- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Saumur : quand le vin sublime la matière

  • Le dîner équestre, spécificité de Vinovalley
    Le dîner équestre, spécificité de Vinovalley
Il est des voyages étonnants à Saumur. Où les grandes maison de vin se passionnent pour l’Art qui revisite leurs caves troglodytes, comme la maison Ackermann. Où de jeunes entrepreneurs voisins, dans la même rue Jean Ackerman, créent un lieu en s’appropriant d’anciens chais, pour y faire danser les chevaux : VinoValley. 

Ackermann et l’Art

La visite est fascinante, au coeur des caves troglodytes d’Ackerman, où l’intemporalité du lieu est mise en scène par des artistes qui le subliment par des œuvres oniriques, à l’ombre des pyramides de bouteilles. L’Art en caves est né. Un préambule à la dégustation commentée des cuvées Ackerman (Saumur brut, Crémant de Loire…) et des grands vins du Val de Loire (Saumur Champigny, Chinon, Vouvray, Coteaux du Layon…).Cette maison Ackermann élégante en contrebas des vignes, sur les rives du Thouet, affluent de la Loire, est chargée d’histoire, elle qui vit naître la 1re et la plus ancienne Maison de fines bulles du Val de Loire : Jean-Baptiste Ackerman, né à Bruxelles, s’installe à Saumur en 1811, où il crée le « vin à mousse » qui lui vaudra une Première Médaille d’Or à l’Exposition Industrielle d’Angers en 1838; il achète les caves troglodytes à St Hilaire-Saint Florent en 1840. Ses descendants sauront perpétuer la magie des « fines bulles »; s’en suivront la Cuvée Royal, déclinée en Dry ou en Brut dans les années 1860, l’AOC Saumur Brut en 1939, la Cuvée 1811 du souvenir en 1956, lancement des Cuvées Grande Réserve, l’expression de l’excellence de la Maison en fines bulles en 2005, 

L’Art en cave fait naître des sensations enfouies, nées des jeux de transparence et de couleurs dans ce monde minéral enfoui d’une étonnante fraîcheur : des tatouages évolutifs à fleur de roche; un bestiaire en dentelle; des personnages au regard malicieux; des matières et des formes géométriques oniriques; un hommage au soleil, aux saisons, aux rides et cicatrices de nos vignerons sur des voiles photographiques…Une émouvante balade à travers des expositions temporaires vous emmenant jusqu’au plaisir des papilles.

Ce circuit oenologique est rythmé par des animations, des dégustations et des expositions avec une scénographie dynamique, un festival de couleurs et un univers d’arômes envoûtants. Les caves sont ouvertes tous les jours (à l’exception du 1er janvier et du 25 décembre).  

« Les bulles sont éphémères, l’émotion est éternelle. » Jean-Baptiste Ackerman.

Leur site internet : http://visite.ackerman.fr/fr/

 

Vinovalley : vin, Fouée et cheval

VinoValley vous accueille dans un lieu unique, un ancien chai de vinification datant du 19e siècle, qui a échappé à l’abandon grâce à la créativité de Sébastien Fricker, 27 ans, passionné par les vins de Loire. Le chai garde son côté authentique, nullement escamoté : les cuves de carreaux de verres, le foudre ou encore les rails qui mènent directement à la cave. Il abrite sans doute la plus exhaustive offre (250 vins de vignerons) des différents créateurs des vins de Loire, et les coups de cœur de Sébastien Fricker pour certains produits régionaux d’épicerie fine. Ce lieu bourré de charme a ouvert ses portes en juin 2015, dans le but d’exalter la région de la Loire, où Sébastien voudrait « créer l’esprit d’une maison des vignerons, où les vignerons pourraient accueillir leurs clients ». Le restaurant attenant, « La Table des Fouées », fait la part belle également à la Loire et réjouira vos papilles autour du thème de la Fouée, et de la cuisine régionale. Ce lieu troglodyte offre 6 mètres de hauteur de plafond et donne sur un unique puits de lumière de 12 mètres. Le restaurant possède une magie propre étonnante.

 

La Fouée ?

L’histoire de la Fouée est liée à celle du pain. Avec le reste de la pâte à pain, on préparait des petites boules que l’on écrasait avec la paume de la main avant de les jeter dans le four pour voir s’il était à bonne température. Aujourd’hui, les boulangers la travaillent avec des recettes qui changent régulièrement. 

 

Dîner équestre

Sébastien Fricker ne pouvait oublier le cheval dans la culture saumuroise. Un lieu lui inspira le concept : au bout du couloir où les charriots transportaient le vin, une salle troglodyte ronde, à l’unique puits de lumière, est d’une minéralité très pure. Au centre des tables réparties en cercle, un espace où les artistes et les chevaux parlent un langage muet et fascinant, alors que la musique résonne sur la roche nue. L’espace est petit, et offre une intimité rare entre les dîneurs et le couple femme/Homme cheval. A voir absolument.

Dix représentations annuelles, 5 artistes différents, 2 représentations par week-end.

La table des Fouées : +(33) 2 41 38 62 87. Le restaurant est ouvert 7 jours sur 7 (fermé dimanche soir et lundi soir).  

Mail : 

restaurant-saumur@vinovalley.fr  

Site internet : 

www.vinovalley-saumur.fr

Dates des dîners équestres : 29/30 septembre 2017, 20 et 21 octobre, 01/02 décembre.

C. Robert


30/06/2017

Les dernières minutes

09/04/2021

La FEI rend hommage au Prince Philip

09/04/2021

Grand National de Complet à Pompadour

09/04/2021

Le Jumping de Reims annulé

08/04/2021

Michel Robert : « Construire plutôt que détruire et critiquer »

Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre

Actualités régionales