- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Myopathie atypique : le danger est toujours là

  • Plantules de la graine d’érable sycomore (Acer Pseudoplatanus)
    Plantules de la graine d’érable sycomore (Acer Pseudoplatanus)
A ce jour, le RESPE a recensé 19 suspicions de Myopathie atypique par ses Vétérinaires Sentinelles : 4 cas dans le Calvados (14), 1 dans les Côtes d’Armor (22), 1 cas dans l’Eure (27), 1 cas dans le Loiret (45), 1 cas dans la Manche (50), 1 cas en Meurthe-et-Moselle (54), 1 cas dans le Morbihan (56), 1 cas dans l’Oise (60), 2 cas dans le Pas-de-Calais (62), 2 cas dans le Puy-de-Dôme (63), 1 cas dans le Bas-Rhin (67), 1 cas en Saône-et-Loire (71), 1 cas en Seine-et-Marne (77) et 1 cas dans les Vosges (88) ; ainsi que quelques suspicions via VigiRESPE.


Depuis quelques semaines, les plantules des érables ont commencé à germer. Les plantules de l’érable sycomore sont toxiques même quand les premières feuilles sont là et il est donc primordial d’éviter que les équidés (chevaux, ânes, zèbres…) les ingèrent.


Printemps 2017


- A la date du 13 avril 2017, 66 cas compatibles avec le diagnostic de myopathie atypique ont été communiqués à la Faculté de Médecine vétérinaire de Liège et au RESPE. Ces cas ont été recensés en Belgique (9 cas), en France (43 cas), en Grande Bretagne (5 cas), au Pays-Bas (2 cas), en Irlande (2 cas), en République Tchèque (1 cas) et en Allemagne (4 cas).


Si vous avez connaissance d’un cas, MERCI de le déclarer :


- en tant que propriétaire, via le lien http://labos.ulg.ac.be/myopathie-atypique/questionnaire-proprietaire/


- en tant que vétérinaire, via le lien http://labos.ulg.ac.be/myopathie-atypique/veterinaire/formulaire-veterinaire/


Que faire ?


Dans la limite du possible :


- temporairement limiter l’accès aux pâtures qui contiennent des plantules d’érables (voire délimiter la pâture pour éviter les zones où les plantules sont présentes en grand nombre) ;


- organiser la rotation des pâturages pour offrir exclusivement des prairies fournies ;


- ne pas placer d’aliment (foin ou autre) à même le sol ;


- essayez de détruire les jeunes plants: les pousses meurent lorsqu’elles sont coupées au stade de plantules. Pour des raisons de protection de l’environnement, éviter les produits chimiques; éventuellement, brûler les semis ou utiliser une herse à chaîne (mais n’offrez pas ces pâturages tout de suite, attendez que les plantules se décomposent) ;


- envisager la taille des érables à proximité des pâtures afin d’éviter la production de fleurs et de graines.


Attention, le vent disperse les graines : il est important de parcourir votre prairie pour vous assurer qu’elle ne contient pas de plantules.


Dans le lien ci-dessous, vous trouverez des informations (en français) relatives à la myopathie atypique.


Contact : http://www.farah.ulg.ac.be/cms/c_28271/fr/myopathie-atypique-chevaux-en-danger-de-mort


26/04/2017

Les dernières minutes

09/04/2021

La FEI rend hommage au Prince Philip

09/04/2021

Grand National de Complet à Pompadour

09/04/2021

Le Jumping de Reims annulé

08/04/2021

Michel Robert : « Construire plutôt que détruire et critiquer »

Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre

Actualités régionales