- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Paris Masters Longines : Wathelet/Deroubaix/Rozier aux commandes


01/12/2018
    
Les épreuves 5* ont débuté hier vendredi lors la deuxième journée du Longines Masters de Paris avec le Prix de la Laiterie de Montaigu. Victoire belge, suivie d’un duo français.

Pour la première épreuve sur des hauteurs à 1,50m à barrage du week-end pour les cavaliers du CSI5*, ils étaient douze sur les quarante-cinq partants à se déjouer les pièges du chef de piste, Franck Rothenberger. Cinq cavaliers français, deux Américains, un Suisse, un Autrichien, un Belge, une Australienne et un Néerlandais se sont retrouvés sur la piste Toubin & Clément  pour la finale au chronomètre qui s'est finalement conclue en un véritable match France-Belgique. Barrage sous haute tension également, s’il l’on en veut pour preuve que seuls sixchampions internationaux vont s’en sortir sans dommage : 16 points pour Patrice Delaveau/Urcos de Kerglenn, 8 pour Pius Schwizer et le Bwp Living The dream, 4 pour Kevin Staut/ Viking d'la Rousserie, l’Autrichien Max Kühner e le 8 ans Vancouver Dreams, pour Simon Delestre/Chesall Zimmequest et le Néerlandais Van der Vleuten/Idi Utopia.

Deux Français, Alexis Deroubaix et Timon d’Aure (Mylord Carthago) en 37’’83 et Thierry Rozier  et la sBs Venezia d’Ecaussines (Kashmir van Schuttershof) en 38’’35 bouclent un superbe barrage sans-faute, mais devront s’incliner devant le chrono du Belge Grégory Whatelet, vainqueur du Longines Grand Prix ici-même en 2016, en 37’’20 en selle sur l’étalon Bwp Iron Man van de Padenborre (Darco x Chin Chin). « Evidemment, je suis ravi de débuter le week-end de la sorte ! Je suis vraiment content, parce que je sens Iron Man à l'aise sur ce niveau-là alors qu'il était blessé en début de saison. C'est la première épreuve qu'il fait sur cette piste, et il la remporte ! Il se comporte vraiment bien et monte progressivement en puissance, et je le monterai dans le Longines Grand Prix dimanche. C'est toujours un plaisir de venir au Longines Masters de Paris, c'est un concours qui est très bien organisé, un très bel événement, et il me réussit sportivement ! », se réjouissait Grégory Wathelet.

A noter les trois autres sans-faute : l’Américain Spencer Smith avec le SF Theodore Manciais (Kashmir van Schuttershof), 4è à trois centièmes de Thierry, son compatriote Wilton Porter et le Holsteiner Caletto Cabana, 5è et l’Australienne Edwina Tops Alexander avec la Kwpn California.

Retrouvez les résultats complets : https://bit.ly/2SevmCz

 



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°306 du 14 Décembre


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre