- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Un Cabourg griffé Edward Lévy

  • Edward Lévy/Rebeca LS
    Edward Lévy/Rebeca LS
Le CSI3* de Cabourg 2022 porte la griffe d’Édouard Lévy : face à belle concurrence, le cavalier normand rafle les deux Grands Prix dominicaux, la petite finale avec Confidence d’Ass, et le Grand Prix 3* de la Ville de Cabourg associé à sa crack jument Rebeca LS.

Lors de la première qualificative déjà la fille de Rebozo La Silla (x Cassini I, Holst) avait offert au Calvadosien la 3e place, alors qu’ils étaient 75 à disputer la victoire de cette vitesse 1,45 m, que 19 bouclaient sans une faute, sur un parcours signé Grégory Bodo. Le couple avait trouvé plus fort que lui : Bilal Zaryouh réalise un parcours extrêmement rapide avec Usual Suspect d’Auge, le hongre 5* de Julien Epaillard qu’il monte depuis le début de saison, date de leur nouvelle collaboration. Bilal n’a pas mis longtemps à mettre à sa main ce fils de Jarnac x Papillon Rouge ! Derrière lui, une fois n’est pas coutume avec ce cavalier extrêmement rapide, le Luxembourgeois Victor Bettendorf et le gris de 10 ans Simolo de La Roque Z (Spartacus x Casall), que Michel Hécart montait encore en 2021.  

Cashmir du Pomiez

Patrice Delaveau s’impose samedi dans la deuxième épreuve majeure du CSI 3* sur des hauteurs de 1,50 m avec Caschmir du Pomiez (Lando, Dan x Concorde, Kwpn). Le hongre, né chez Marie-Agnès de Chambenoit en Haute Saône, fut préparé par Laetitia Mailly puis Romain Schaefer avant de rejoindre l’écurie du Vice Champion du Monde. Monté d’abord par sa fille Valentine, qui disputera avec lui le Championnat des As Jeunes Cavaliers de Canteleu, Patrice prend le relais l’été 2021, à Auvers. Le couple s’offre la 8e place du Grand Prix Pro 1 du Mans pour finir la saison. Il s’agit ici de leurs premières participation et victoire sur des barres à 1,50 m. Margaux Rocuet et le jeune prometteur Dubai du Cedre (Baloubet du Rouet x Diamant de Semilly) les suivent à une seconde, Mathieu Billot prenant la 3e place avec Baschung Courcelle (Lamm de Fetan x Jazz Band Courcelle).

Confidence d’Ass

Dimanche portera la griffe d’Edouard Lévy : la petite finale, disputée tôt matin, comptait pas moins de 68 couples, dont 10 émergent au barrage. C’est avec la noire Confidence d’Ass, la fille de Diamant de Semilly (x Eurocommerce Berlin) qu’il s’impose, talonné par Arthur Le Vot et le jeune étalon prometteur Eldorado Semilly (Numero Uno x Diamant de Semilly), Reynald Angot prenant la 3e place avec son étalon Anglo Arabe Chrome d’Ivraie. Ce fils de Jarnac (x Tigris, AA) a été repéré très tôt par Florian, qui disputa avec lui les finales des 5, 6 et 7 ans de Fontainebleau. 

Rebeca LS 

C’est avec la fidèle complice de tant de succès Rebeca LS (Hh Rebozo x Cassini I) qu’Edward Levy s’impose dans le Grand Prix 3*, au bout d’un premier parcours à 59, et un barrage qui réunit 9 couples le couteau entre les dents. Il bat de près d’une seconde Marc Dilasser et Arioto* du Gevres, le gagnant du CSI4* de Gorla Minore (Ita) au mois de mars. Marc se consolera en remportant le Top 7 avec la jument Folie de Nantuel, une fille de Luidam et Thara de Nantuel par Diamant de Semilly qui réalisa l’année dernière une saison remarquable.

Le vainqueur du difficile Grand Prix 4* de Bourg-en-Bresse, le Luxembourgeois Victor Bettendorf sera prudent avec le gris Simolo de La Roque Z (Spartacus x Casall), et termine 3e à plus d’une seconde, tandis que Pénélope Leprévost et Bingo del Tondou, fils de Vigo d’Arsouilles, ancienne monture de Michel Robert, est 4e. Il faut noter le dernier des doubles sans-faute, Timothée Anciaume, présent avec l’étalon Bwp de 9 ans appartenant à Grégory Hennon, New Libero One d’Asschaut, un fils de Van Gogh (x For Pleasure, Han) qu’il conduit depuis un an.

Quant à Edward, qualifié avec l’équipe de France pour disputer le CSIO5* de Sopot ‘All), il signe une superbe performance avec l’étalon de Bernard Le Courtois, Catchar Mail, 5e du Grand Prix Longines alors qu’il s’agissait d’une première sur ces hauteurs pour le fils de Diamant de Semilly par le Holsteiner Calvaro.  

Le challenge du Meilleur cavalier normand du CSI3*, est pour une cavalière, Cassandre Roquain.

LC

16/06/2022

Actualités régionales

Les petites annonces

Toutes les annonces équestres avec Equirodi

Je dépose une annonce