- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Retour sur le premier Congrès Trot à poney


13/09/2018
    
Une centaine de passionnés du Trot à poney,  venues de France, de Belgique, d’Espagne, d’Italie, d’Irlande, de Malte, de Suède, et de Suisse, étaient réunies à Vincennes-Hippodrome de Paris le 21 septembre 2018 à l’occasion du premier Congrès du Trot à poney organisé par l’association des courses de poney.

Le Trot à poney, 33ème discipline de la FFE, a été instauré en France en 2011. Une discipline originale qui a été adaptée pour les plus jeunes, et qui ne cesse d’évoluer.

Présidents de sociétés de courses, représentants de la FFE, anciens enfants drivers, parents de drivers, techniciens, et acteurs, … ont échangé sur cette discipline en vue de l’améliorer et la rendre toujours plus accessible.

Parmi les présents, il faut noter la venue des représentants du Trot à poney des nations Italienne, Espagnole, Belge, Suisse, Maltaise et enfin Suédoise qui est apparue comme un exemple à suivre avec ses 40 ans d’expérience et les 1 259 épreuves organisées pour les poneys en 2017 (contre 150 en France).

Les échanges furent riches en réflexion pendant cette journée, de débats allant de la règlementation des compétitions à la formation des jeunes drivers et de leurs poneys ainsi que celle des moniteurs, la qualification des jeunes pratiquants, les témoignages de parents et acteurs, l’élevage et la médiatisation de ce sport, uniquement dédié à l’enfant.

Des témoignages de parents de drivers avec Messieurs Dieu et Cordonnier, racontant de quelle manière leurs filles ont acquis une grande confiance en elles et ont développé de l’autonomie par la pratique du Trot à poney.

Interrogée sur les perspectives du Trot à poney, Martine Della Rocca Fasquelle, Présidente de la commission Trot FFE, nous a déclaré « beaucoup d’idées très intéressantes ont été évoquées durant cette journée, je retiens notamment le projet de mise en place d’un programme commun FFE, Le TROT et FNCH de sensibilisation auprès des centres équestres et des professionnels des courses au Trot. Pourquoi pas en créant des binômes moniteurs/enseignants et professionnels du Trot car chaque secteur possède des connaissances que nous devons réunir, l’un c’est la technique de la discipline Trot, l’autre c’est la pédagogie de l’apprentissage chez les enfants.

Nous devons aussi toucher davantage d’hippodromes, le Trot à poney se pratique seulement sur une trentaine de champs de courses en France, un superbe projet commun pour l'hippisme et l'équestre qui est à développer.

Vous voyez nous avons encore du travail à faire pour développer le Trot à poney comme l’ont fait nos amis Suédois, mais cela ne nous fait pas peur, nous sommes très motivés. »

www.junior-trot.fr 



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°306 du 14 Décembre


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre