- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Maubeuge : feu vert pour le nouveau site équestre


22/11/2018
    
Nous avons évoqué il y a peu – mai dernier – à la suite du CSI 3*, le projet de site équestre d’envergure internationale sur lequel travaillait Pauline Cogniot. Espace pressenti : une réserve foncière municipale de 50 hectares située au nord-est de la ville. Après une première phase d’étude et de sensibilisation, le projet est

Nous avons évoqué il y a peu – mai dernier – à la suite du CSI 3*, le projet de site équestre d’envergure internationale sur lequel travaillait Pauline Cogniot. Espace pressenti : une réserve foncière municipale de 50 hectares située au nord-est de la ville. Après une première phase d’étude et de sensibilisation, le projet est maintenant sur les rails. La ville vient de donner son feu vert et prend en main le pilotage. L’étude de faisabilité est lancée. Le montage juridique, administratif et financier est calé pour le premier semestre 2019 de même que le sourcing et la recherche d’investisseurs privés. La livraison est prévue pour le deuxième semestre 2021. En ligne de mire, les JO 2024 à Paris pour lesquels Maubeuge se positionnerait comme base arrière des équipes internationales. Grandiose mais réaliste projet qui fera des Hauts de France une plaque tournante transfontalière des sports équestres.


Quatre thématiques 


Un volet éducation, social, santé, animation locale et service au territoire avec la relocalisation du centre équestre existant.


Projet à haute valeur éducative par l’apprentissage de l’altérité (relation avec l’animal et avec l’autre en général), le développement de qualités d’équilibre, d’affirmation de soi, d’attention à l’autre.


Le poney et cheval club accueillera la population locale dans le cadre du développement de ses activités sportives, essentiellement les jeunes de 4 à 18ans, mais aussi :


- Les groupes scolaires en temps scolaire pour la découverte du cheval et de son environnement naturel avec un apport éducatif démontré sur la remotivation des élèves dans toutes les matières enseignées ;


- Le milieu carcéral pour une activité équestre permettant une reconnexion sociale des détenus, démontrée dans de maintes expériences comme à Marseille Les Baumettes par exemple ;


- Le milieu hospitalier avec l’équithérapie utilisée dans de nombreuses affections, comme par exemple pour aider les personnes atteintes de cancer à surmonter leur maladie ;


- Les groupes de personnes handicapées ou individuels dont les bienfaits de l’équithérapie sont maintenant connus sur tous les types de handicap, sensoriels, moteurs, psychique ;


- Les personnes âgées, qui peuvent simplement venir regarder le spectacle des chevaux au travail ou même pour les plus valides se mettre à cheval, ce qui permet une remobilisation musculaire et du sens de l’équilibre.


Le poney-cheval-club a donc un vrai rôle social dans la cité, d’autant plus facile à mettre en oeuvre qu’il est situé à proximité immédiate d’une école, d’un collége, d’un lycée, d’un hôpital et d’une prison.


Un volet compétition et animation sportive avec la pérennisation du CSI *** (concours de saut d’obstacles international) de Maubeuge et le développement de nouvelles compétitions.


- Un concours comme vitrine économique et sportive : le concours, déjà existant, a été récompensé par le milieu équestre à plusieurs reprises comme le meilleur concours national de sa catégorie. Les cavaliers internationaux apprécient l’ambiance, le cadre et la convivialité trouvée ici.


- Pérenniser ce concours, c’est donner de la légitimité au volet économique du projet. C’est aussi s’appuyer sur lui pour mettre en place des formations ou signer des partenariats avec les établissements d’enseignement scolaires et professionnels (ex MFR Le Cateau).


- Créer des sections sportives en collège et en lycée, c’est motiver des jeunes soit à être compétitif dans la vie, soit à s’orienter ensuite dans un secteur d’activité en développement en Europe et dans le monde.


Un volet économique et sportif avec l’accueil de cavaliers compétiteurs internationaux et le développement du commerce international de chevaux.


- Profiter de la situation géographique de Maubeuge en bordure du croissant économique des chevaux de sport dessiné par Malines, Bruxelles, Mons


- Valoriser les atouts de la France sur le foncier disponible moins cher qu’en Belgique, la fiscalité adaptée, l’environnement sportif propice


- Développer un commerce international fait en France, en lien avec la Belgique, la Hollande et l’Allemagne proches, et profiter des opportunités offertes par les pays émergents en sports équestres et par la qualité de l’élevage français.


Un volet environnement avec la création d’un équipement éco-systémique au sens d’Unité écologique de base formée par le milieu (biotope) et les organismes qui y vivent (biocénose).


- Un système d’arrosage des pistes reposant sur la récupération des eaux de toitures


- Des surfaces de toitures photovoltaïques (grandes surfaces)


- Un système de retraitement écologique des déchets produits par les animaux (fumier de cheval) soit par méthanisation (unité connectée au futur réseau de chaleur ?), soit par compostage (unité en lien avec le service des espaces verts de la ville)


- Un système d’éco-ventilation dans les écuries pour les tempérer avec la chaleur animale


- Une écurie de chevaux territoriaux formés et utilisés à la collecte du tri sélectif comme à Pont-Sainte-Marie (10), qui multiplie par 3 la qualité de tri des collectes par la simple motivation des habitants à « faire du bon tri pour le cheval ».


Une spécificité avec la possibilité d’être centre d’entrainement et base arrière (centre de préparation prenant appui sur la logistique aéroportuaire spécialisée dans le transport de chevaux existante en Belgique sur Liège et Charleroi) dans le cadre des prochains jeux olympiques 2024. Cette spécificité s’appuiera notamment sur les équipes et cavaliers individuels des pays émergents en équitation comme ceux du continent asiatique (Chine, Japon, Inde), d’Afrique du Nord (Egypte, Maroc), d’Amérique du sud (Colombie, Brésil. .. ), voire d’autres pays émergents.




A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°306 du 14 Décembre


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre