- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Un triomphe bleu blanc rouge à Tryon ?


13/09/2018
    
On y est. La conclusion de deux années de travail pour les équipes de France dans huit disciplines (voir N° 301) se joue en ce moment à Tryon, aux Etats-Unis. Les chevaux blessés, les déceptions, l’absence d’équipe de dressage, tout cela est derrière nous. Les équipes sont là-bas, avec les chevaux. Toute la France équestre est derrière eux. Allez les Bleus ! Rencontre de près avec les couples de saut d’obstacle.


Kevin Staut/Rêveur de Hurtebise*HDC 


Rêveur de Hurtebise a largement rempli son quota de victoires sur la scène internationale. Le hongre alezan belge a 17 ans, et le sélectionneur national Philippe Guerdat l’a jugé le plus à la hauteur de l’enjeu, de tous les chevaux montés par le Normand Kevin Staut à l’heure actuelle (dont Silver Deux de Virton*HDC, Ayade de Septon*HDC et For Joy Van’t Zorgvliet*HDC), le plus régulier certainement. Ce fils de Kashmir Van’t Schuttersho et d’une mère par Capricieux des Six Censes, né chez Séverine Siriaux résonnera sans conteste dans les mémoires comme le Champion Olympique par équipe à Rio de Janeiro en 2016. C’est en 2012 que le public le découvre sous la selle de Kevin Staut sur la scène internationale, remportant le CSI5* de Monte Carlo, il a onze ans. Entre les deux dates, 2012 et 2016, son autre grand rendez-vous sera sa participation à la médaille d’Argent de l’équipe française par équipe aux Jeux Equestres mondiaux normands à Caen en 2014. Mais il y eut aussi Bordeaux, Aachen, Genève (CSI5*), Leipzig (CSI5*W), Dublin (CSIO 5*/YH), Lyon (CSI5*W), pour ne retenir que les plus prestigieuses des étapes étoilées des circuits mondiaux. Ajoutera-t-il une dernière étoile à son palmarès ? 


Alexis Deroubaix/Timon d’Aure


Alexis Deroubaix a 31 ans et est né à Béthune dans le Pas-de-Calais; il réside au Mesnil Mauger dans le Calvados. Jeune, il se forma chez plusieurs cavaliers de renom comme... Hervé Francart (père d’Alexandra), l’élevage d’Helby, Michel Hécart, et en 2015 le Haras du Plessis. André Chenu, propriétaire de Timon d’Aure, conservera le fils de Mylord Carthago pour que son cavalier puisse aller le plus loin possible. 


Le hongre gris Timon d’Aure est né il y a onze ans dans les écuries de Bertrand Chambry, près de Bayeux dans le Calvados. Sur une mère fille de Drakkar des Hutins, Miss du Beny, l’éleveur a choisi le sang de Mylord Carthago. Paul Meslin le fait progresser sur les circuits jeunes chevaux, avant qu’il soit vendu en 2013. 


Teddy Thellier prend alors la relève. Il sera premier 6 ans de sa génération à Fontainebleau, puis vingtième l’année des 7 ans. Il est confié à Alexis Deroubaix en septembre 2015. Alexis le fait évoluer vers les 1,50 m, et le hongre ne s’émeut pas : 3e du Grand Prix 3* de Béthune en mai, il est 2e à Cabourg. Choisi pour disputer la Coupe des Nations à Samorin il participe à la victoire des Bleus. Deux mois plus tard il rafle le CSI2* de Jardy.


2018 le propulse définitivement au sommet. Il est partout, on ne voit plus que lui. Il enchaînera quatre victoires et non des moindres : le 3* du Touquet, le 2* de Fontainebleau, le 4* de Bourg-en-Bresse, et le 4* de La Coruna (Esp). Sélectionné en Equipe de France à Rotterdam et Dublin au mois d’août, il est l’un des meilleurs. C’est à Dublin que Philippe Guerdat affine son choix. Timon d’Aure part à Tryon avec Alexis Deroubaix.


Alexandra Francart/Volnay du Boisdeville 


Volnay du Boisdeville est un étalon selle français fils de l’étalon Bwp Winningmood, et d’une mère par Jalisco B, né en 2009 chez Hubert Hosteau dans les Ardennes. Il lui appartient ainsi qu’à sa cavalière Alexandra Francart. Grâce à son cavalier d’alors, Sofian Misraoui, il obtient tous les honneurs à Fontainebleau : mention Elite au championnat des 4 ans puis mention Excellent à la finale des 5 ans, il confirme par une 9e place à 6 ans.


A 7 ans il passe sous la selle de la cavalière ardennaise Alexandra Francart. Le couple trouve si bien ses marques qu’il conquiert le titre de vice-champion de France des 7 ans à Fontainebleau. Il est indicé 153. Ce n’est qu’un début pour le couple.


A 8 ans, sa régularité lui permet de se classer toute la saison en GP 2 et 3* et d’obtenir un ISO de 157, ce qui fait de lui le cheval de 8 ans le mieux indicé de France. Il remporte le GP 3* 150 de Fontainebleau en juillet 2017, avant une deuxième place au GP 3* 145 de Mâcon. Pour ses cavaliers, Volnay est le meilleur cheval qu’ils n’aient jamais monté... Volnay du Boisdeville, c’est une régularité impressionnante sur le circuit Coupe des Nations à seulement 9 ans. Philippe Guerdat l’intègre alors en Equipe de France, St Gall (Sui) et Rotterdam (Ned) en juin, Dublin (Irl) en août, pas une fois il ne faillira : le couple de l’étalon et de la fille d’Hervé Francart est prêt !


Nicolas Delmotte/Ilex VP 


Il y deux Ch’tis dans cette sélection, Nicolas Delmotte en effet, qui vient d’avoir 40 ans, est né à Douai dans le Nord. Rapidement remarqué par les Haras nationaux ceux-ci lui confient plusieurs chevaux, parmi lesquels Boléro de Brécey*HN avec lequel Nicolas glane plusieurs médailles européennes chez les jeunes. Luccianno*HN dès 2008 lui ouvre les portes de l’équipe de France, puis ce sera Number One d’Iso*Un Prince, seul double sans-faute du CSIO5* de la Baule en 2015.


Sa nouvelle relève s’appelle Ilex VP, qu’il monte depuis qu’il a six ans, et qui lui appartient pour moitié. L’étalon Bwp de 10 ans, fils de Diamant de Semilly et de la jument internationale Emma VP par Darco est né chez le Belge Alex Van Pollaert, et fut acheté par Véronique Vastapane qui le confia à Nicolas Delmotte. Béatrice Mertens et Nicolas Delmotte en font ensuite l’acquisition ensemble. La montée en puissance du couple est fulgurante : 5 victoires en Top 7 en un an, les CSI2 et 3* à huit ans, et puis la victoire au Grand Prix du CSI 5* de Dinard en 2017, qui lui ouvre le Haut Niveau. Les deux complices remportent la Coupe des nations de Gijon (ESP) puis terminent 7e dans le Grand Prix du CSI 5* du Longines Masters de Paris.


Durant l’hiver 2017-2018, Nicolas Delmotte entame une collaboration avec le Haras de Clarbec, après la fin de collaboration avec Pénélope Leprévost. Il se voit confier notamment Vagabond de la Pomme et Ilena de Mariposa. Le voilà donc armé, et Ilex VP est son cheval de cœur : « Tête en Or, respect, moyens. » What Else ?


Thierry Rozier/Venezia d’Ecaussines 


Après Philippe Rozier, champion olympique par équipe à Rio (Bra), c’est son frère, Thierry qui rejoint l’équipe de France, après le forfait de Sangria du Coty JO/JEM, montée par Roger-Yves Bost avant le CSIO5* de Rotterdam le 18 juin. 


Thierry Rozier accède très vite au haut niveau puisqu’il participe aux championnats d’Europe Juniors et Jeunes cavaliers. Après le coaching qu’il n’abandonnera jamais, puis dans les années 2000 une orientation vers les Courses, il revient au plus haut niveau au CSI 5* de Dinard, en 2017, et c’est grâce à Venezia d’Ecaussines, précédemment montée par son élève Electra Niarchos, qu’il monte depuis 2014. Le couple enchaîne les bonnes perf’ en 2018, avec notamment une belle 5e place dans le Grand Prix du CSIO 5* de La Baule. Il rejoint l’équipe de France lors de la Coupe des nations à Rotterdam (NED). Sa régularité lui permet de décrocher son billet pour les JEM à Tryon (USA). Venezia d’Ecaussines est une jument belge de 13 ans, et (comme Reveur) une fille de Kashmir Van’t Schuttersho et d’une mère par le SF Lys de Darmen. 


Où peut-on les voir ?


Cheval TV 


Cette année, les Jeux Equestres Mondiaux seront diffusés dans leur intégralité grâce au rapprochement de la Fédération Française d’Equitation et la chaîne Cheval TV. Compte tenu du décalage et des délais imposés, toutes les épreuves seront diffusées le lendemain des épreuves en différé, dès 9 h du matin. Mehdi Jedraoui sera aux commentaires, avec des invités. De plus, des résumés quotidiens se tiendront tous les soirs, avec consultants ou invités, à 21 h. 


L’application Cheval TV est disponible sur iOS et Android. Pour visualiser les programmes, il est nécessaire de créer un compte (gratuit) avec une adresse e-mail, puis d’aller dans la Thématique SPORT > Rubrique JEM Tryon 2018.


Pour regarder les JEM sur le smartphone (mis à jour) et/ou sur une tablette il suffit de télécharger l’application Cheval TV sur Google Play et Apple Store.


FEI TV : 14,99 € : accès à toutes les épreuves en direct-Live du 1er au 23 septembre (en anglais uniquement).



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°304 du 26 Octobre 2018


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre