- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Tryon : la France se qualifie en CSO


21/09/2018
    
La première manche de la Coupe des nations en saut d’obstacles fut éprouvante pour tous : chevaux, cavaliers, équipes, spectateurs. La France a réussi à décrocher son ticket pour la finale, 7è sur 10, mais jusqu’au bout l’incertitude domina, jusqu’au passage d’Alexis Deroubaix et le fils de Mylord Carthago, Timon d’Aure. Aujourd’hui vendredi 21 septembre, les dix meilleures nations, sur les vingt-cinq au départ, disputent la seconde manche, toujours à 15 heures heure française. Déroulé en détail d’une journée sous haute tension...

Terrible le parcours de la première manche de la coupe des nations en saut d’obstacles... Il fait à nouveau très chaud, et plus l’épreuve avance plus la chaleur sera forte. Les oxers sont démesurés, les palanques fragiles, un triple terrible, un double en fin de parcours, les galopades couvrent tout l’immense terrain... Une avalanche de fautes. Kevin Staut et Rêveur, malgré une faute sur la rivière, sont 2è. Enrik Von Eckermann et Mary Lou, comme Nicola Philippaerts/Chilli Willi s’en sortent à 8 points... Le Néerlandais Franck Schuttert/Chianti’s Champion 12...C’est dire... Le but ultime ? Rester dans les dix premières équipes pour se qualifier pour vendredi. 

Kevin faute sur la rivière... Très beau tour par ailleurs, mais Kevin a dû solliciter vraiment Rêveur, comme tous les autres cavaliers d’ailleurs, sur ce parcours éprouvant...Il pense que le cheval a sauté magnifiquement, que sur la rivière, qu’il aurait pu sauter mieux, il n’était pas assez avec son cheval, déjà concentré sur l’obstacle suivant... Il prend la deuxième place, derrière l’excellente pilote allemande, Simone Blum, seule sans-faute avec sa jument Alice, après vingt-et-un couples...

A mi-course il est dépassé par seulement quatre autres couples, Blum gardant la tête avec ses deux résultats cumulés (2,47+0=2,47). L’Autrichien Max Kuhner et le Holsteiner Chardonnay, fils de Clarimo, 11 ans, réussira le deuxième sans-faute, sur  61 cavaliers.
Excellente opération allemande puisque peu après Laura Klaphake réussit un superbe sans-faute, seulement pénalisé d’un point de temps, avec Catch Me If You Can, une fille de Catoki ; elle est 9è avec ses points de la chasse. Deuxièmes au provisoire, la Suissesse Janika Sprunger et l’étalon Kwpn Bacardi(Corland), un point de temps aujourd’hui, avec un parcours tout de maîtrise. Une toute jeune Américaine enflamme la foule, sans-faute et un point de temps, comme si de rien n’était, avec une jument de 10 ans, fille de Cristallo, Cristalline, elle est 4è. Dernier à précéder Kévin, le Néerlandais Houtzager et son fils de Quidam de Revel, Sterrehof's Calimero, qui effectuent un parcours époustouflant.

Nicolas Delmotte intervient après une pause. Il faute malheureusement sur le premier gros oxer, et, alors que son parcours est fluide, le double de fin de parcours le piégera deux fois. Selon Nicolas il aurait dû tenter une foulée de plus... Douze points. Dur dur... Il se retrouve à la 30è position provisoire.

Nicolas Delmotte en sortie de piste : « C’est un parcours assez difficile. Je fais tomber le numéro 2, l’oxer qui fait pas mal de fautes et puis après dans ce double. À refaire, j’aurais peut-être refait une foulée de plus pour essayer de plus le rééquilibrer. Mon cheval a quand même beaucoup d’action donc pour faire six foulées, c’est assez délicat mais avec du recul, pour l’aider à mieux sauter, je pense qu’une de plus aurait été mieux. Le temps est un peu court, c’est un parcours assez délicat qui est déjà assez haut… il y a pas mal de fautes…
Le cheval est en forme. C’est plus à la fin du parcours, les chevaux se tiennent un peu moins bien, c’est pour ça qu’il y a pas mal de fautes dans ce double qui est très clair. 
» 

L’Allemagne reste bien placée, les Etats-Unis également, même si les deux fautes de Laura Kraut avec sa Holsteiner Zeremonie coûtent cher...

La France prie... À la mi- journée, Alexandra Francart et Volnay de Boisdeville JO/JEM sont entrés en piste sous une chaleur écrasante. Excellent début de parcours pour le couple, le parcours leur semble facile et Alexandra prend son temps, mais une faute en milieu de parcours va désunir le couple...Et les trois derniers obstacles, dont le maudit double, seront fautifs... 20 points pour Alexandra...
Alexandra Francart en sortie de piste : « J’ai un sentiment très douloureux. Volnay ne m’a jamais fait un score aussi lourd. Après je pense que nous n’avons jamais fait une épreuve aussi difficile. C’est pareil pour tout le monde évidemment et nous sommes sur des conditions climatiques dures à supporter. Je pense que sur la dernière ligne Volnay a un peu jeté l’éponge aussi. Clairement, c’était douloureux, c’est une évidence ! Le mur on peut l’éviter, l’oxer marron aussi. À refaire, je peux clairement l’éviter. Mais je pense que nous étions dans la douleur tous les deux.  »

Il fallut attendre encore. Les équipes font leurs comptes fébrilement... On regarde le voisin...Le dernier qui part pour chaque équipe sait à quoi s’en tenir... La pression est énorme... C’est dans le dernier carré que part l’Irlandais et excellent cavalier Cian O’Connor avec le Bwp Good Luck, 12 ans, un fils de Canturo. Alors que la chaleur est plus accablante que jamais l’Irlandais opère un parcours presque facile, sans-faute ! Marcus et son exceptionnel Prêt A tout sont très attendus par les Allemands, mais même les héros sont faillibles, ce sera 8 points. Deux couples vont enflammer le public, presque coup sur coup : l’Américain Mclain Ward avec Clinta, 11 ans, un point de temps déchaîne les ovations de son public, suivi du Suédois Peder Fredricson, qui avec le Kwpn Christian boucle sans-faute et dans les temps, comme seuls trois autres avant lui ! Smolders le Hollandais ne fait qu’une faute avec Don VHP Z, les tuniques oranges respirent.
Alexis passe dans les derniers, après Smolders... avec Timon d’Aure JO/JEM. Il  sait qu’il doit tenir bon et tenter de ne pas alourdir le score. Le jeune Français fait alors preuve d'un mental de champion et réalise un parcours plein de maîtrise seulement pénalisé de 4 pts sur la sortie du dernier double. Il libère ainsi l'équipe de France qui conclut cette première manche à la 7e place avec 27,76 pts. Elle repartira donc demain pour la grande finale par équipe parmi les dix meilleures nations qualifiées aujourd'hui. 

Alexis Deroubaix en sortie de piste : « J'avais un peu de pression par rapport à l'équipe de passer en dernier. Le cheval sautait super comme d'habitude. Sur la fin de tour, j'ai manqué un peu d'impulsion pour couvrir la largeur de l'oxer. On veut toujours mieux, mais c'est tout de même bien. J'essaie de me concentrer pour être présent pour l'équipe. »

Pedro Veniss, deuxième la veille, avec le talentueux petit-fils de Socrate de Chivre, ne fait qu’une faute, 7è au provisoire. Mais il ne se fait pas d’illusions... Si une médaille individuelle est possible, pour l’équipe c’est fini. William Whitaker porte l’espoir britannique avec son sBs Utamaro d’Ecaussines, le fils de Diamant, et c’est 8 points. Les calculs sont fébriles... Steve Guerdat et Bianca, grands vainqueurs la veille, s’élancent. Fuchs et Janika Sprunger sont 9è et 5è mais il faut assurer. Ce sera 4 points pour le champion olympique. L’Espagnol Eduardo Alvarez Aznar s’élance alors avec le SF Rockfeller de Pleville Bois Margot, le fils de l’Arc, quatre points ! Mais il sait que son pays ne sera pas de la fête. L’Italien Lorenzo de Luca le suit, et sous les yeux de l’équipe italienne, transie, l’Italien déroule un parcours d’une maîtrise exceptionnelle, et prend la tête de l’épreuve ! Les Italiens pleurent, exultent, et de Luca embrasse  son cheval, le sBs Irenice Horta, 10 ans seulement, un fils de Vigo d’Arsouilles. Il reste une chance pour un titre individuel.

C’est fini. Seules dix équipes repartent ce vendredi , des vingt-cinq au départ, pour la seconde manche de cette coupe des nations. La France est 7è, la Suisse 1ère, suivie des Etats-Unis et de l’Allemagne. Ensuite, Suède, Hollande, Irlande. Derrière la France, Australie, Royaume-Uni qui a eu très chaud, et Canada.

Pour moins d’un point, la Belgique ne sera pas des dix...Le Brésil pour 6 points, la Colombie, la Nouvelle Zélande, l’Espagne et l’Italie, le Portugal, pour eux les espoirs d’équipe s’arrêtent là...

Retrouvez les start-lists et résultats : http://www.longinestiming.com/#!/equestrian/2018/1587/html/en/longinestiming/index.html



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°303 du 5 Octobre 2018


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre