- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Saumur, icône mondiale, terre de champions !


25/04/2019
    
La ville de Saumur est devenue la capitale mondiale de l’équitation et des arts équestres. Pas moins de 276 athlètes issus de 16 nations sont venus des quatre coins de la planète. Le grand manège des écuyers de Cadre Noir vient d’accueillir les CVI 1*, 2* et 3*, mais aussi et surtout LA finale de la Coupe du Monde de Voltige FEI 2019.

La ville de Saumur est devenue la capitale mondiale de l’équitation et des arts équestres. Pas moins de 276 athlètes issus de 16 nations sont venus des quatre coins de la planète. Le grand manège des écuyers de Cadre Noir vient d’accueillir les CVI 1*, 2* et 3*, mais aussi et surtout LA finale de la Coupe du Monde de Voltige FEI 2019. Plus que du sport, c’est un Art d’une finesse et d’une fluidité rares qui a subjugué néophytes comme amateurs en ce week-end pascal. 


Parler de révélation alors que le jeune athlète de 19 ans est déjà par deux fois champion du monde junior, se classe 5e aux derniers JEM de Tryon, et pratique la discipline depuis bientôt 15 ans dans son club de Bogota, semble hors-sujet. Juan Martin Clavijo est colombien, et évolue depuis ses cinq ans sous le coaching de Maria Posada. « C’est un rêve que Juan soit là. C’est un garçon très spécial, il n’est pas juste talentueux, il a un cœur immense, il n’oublie jamais d’où il vient. Il est toujours prêt à aider les autres, à leur apporter son soutien. C’est un véritable Roi, mais sans orgueil. C’est difficile de se faire sa place dans ce milieu, et Juan est le seul Colombien à être médaillé dans le monde équestre. Pas une fois, ni deux, mais trois. Il est un exemple à suivre, pour son travail, comme pour celui qu’il est ».


Le champion explique être arrivé sur les terres helvétiques en octobre dernier : « Ils sont vraiment bons, et je souhaitais apprendre une nouvelle langue » s’explique t-il dans un anglais parfait. « Je m’entraîne entre 4 fois par semaine. J’ai commencé très jeune, j’ai pris des cours de danse et de gymnastique pour me perfectionner en voltige ». Son conseil : « Il faut croire en soi, c’est important, sinon il est impossible d’accomplir ce que l’on veut dans la vie ». 


Un charisme juste incroyable, un talent et un travail, mais aussi une simplicité qui n’est pas sans rappeler un autre champion du monde. Et quel champion ! Il faut avoir assisté à la finale FEI et aux différentes épreuves des concours internationaux de Saumur Voltige, pour comprendre l’aura du Français. Numéro 1 mondial, Lambert Leclezio est tout simplement un niveau au-dessus de tout ce qui se fait au très haut niveau de la discipline. La retraite de son champion du monde des JEM de Tryon 2018, Poivre Vert, et la mise en route de son nouveau cheval Aroc, font qu’il n’a pas disputé la finale FEI. Il remporte au demeurant d’une main de maître le 3*. « Nous évoluons avec Aroc depuis février dernier. Il est très bien en entraînement, mais il a encore du chemin à faire en concours. Il faut plus de stabilité, un passage plus serein, il est encore un peu émotif. Ce week-end, c’était son premier concours international ». 


C’est sous l’impulsion de Jean-Christophe Dupuy, directeur du comité équestre de Saumur, que cette étape vient de prendre une toute nouvelle dimension. « Jusqu’à présent les compétitions de voltige étaient rattachées à d’autres concours CSO ou dressage. Nous avons souhaité inaugurer une formule inédite. Notre volonté était de réunir tout le monde, comme une grande famille, des plus jeunes jusqu’au plus haut niveau. Aujourd’hui, nous aimerions nous positionner vers un championnat du Monde. L’échéance dépendra des opportunités ». L’objectif ? Pérenniser la place du cheval à Saumur. Il est rejoint en ce sens par Laetitia Saint-Paul, députée de Maine-et-Loire. « Il faut rester actif, créatif, restaurer, réinventer, il faut ancrer Saumur dans la tête des visiteurs, et ce l’année longue. Pas seulement le temps d’une saison. Plus qu’une étape, une destination. Saumur est une véritable icône ». 


Résultats Finale Coupe du Monde FEI :


Senior Male Individuals : Juan Martin Clavijo (COL) et Simone Aebi, avec For Ever du Chale CH.


Senior Female Individuals : Janika Derks (GER) et Jessica Lichtenberg, avec Carousso Hit.


Senior Pas de Deux : Theresa-Sophie Bresch et Torben Jacobs (GER) et Alexandra Knauf, avec Danny Boy Old.


Melanie Guillamot 




A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°319 du 4 Octobre 2019


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre