- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Ascalys de Rêve l’emporte sur Flash à St Genest

  • Nicolas Gerke et Ascalys de Rêve, avec Florence Bord remettant son prix (© Centre Équestre du Portail Rouge)
    Nicolas Gerke et Ascalys de Rêve, avec Florence Bord remettant son prix (© Centre Équestre du Portail Rouge)
Le soleil avait été annoncé. Ce fut la pluie, trois jours sans discontinuer. Les équipes de Bord Sol ont maintenu la qualité de la piste malgré ces conditions éprouvantes. En ce week-end du 24 au 27 octobre, le Centre Equestre du Portail Rouge assura avec son savoir-faire habituel près de 600 engagés, comptant amateurs, pros et jeunes cavaliers à poneys dans les épreuves Club.


Le chef de piste Michel Chambon assura des parcours très appréciés pour tout ce petit monde. Guillaume Bourgier, l’organisateur, est heu-reux. Les cavaliers louent la qualité de la piste, le professionnalisme des élèves du lycée d’Yssingeaux, les deux soirées, l’accueil au top.


Bien peu échappèrent sans casse du premier parcours de Michel Chambon dans le Grand Prix Pro 1 GP 140. Ils ne seront que deux, pour vingt-quatre couples au départ. Nicolas Gerke et Ascalys de Rêve (Hermès de Rêve, SF x Cruising, Ish), étalon irlandais de 9 ans qu’il connaît bien pour le monter depuis ses six ans qui s’éclatait déjà sur les pistes 3* de Vilamoura (Por) à 7 ans, 4 victoires et 6 podiums en 2019. Vainqueur de la Po 2 vendredi, le couple est gonflé à bloc. Et Jean Xhemal, ici sur Flash (Vancouver DML), Kwpn noir de 9 ans également, qui fit ses classes sous la selle d’Olivier Perreau à 5 ans, et écumait déjà les CSI jeunes chevaux à 6 ans, puis à 7. Après deux victoires en CSI** (Ste Cécile et Valence), le mâle est acheté par Jean Xhemal en 2018. Alice qui le monte alors enchaîne les Pro 2, et gagne la 8e place du CSI* de Megève en juillet 2019. Avec Jean ce sera les Pro 1 en août, avec en ligne de mire le CSI** d’Equita Longines. Bref deux cracks décidés à l’emporter, mais Jean connaît son cheval depuis peu. Cela a-t-il pu jouer ? Nicolas Gerke et Ascalys de Rêve, partis les premiers, sont très rapides, et sans-faute : 42,06 sec. Ce qui force Jean et Flash à prendre tous les risques pour faire mieux. Ils seront plus rapides, mais ce sera une barre au sol. Pas grave, le métier rentre. Ils sont 2e. Matteo Laquet, cavalier à la Jument Verte, avec son hongre Arron (OC, Florian de la Vie) qu’il monte depuis 2018 complètent ce podium, sans-faute mais 1 point de temps au premier parcours.


En Pro 2, trois grands prix. Alice Chalier remporte la vitesse dominicale, aux commandes de Crap’s d’Ivraie, déjà 9e de la 135 la veille, avec un beau sans-faute. La jeune jument de 9 ans, issue de l’élevage familial, est une petite bombe qui ne finit pas d’étonner, elle qui unit les sangs de Kannan et de l’Anglo-Arabe Ryon d’Anzex. A suivre. La jeune cavalière va également se faire une belle 6e place dans le Grand Prix Pro 1 avec Apriori d’Yvmane (Lavillon x Flipper d’Elle), hongre de 9 ans qui concourt avec elle depuis 2016. A noter la belle 10e place sans-faute d’Inès Joly avec sa jeune Holsteiner de 6 ans, Fight 4 V (Colman x Calido), dont c’était seulement la 2e épreuve Pro 2 de la saison (elle est 6e du GP Pro 3), et qu’elle prépare doucement : c’est le 9e concours de sa saison seulement.


Dans le GP 135 couru le samedi, Wilfrid Prudhomme avait un gros atout aux innombrables flots : sa jument Une Sauterelle (Gentleman IV), qui part disputer le CSI ** et *** de Gorla Minore fin novembre. Une mise en bouche ?


Le Pro 3 GP 125 a été remporté par Martin Corgne et sa Kwpn de 8 ans Girosa, fille de Numero Uno, déjà 4e vendredi en Pro 2, et qui le lendemain s’offre encore la 6e place de la Pro 2 Vitesse.


Dans l’Amateur Elite Grand Prix 125, Lucie Martin Vandeol et Risotto (Apache d’Adriers) sont au-dessus du lot, et ce n’est pas une image : 6 secondes d’avance sur la seconde dans un barrage à quatre, surtout quand on part la première, il faut du sang froid et du talent. Deuxième, et seule autre double sans-faute, Christelle Antonio sur le jeune de 7 ans, Chaman de Frenay (Allegreto). Yvan Comtet met toute son énergie dans la bataille, et approche le chrono de Lucie, mais c’est la faute fatale avec son SF Ups de Luxe, un fils de Lamm de Fétan.


C. Robert


21/11/2019

Les dernières minutes

20/02/2020

Rencontre avec Axelle Courdurié

20/02/2020

Montpellier***, 4e !

20/02/2020

Camagri, le Salon du Cheval Camargue

20/02/2020

Sun Tour : c’est reparti !

20/02/2020

Equid’ain : un collectif du cheval dans l’Ain

20/02/2020

Hunter, en avant toutes !

20/02/2020

Les champions à l’honneur

Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre

Actualités régionales