- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Margaux Rocuet 3e du CSIO 3* à Gorla Minore, la France 2e

  • Margaux Rocuet/Djibouti de Kerizac (© FFE/PSV)
    Margaux Rocuet/Djibouti de Kerizac (© FFE/PSV)
Ils avaient démarré sur les chapeaux de roue ! L’équipe de France désignée par Edouard Couperie pour disputer le CSIO3* de Gorla Minore, ville italienne de Lombardie, située au Nord de Milan tenait la forme : sans-faute pour tous dans la 1è épreuve de jeudi, une vitesse 1,45m : Bilal Zaryouh, 2è avec la jument Cheyenne d'Auge (Guarana Champeix x Diamant de Semilly), Axel Van Colen 3è avec la jument hanovrienne du Haras d’Authuit, Veyron (Stakkato's Highlight x Anton), Morgan Bordat, ici avec Al Capone Massuère (Nabuco) 7è et Margaux Rocuet 11è avec le jeune 9 ans Djibouti de Kerizac (Quaprice Bois Margot x Le Tot de Semilly), Camille Conde Ferreira ne participant pas à l’épreuve.

Ils sont donc arrivés confiants à la coupe des nations, disputée également par les Britanniques, Grecs, Espagnols, Suisses, Belges et Italiens, d’autant qu’ils partaient en dernière position. Fait assez rare, après une première manche où trois nations alignaient le sans-faute, la Grande-Bretagne, la France et la Suisse, seuls les sujets de sa Majestés gardent leur score vierge, devant cinq autres équipes à 8 points !

Le chrono des couples français leur offre la seconde place, devant les Suisses. Autre fait marquant : la plupart des équipes alignaient, au milieu de couples moins expérimentés, des « grosses pointures », comme le Suisse Niklaus Rutschi, Zorzi et Bucci chez les Italiens ou José Thiry chez les Belges. L’équipe britannique, comme la Française, n’alignait aucune « tête de série » 5*.

Prochaines étapes : les demi-finales Finale de Deauville, ce week-end (23-26 juin), et Budapest (30 juin - 3 juillet) avant la grande finale qui se jouera à Varsovie (POL) du 8 au 11 septembre.

Grand Prix

Samedi, la grosse épreuve du jour (1,50m) est remportée par l’Italien Filippo Basan, engagé avec le SF Cerruti de Kreisker (Conrad x Diamant de Semilly) seul double sans-faute lors d’un barrage qui se résuma en duel.
Axel Van Colen est 2è de la vitesse du même jour avec la jeune 8 ans Europe d’Authuit, une fille de Kannan*gfe par L'Arc de Triomphe*bois Margot.

48 couples étaient au départ du Grand Prix 1,50m, dont six Français ; 10 d’entre eux méritent le barrage. Seule Française, Margaux Rocuet est en selle sur le 9 ans Djibouti de Kerizac (Quaprice Boismargot Quincy x Le Tôt de Semilly), qui réalise une excellent saison, depuis sa 6è place du Grand National d’Auvers : il y a trois semaines il est 5è place du Grand Prix 1,50m du CSI3* de Grimaud. Le Champion de France des chevaux de 7 ans 2020 réalise ici un second parcours parfait, comme seuls trois autres couples. La cavalière des Côtes-d’Armor va vite, et son chronomètre de 41’’53 lui réserve la 3è place, derrière l’Italien Piergiorgio Bucci et l’étalon holsteiner Carpe Diem J&F Champblanc, un fils de Casall et le cavalier grec Angelos Touloupis, qui montait un autre Holsteiner, Lord Mexx  (Larimar 7 x Coriano).

C. Robert

Retrouvez tous les résultats : https://www.longinestiming.com/equestrian/2022/longines-eef-nations-cup-gorla-gorla-minore/

21/06/2022

Actualités régionales

Les petites annonces

Toutes les annonces équestres avec Equirodi

Je dépose une annonce