- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Quel Cheyenne !

  • © Etienne Robert
    © Etienne Robert
Quel exploit ! Il n’a pas à ce jour d’équivalent.
Septembre 2018, on bondit de joie dans l’entourage des Bonvalot-Perini-Lelièvre. Cheyenne, l’Indien masqué, ne mollit pas sous la selle d’Eric. Ils sont champions des mâles et hongres 6 ans. Septembre 2019, l’histoire bégaye…Cheyenne a mûri, il est encore plus fort dans sa

Quel exploit ! Il n’a pas à ce jour d’équivalent.


Septembre 2018, on bondit de joie dans l’entourage des Bonvalot-Perini-Lelièvre. Cheyenne, l’Indien masqué, ne mollit pas sous la selle d’Eric. Ils sont champions des mâles et hongres 6 ans. Septembre 2019, l’histoire bégaye…Cheyenne a mûri, il est encore plus fort dans sa tête, plus sûr de lui, et, comme son cavalier, sans effets de manches. 2019, c’est leur année. Ils ont avancé prudemment sur le sentier de la victoire, sans toucher une barre. Ils doublent la mise. Leur année de bonheur, leur année de chance aussi. Chance de n’avoir pas glissé sur ce maudit terrain archi-défoncé. Chance n’est pas hasard. Elle fait juste partie de la performance. Du coup, la notoriété de ce « petit » élevage de la Violle aux mains d’amateurs éclairés franchit un nouveau cap. Eric Lelièvre monte aussi d’un cran dans la hiérarchie des pilotes. On ne le regarde plus tout-à-fait comme avant. Mais pour lui comme pour les éleveurs, rien n’a vraiment changé. Sauf la grande satisfaction du travail bien fait et le plaisir d’en récolter les fruits.


Nous aimons ces belles histoires venues du fin fond de nos campagnes. Nous aimons les faire partager à travers ce support papier comme on n’en fait presque plus…


La Violle, Eric Lelièvre, vous connaissiez, sans doute. Maintenant vous vous en souviendrez.


2019, c’est aussi l’année des Semilly. L’élevage d’Anne-Sophie et Richard Levallois a aligné les Elite et les Excellent dans toutes les classes d’âge avec son jeune et prometteur cavalier Alexis Gourdin. Au final, le trophée SHF du meilleur éleveur avec le camion Théault en prime.


Même couronnement pour une nouvelle venue dans la cour des grands, l’ex-juriste Faustine Laferrerie, meilleure cavalière SHF, meilleure cavalière préparatrice de jeunes chevaux.


François-Xavier Boudant est lui aussi une fois de plus aux honneurs avec ce titre envié de meilleur cavalier de la Grande semaine.


Une Grande semaine de tous les défis, de toutes les difficultés.


A l’année prochaine maintenant. Sur un autre terrain ? Dans un autre lieu ?


Etienne Robert


12/09/2019

Les dernières minutes

24/02/2020

3 ans : un champion lorrain Hors Norme

21/02/2020

Etalons : acte 1

20/02/2020

Cannes, rendez-vous des stars du saut d'obstacles

21/02/2020

Agenda des concours en France du 21 février au 13 mars 2020

21/02/2020

Les internationaux du week-end

20/02/2020

Rencontre avec Axelle Courdurié

20/02/2020

Montpellier***, 4e !

Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre

Actualités régionales

Les petites annonces

Toutes les annonces équestres avec Equirodi

Je dépose une annonce