- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Michaël Jung à Jardy : Star Connection a besoin de prendre de l’expérience


14/07/2017
    
À un jour de la nouvelle étape française de l’Event Rider Masters, qui se déroulera du 15 au 16 juillet prochain au Haras de Jardy, les cavaliers préparent leurs montures et s’apprêtent à prendre leurs quartiers à Marnes-la-Coquette. C’est le cas de l’actuel numéro un mondial Michael Jung, avec Fischer Rocana FST et Star Connection. Le légendaire complétiste allemand que l’on surnomme le «Terminator», devenu en 2012 le premier cavalier de complet à tenir à la fois le titre Olympique, Européen et Mondial, prendra le départ de l'Eventing Tour de Jardy avec Fischer Rocana FST et Star Connection. Il s’est confié.

ERM Jardy : Pourquoi avez-vous choisi de participer à l’Event Rider Masters, le tout nouveau circuit de concours complet ?

M.J : L’étape de Jardy représente ma première participation au circuit de l’Event Rider Masters qui s’inscrit évidemment dans le développement du concours complet. Disputer de telles épreuves est un vrai privilège pour nous cavaliers. Nous avons la chance que des acteurs poursuivent la modernisation, la médiatisation de notre discipline et popularisent notre sport de manière générale.

ERM Jardy : Vous avez choisi d’emmener Fischer Rocana FST et Star Connection ce week-end. Comment les avez-vous préparés ?

M.J : Ils ont tous les deux couru le CIC3* de Luhmülen mi-juin. Star Connection termine deuxième et Fischer Rocana FST cinquième. Je suis vraiment content de leurs performances et j’espère qu’ils seront aussi bons à Jardy. À la maison, je fais en sorte de maintenir leur moral, je pense que c’est ce qu’il y a de plus important si on veut qu’ils se donnent à 200% en piste.

ERM Jardy : Star Connection semble faire partie de la relève, pouvez-vous nous parler un peu plus de lui ?

M.J : Star Connection est un hongre bai de 9 ans par Chacco Blue et Star Regent. Il est assez petit et très gentil, c’est un bon sauteur. Il a démarré les CIC3* cette saison et s’en sort plutôt bien, avec déjà pas mal de résultats, dont sa récente seconde place en Allemagne. Il est jeune et a donc besoin de prendre beaucoup d’expérience, c’est la raison pour laquelle je l’emmène à Jardy.

ERM Jardy : De combien de chevaux disposez-vous pour prendre part aux plus grosses échéances mondiales ?

M.J : J’en ai cinq au total. Fischer Rocana FST, Star Connection, Halunke FBW, Fischer Incantas et Fischer Takinou d’Hulm. Ils sont tous assez différents les uns des autres et ont tous un bon potentiel. C’est grâce à eux que j’en suis là aujourd’hui.

ERM Jardy : Quels sont vos objectifs pour cette première participation à l’Event Rider Masters ? Pourquoi avoir choisi Jardy ?

M.J : C’était un bon timing dans ma saison de concours. C’est un très bon terrain de concours et le terrain de cross est assez réputé. L’étape s’inscrivait bien dans le programme de mes chevaux, surtout pour Star Connection qui a besoin de prendre beaucoup d’expérience. Je suis ravi de prendre part à cette compétition française et surtout dans un aussi beau cadre que le Haras de Jardy.

Si les concurrents ont de quoi trembler avec la présence de ce pilier du concours complet mondial, ils devront également se méfier d’autres grands noms tels que Mark Todd (NZL), Sarah Cohen (GBR) actuellement en tête du circuit, ou encore les tricolores Sydney Dufresne, Maxime Livio, Donatien Schauly. Les membres de l’équipe de France championne olympique en titre, Karim Florent Laghouag et Thibaut Vallette, seront également présents et prêts à en découdre. 

Début des hostilités dès samedi pour le test de dressage !



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°286 du 15 Septembre 2017


je m’abonne !  je lis

  • Hower aux prix
  • Coktail d'Azur aux prix
  • Cicave du Talus aux prix
  • Catchar Mail aux prix
  • Cerise de la Violle aux prix avec Stéphanie Alexandre (propriétaire) et Sandra Périni, la naisseuse


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre