Goffinet/Valkyrie Condéenne, et Christophe Le Garrec/Nils de Lojou, alors qu’ils étaient 79 à avoir pris le départ, ils s’imposent tous deux dans le Grand Prix 1,30m dimanche matin. Il bat à nouveau Laurent Goffinet, cette fois associé à une jument de 8 ans seulement, Dolcevita de Lacke une fille d’Arko (Old) par Alligator Fontaine, d’une seconde. Thibaut Rousseau réalise le 3e chrono le plus rapide sans-faute, avec une jument maison, Bellissima Kerellec (Nonstop x Quaprice Boismargot Quincy) 

Un autre cavalier se sentait en veine : Marc Le Berre et le jeune Donato de la Gree, 8 ans seulement, s’emparaient du GP 1,35m de samedi, face à 58 concurrents. Né Chez Nicolas Faucheux et appartenant à Marie-Jeanne Blanc, ce fils de Conrad (Holst) par Rock’n Roll Semilly « explose » depuis le mois de juin, accumulant deux victoires et deux podiums. Dans le Grand Prix 1,40 m du lendemain, il prendra la 9e place, à cause d’une faute sur le 1er parcours. Couple à suivre ! Laurent Ghiragossian le suit avec Capsaicine de Castel, une fille d’Ensor Vd Heffinck, qu’il a achetée à 4 ans. Apolline Cozien est 3e avec une jeune jument née à la maison, Dicosie de Clemaline, une fille de Kannan par Fergar Mail.

Le lendemain sur le Grand Prix Pro 1, les « compteurs » étaient remis à zéro. Le parcours concocté par Christian Thomazo, assisté de Simon Le Vot, sera difficile, et le temps très court, poussant une large majorité des couples (certains chevaux avaient 7 ou 8 ans) à la faute. 

Ils ne sont que cinq au barrage. Dont deux jeunes chevaux de 8 ans. Si Marine Brangeon et son étalon Divin de Bremoy (Quaprice Boismargot Quincy) fautent (ils seront 4e), ce n’est pas le cas de Laurent Goffinet et son hongre maison, Darlany du Bois. Depuis sa 11e place de la finale des 7 ans à Fontainebleau l’an dernier, le fils de Malito de Rêve (x Diamant de Semilly) fut au repos jusqu’au mois de mai. Laurent Goffinet prend son temps, et à raison : il s’agissait de son 8e parcours en concours, ; C’est une 3e place, d’excellent augure ; ils ne seront que trois à réitérer le sans-faute ! Et les deux gagnants sont chevronnés : Clément Cozien réalise le 2e meilleur temps avec son vieux complice, le gris Cardamone (Holst, Cassini I x Quinar) qu’il a acheté et monte depuis qu’il a 7 ans.

Même si moins d’une seconde sépare les trois premiers, Éric Février s’impose avec Aline d’Helby, la fille de Kouros d’Helby et Hermine, d’origine inconnue. C’est Charles Hubert Chiché qui la fait gagner la finale des 5 ans à Fontainebleau, avant qu’Éric ne la monte à six ans. Après une belle saison 2020 au cours de laquelle le couple finit 2e du Grand National du Mans, il s’agissait là de leur première victoire de la saison.

C. Robert

27/08/2021

Actualités régionales

Les petites annonces

Toutes les annonces équestres avec Equirodi

Je dépose une annonce