- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Startups : Equimov élue meilleure startup 2016


24/11/2016
    
Fort de son succès pour sa première participation, le Pôle Hippolia a remis le couvert cette année à Equita en présentant 8 nouvelles entreprises innovantes dans la filière cheval. Equimov remporte la palme, devant HorseCom et Akhal.
 , 


Huit entreprises postulaient lors l’édition 2016 d’Equita Lyon : Akhal, Arioneo, Ekin, Equimov, HorseCom, Kala Karité, Seaver et Wealth Horse, tous membres du Pôle Hippolia, l’unique pôle de compétitivité dédié à la filière équine. 


Samedi, c’était l’heure des présentations à la presse. L’objectif pour les candidats était de pitcher leurs projets en 36 secondes maximum ! Pari tenu ou presque par tous les entrepreneurs, visiblement rompus à l’exercice. Valentin Rapin dirigeant d’Arioneo, qui développe des solutions d’analyse et de performance et de santé pour chevaux, précise : « C’est la première fois que l’on vend sur le salon, qu’on a des retours clients. Des cavaliers sont déjà venus acheter les capteurs ». Même sentiment pour Aurélie Martin, gérante d’Akhal, qui propose une gamme de guêtres de récupération active. 


« On peut tester le tarif du produit auprès des clients, et leurs réactions par rapport à la feuille libérant le principe actif. C’est très positif ! Des vétérinaires se renseignent aussi. Nos cibles sont les amateurs éclairés, les professionnels et les vétérinaires pour les chevaux de course ». 


Le Village des startsups Hippolia apporte un plus indéniable en terme de communication, et une visibilité sur le Salon. Ce que confirme Zakaria Antar, dirigeant de Seaver, qui développe une sangle et protège-sangle connectés. « Les conseils du Pôle Hippolia dans ce domaine ont été très utiles ». Clémence Petit, fondatrice et présidente d’Equimov, une solution innovante de réservation en ligne de boxes, prés et paddocks, souligne « l’aide pour le développement du projet ». 


Les produits connectés ont le vent en poupe, avec cette année 3 sociétés spécialisées dans cette thématique : Seaver, HorseCom et Arioneo. « La France est en avance pour la commercialisation des produits connectés via des distributeurs », se satisfait Audrey Aussibal directrice d’Hippolia. Selon Valentin Rapin d’Arioneo, « Nos produits connectés pourraient être commercialisés en Australie et plusieurs pays du monde ». 


Outre les nouvelles technologies, « la naturalité est un thème qui revient », note Isabelle Kintzig, dirigeante d’Ekin, qui propose des produits de soins alliant tradition et innovation. Une autre entreprise, Kala Karité, a conçu des soins haut de gamme au beurre de karité, les Equidés de Kala, comme un baume pour soigner les démangeaisons. 


Naturalité, mais aussi bien-être du cheval. Comme Wealth Horse basé dans la Loire, qui développe des couvertures innovantes en matériaux recyclés. 


Qui dit innovation dit recherche et développement. Dit aussi études scientifiques. Chez HorseCom, qui développe des bonnets pour chevaux connectés à une oreillette cavalier, cela a été un passage obligé. « Nous avons installé une protection sous forme de voile, pour protéger les oreilles du cheval. Des études scientifiques ont été réalisées avec l’université de Caen, Claire Neveux, éthologue. On constate une baisse du stress au niveau du comportement du cheval, on l’a observé sur plusieurs lots de chevaux », assure Thomas Pandraud, directeur opérationnel de HorseCom.




A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°286 du 15 Septembre 2017


je m’abonne !  je lis

  • Hower aux prix
  • Coktail d'Azur aux prix
  • Cicave du Talus aux prix
  • Catchar Mail aux prix
  • Cerise de la Violle aux prix avec Stéphanie Alexandre (propriétaire) et Sandra Périni, la naisseuse


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre