- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Tryon : Letartre 6è du para-dressage


23/09/2018
    
Dernier jour de compétition pour les para-dresseurs avec la reprise libre en musique. Sur les quatre couples tricolores au départ de ces championnats, trois ont décroché leur ticket pour la finale individuelle en musique. José Letartre en garde IV s’est élancé en n°3 avec Swing Royal*ENE-HN. Il déroulent une belle reprise et décrochent 72,245 %. Ils prennent la 6e place de cette finale.

José Letartre en sortie de piste : « Le cheval a fait une très bonne détente et il est resté vraiment avec moi tout au long de l'épreuve. Il n'y a pas un moment où je l'ai senti fatigué. Il était presque plus en forme que les deux premiers jours, ce qui m'a permis de le monter très aérien. Le cheval a répondu présent, il était parfait. La musique de The Artist lui correspond bien et à moi aussi car il a beaucoup de charme et est un peu joueur, du coup on a la sensation qu'il se met à danser dessus. Je n’ai plus grand’chose à faire après ! Aujourd'hui, il a atteint de nouveau les notes qu'il a eues en milieu de saison. Au final pour moi, ça a été un peu dur les deux premiers jours, il y avait la chaleur et j'ai aussi fait quelques fautes mais je suis content de finir sur cette bonne reprise. »

En garde V, Estelle Guillet et Magic de Meuyrattes ont présenté une reprise sur le thème de James Bond girl. Ils obtiennent 65,600 %
Estelle Guillet en sortie de piste : « Magic était avec moi mais un petit peu fatigué et un peu en manque d'équilibre sur le travail au trot. Après, c'est le dernier jour, il faut qu'on prenne de l'expérience et du physique aussi pour ce grand cheval. On a fait un bon travail au galop, il a fait son job, j'ai fait le mien aussi, on va aller chercher les points pour dans deux ans, on ne peut que progresser. Je tiens à remercier mon cheval ! Ces Jeux mondiaux étaient une expérience incroyable, Magic et moi avons beaucoup appris, ce n'était que du bonheur !  »

Cloé Mislin a présenté sa reprise libre en musique en grade II en fin de journée. Elle obtient la note de 66,647 % et la 6e place de cette finale.
Cloé Mislin en sortie de piste : "Cette RLM s'est très bien passée. Je suis contente de mon cheval qui est resté conquérant malgré la chaleur. Je me suis aussi fait plaisir avec cette reprise-là. J'aurais aimé avoir une meilleure note dans l'épreuve par équipe mais à titre personnel je suis très satisfaite de mon cheval et de moi ! Il y a beaucoup de choses qui sont encore perfectibles mais c'est déjà un bon début."

Philippe Célerier, entraîneur national : "C'est un championnat qu'on prépare depuis quelques années, on n'a pas forcément les résultats que l'on attendait. Maintenant, on a quand même des heureuses surprises qui nous permettent de nous rassurer sur ce qu'on fait et sur l'avenir mais il y a encore beaucoup de choses à faire. En grade V, les concurrents étrangers évoluent aujourd'hui au niveau Grand Prix. On se tourne maintenant vers les Jeux. L'avantage c'est qu'on va pouvoir continuer avec plusieurs couples, on va donc partir sur une construction évolutive et c'est positif. il faut qu'on attire plus de monde dans notre discipline car plus on aura de réservoir, plus on pourra concrétiser quelque chose. L'avenir pour moi, c'est une colline qui est difficile à grimper mais une fois qu'on arrive de l'autre côté, il paraît que la prairie est bien verte."

Fanny Delaval, chef d'équipe : "Le para-dressage est en pleine construction. La Fédération n'est délégataire de la discipline que depuis deux ans donc nous travaillons pour la développer. On a malgré tout quelques déceptions, notamment en grade IV où l'on aurait aimé matcher plus avec José Letartre. C'est une discipline appréciée donc ce n'est pas toujours facile de pouvoir concrétiser ce qu'on pense pouvoir produire et ce que les notes donnent. Mais nous avons aussi de belles surprises avec Cloé Mislin qui termine 4e le premier jour pour son premier championnat. D'une manière générale, une équipe de France motivée, soudée et volontaire. Le para-dressage international est en train de monter, on a vu des choses étonnantes. Nos chevaux sont en formation, le cheval d'Estelle n'a que 9 ans et celui de Cloé ne nous a rejoints que l'an passé. On essaie toujours de les préparer au mieux, notre staff, vétérinaires et grooms, a été exceptionnel. La satisfaction c'est d'avoir trois cavaliers en finale. Il faut qu'on continue à travailler."



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°306 du 14 Décembre


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre