- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

L’Or pour Lambert Leclezio!


23/09/2018
    
Lambert Leclezio est champion du monde à 21 ans. Au terme d'un programme libre frôlant la perfection (8,744 points), il offre la première médaille d'or à la délégation française en voltige individuelle hommes. Associé à Poivre Vert, dont c’était la dernière compétition, longé par François Athimon, c'est une formidable victoire d'équipe.

Le titre mondial tant attendu par la délégation tricolore aux mondiaux de Tryon est là! Le jeune Lambert Leclezio a remporté l'or en voltige individuelle hommes. Dernier à s'élancer dans cette finale et malgré la concurrence féroce, il a tenu bon et a remporté ce championnat du monde de façon magistrale avec un dernier programme libre époustouflant. 

Jour de finale pour les voltigeurs tricolores de la catégorie individuelle hommes. Les trois Français qualifiés ont présenté leur programme libre de nouveau. Clément Taillez, premier Bleu en piste, présente un très bon libre et obtient un score final de 7,957 pts, prenant la 9e place du championnat.

 Clément Taillez en sortie de piste : "Je voulais juste voltiger à mon niveau, me faire plaisir, sortir dans les mêmes notes que l’année dernière. C’est fait donc je ne peux qu’être content de ma prestation, je suis monté en puissance tout au long de la compétition. Je finis avec des notes que je trouve exceptionnelles pour moi et vu mon passif de cette saison. Je ne suis pas sorti très haut en artistique et mon cheval a pris des notes très basses, peut-être un peu trop basses. Je ne suis pas suffisamment équitant pour en juger mais disons que la note du libre est bien, que mes notes techniques sont sorties très très hautes. On pourra retravailler l’artistique pour l’année prochaine. On ne pourra jamais demander au cheval de sortir à plus de 8 car il n’a pas les qualités pour. Personnellement je lui pardonne car il m’a apporté tellement de bonheur tout au long de ma carrière. Même s’il sortait à 4 je ne lui en voudrais pas, il est juste génial. On ne peut pas lui en vouloirJe finis dans les choux au niveau du classement mais atteindre un podium avec la saison que j’ai faite cette année, ça me paraissait un peu compliqué. L’important pour moi c’était de revenir à mon niveau, d’avoir une petite revanche sur mon corps et prendre énormément de plaisir sur mon cheval. Cédric a vraiment très bien travaillé. Il m’a mis un cheval au point sur toute la compétition. J’ai pris un vrai bonheur à faire ces Jeux. Pour moi, c’est positif. "

Vincent Haennel entre en piste aussitôt après son compatriote. Il présente lui aussi un excellent programme libre et se classe 6e des mondiaux avec un total de 8,220 pts.

Vincent Haennel en sortie de piste : " Je suis on ne peut plus satisfait ! Je n'ai pas fait de faute. Il doit y en avoir mais je suis  très satisfait du programme. Ce sont des notes que j’avais avec mon cheval habituel. Aujourd'hui, j’ai vraiment retrouvé les mêmes sensations avec Ultra Chic*HDC. C’est top ! C’était vraiment l’effet que l'on voulait avoir. On savait que ce serait dur au début, les imposés, le premier libre, mais depuis le technique, j'ai vraiment de bonnes sensations.
C’est mon thème, je suis Tintin. C’est un peu compliqué à expliquer mais quand je suis sur la piste je me sens Tintin ! J’ai en tête les images des dessins animés, des bandes dessinées. Je me souviens de la joie de les avoir, de les regarder et j’essaie de retransmettre derrière en piste. Sur mes quatre programmes, je suis très content ! 
"

Enfin, dernier en piste de l'épreuve, le leader au provisoire tricolore Lambert Leclezio avait fort à faire. Les concurrents en piste avant lui ont tous présenté d'excellents programmes et pour conserver la tête du championnat, il n'a pas le droit à l'erreur. Une nouvelle fois la magie opère et le trio Lambert, Poivre Vert et son longeur François Athimon, enflamme littéralement le public et les juges. Le jeune Tricolore réalise un libre exceptionnel et s'offre le titre mondial. Jusqu'au moment de monter sur le podium, il n'aura de cesse que de remercier Poivre Vert qui participait à sa dernière compétition internationale. En effet, ce cheval d'exception tire ce soir sa révérence en sublimant une nouvelle fois le talent de Lambert Leclezio et rentre en France avec la plus belle médaille.

 Lambert Leclezio en sortie de piste : " C'était un beau libre, c'était une belle compétition. Ça n'a pas été facile, il a fallu se battre jusqu'au bout. J'ai eu la chance de rentrer avec un cheval en qui je pouvais avoir totalement confiance. On est rentré dans un bon état d'esprit, on était serein. On n'est pas allé se polluer avec des choses inutiles, on a fait notre boulot et ça s'est très bien passé. Mon objectif c'était de prendre du plaisir. Beaucoup de gens m'ont rappelé aujourd'hui que le plus important n'est pas le résultat, mais de prendre du plaisir, de profiter de chaque moments et d'essayer de ressentir quelques chose et de le transmettre. C'est ce qui a fait que l'on a réussi à passer deux magnifiques derniers programmes. Je n'avais jamais eu une telle note sur mon libre, c'est le fruit d'un dur travail de la part de tout le monde. "

 François Athimon, longeur de Poivre Vert : " C'est beaucoup de travail, beaucoup de temps et beaucoup d'engagement de la part de Lambert, de tout le staff France, de la Fédération et de moi ! C'est un concours qui était très relevé. Dès les imposés et les premiers libres on était un petit peu en retard malgré tout, Lambert a fait un magnifique technique qui a prouvé toute sa valeur et puis le dernier libre, on a pris énormément de plaisir et ça s'est quand même bien passé, même très bien ! C'était la dernière compétition de Poivre Vert. Aujourd'hui, on a vraiment essayé de prendre du plaisir. Pour moi ça avait vraiment une saveur particulière parce qu'après dix ans de travail avec Poivre, il prend sa retraite, il tire sa révérence sur la plus belle des médailles et la plus belle des manières avec un magnifique athlète. J'ai beaucoup de gratitude et d'émotion. C'est un vrai guerrier, il a encore été incroyable. C'est un cheval extraordinaire, c'est vraiment le cheval d'une vie. Il a permis à Lambert encore une fois d'être magnifique. C'est un honneur d'avoir longé ce cheval là. "

 Davy Delaire, entraîneur national : "On est ravi, c’est beau ! Nous avons eu une belle épreuve cet après-midi. Lambert était sur une autre planète je pense. Il a fait un libre assez fabuleux et je ne veux pas oublier les deux autres garçons non plus qui font, tous les deux, de supers libres. Je suis très très fier de ces trois garçons qui ont fait de supers Jeux. On se bat contre des voltigeurs d'autres nations qui sont très forts. On est 9e, 6e et médaille d’or, c’est super ! C’est très très bien ! Ils ont tous les trois déroulé des libres très propres. On a eu un stage terminal qui s’est très bien passé. On a répété, répété, répété ! On a pu s’appuyer sur les présentations publiques du Cadre Noir tout l’été. Cela a permis de tenir tout le monde sous tension et de parfaire tous ces programmes. C’était la consigne qu’on souhaitait un peu leur donner. On sait que l’exécution est plus importante que les difficultés. Il fallait vraiment que les programmes soient lisses, propres… et c’est ce qu’ils nous ont prouvé aujourd’hui. Les chevaux aussi se sont vraiment bien comportés. J’ai une pensée toute particulière pour Poivre Vert qui prend sa retraite ici. C’est un cheval avec qui nous avons vécu beaucoup de choses, qui gagne les Jeux en 2014, qui les gagne ici. Je voulais tirer un grand coup de chapeau à François et à ce cheval de cœur à qui, je pense, on pourra faire une statue.
Poivre Vert sort des grosses notes aujourd’hui. Il fait un début de compétition un peu mitigé. On sait qu’il peut être mieux et puis au fur et à mesure de la semaine, il s’est libéré comme Lambert. C’est rigolo car ça va toujours de pair. Ils sont rentrés un peu en de ça de ce qu’ils peuvent faire et puis aujourd’hui c’était le festival.
Lambert est très très méticuleux, très perfectionniste. En interne, on le charrie un peu avec ça. C’est un mec à clé. Il faut arriver à le mettre dans des conditions où il se sent bien. On a tâtonné sur les deux premiers passages puis à partir du technique, ça s’est libéré. Je souhaiterais remercier l’ensemble du staff voltige : Sébastien, Romain, Isabelle, François-Xavier, Sébastien Nado, nos grooms Angélique, Anthony et Mickael. "

 



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°320 du 25 Octobre 2019


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre