- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

PAU ATTELAGE : LA FRANCE DOMINE APRÈS LE MARATHON !

  • Jean-Michel Olive remporte ce marathon de haute lutte ©S. Bailly/Centaure Production.
    Jean-Michel Olive remporte ce marathon de haute lutte ©S. Bailly/Centaure Production.
  • Marion Vignaud est septième ©S. Bailly/Centaure Production
    Marion Vignaud est septième ©S. Bailly/Centaure Production
Victoire du Mousquetaire Jean-Michel Olive, associé à Sinnamari dans le marathon des Championnats du monde FEI d'attelage à un cheval couru vendredi après-midi au 5 Étoiles de Pau. La France passe en tête. Exigeant ! Sur le parcours de huit obstacles et long de plus de 15 kilomètres dessiné par le chef de piste Jacques Tamalet, les meilleurs meneurs du monde ont dû allier vitesse et précision.

Déjà vainqueur du marathon des Championnats du monde de 2018, le Français Jean-Michel Olive, associé à Sinnamari, s'est à nouveau imposé à Pau. Septième du marathon, sa compatriote Marion Vignaud conserve la tête du classement provisoire individuel à l'issue de cette deuxième épreuve. De belles performances qui propulsent l'équipe de France en tête du classement par équipes avant la dernière épreuve prévue dimanche matin au Domaine de Sers.

Plus rapide que tous les autres concurrents sur sept des huit difficultés proposées, l'Isérois Jean-Michel Olive a, comme à son habitude, survolé le marathon de ces championnats du monde FEI. Vingtième à l'issue de l'épreuve de dressage hier, le meneur tricolore fait une belle remontée et accède à la huitième place du classement provisoire individuel.

"Nous n'avons couru que très peu de marathons cette année donc en arrivant ici à Pau, je n'étais pas certain que ma jument soit suffisamment prête physiquement pour garder la forme tout au long du parcours. Je suis donc très satisfait de ce résultat. Comme les autre meneurs, je salue l'organisation et le chef de piste de ce marathon qui ont fait un excellent travail. Les obstacles étaient très bien construits, avec beaucoup d'options possibles.", commente le champion du jour.

Déjà en tête après le dressage, Marion Vignaud signe également la septième place dans l'épreuve du marathon. Avec un total de 134,08 points de pénalité à l'issue des deux premiers tests, elle devance la Canadienne Kelly Houtappels-Bruder (134,32pts), qui remonte d'une place au général en signant la cinquième meilleure performance du jour. La Néerlandaise Saskia Siebers se voit quant à elle reléguée à la troisième place du classement provisoire, avec un total de 135,12 points de pénalités.  

"L'année 2020 a été un peu particulière pour nous car nous avons eu beaucoup moins de préparation que d'habitude. Ici, nous courrons notre premier marathon à huit obstacles de la saison. Pour autant, je suis très satisfaite de mon jeune cheval qui a seulement dix ans. Dans la première partie du parcours, il manquait un peu de disponibilité, puis j'ai commis une petite erreur de trajectoire dans l'obstacle numéro 5. J'entendais au micro que Jean-Michel gagnait derrière moi tous les obstacles et je ne cessais alors de me dire "Il faut y aller ! Il faut y aller !". Cela m'a aidé à me remobiliser. Rien n'est joué car les scores sont très serrés dans le championnat. Nos amis Hollandais ont l'habitude de réaliser de très bonnes maniabilités donc il faut rester très concentré jusqu'à dimanche!", sourit la tricolore en conférence de presse.

L'épreuve de maniabilité de dimanche matin s'annonce donc passionnante : dans cet ultime test, chaque balle renversée coûte 3 points de pénalités. Les trois meneuses en tête de ce championnat du monde FEI n'auront droit à aucune erreur.

Au classement par équipes, la France (275,89pts), grâce aux belles performances de ses meneurs, remonte en tête du classement général. Elle précède donc les Pays-Bas (279,88), en-tête hier après le dressage. Troisième hier, le Luxembourg (297,85 pts) accuse quelque peu le coup de ce marathon et recule à la cinquième place du classement provisoire, au profit de la Pologne (289,10) qui s'installe sur la troisième marche du podium, notamment grâce à la belle performance de Bartlomiej Kwiatek, deuxième du marathon juste derrière le Français avec un score de 85,21 points.

 

24/10/2020

Actualités régionales

Les petites annonces

Toutes les annonces équestres avec Equirodi

Je dépose une annonce