- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Les ténors en forme !


07/03/2019
    
Le printemps précoce donne des ailes aux ténors du saut d’obstacles qui ont multiplié les performances : Julien Epaillard/Usual Suspect d’Auge à Doha, Delestre et Uccello de Will à Hong Kong, comme Bosty et Castleforbes Talitha, Patrice Delaveau et Vestale de Mazure HDC, Kevin Staut et Ayade de Septon et HDC. Sans oublier le jeune Edward Levy qui prend ses marques avec Starlette de la Roque !


Julien Epaillard et Usual Suspect à Doha 


Week-end de rêve pour les Frenchies lors de la première étape du Longines Global Champions Tour 2019 qui se déroulait Doha : Simon Delestre et Filou Carlo Zimequest (Coronas) sont 2e derrière Maikel Van der Vleuten/Arera C (Indoctro) dans la 1re épreuve. Julien Epaillard et l’étalon de 10 ans Virtuose Champeix (Rubins des Bruyeres) sont 2e derrière Emanuele Gaudiano/Chalou (Chacco Blue) lors de la première manche de la Champions League. Kevin Staut le suit avec Viking d’La Rousserie (Quincy). Samedi, Julien Epaillard continue à jouer les seconds, cette fois avec Usual Suspect d’Auge, le fils de Jarnac par Papillon Rouge, lors de la vitesse 1,50m, derrière le Belge Nicola Philippaerts et le Bwp H & M Ikker (Ogano Sitte).Dans la 1,55 m de la même journée, le couple est cette fois 3e, derrière Bertram Allen l’Irlandais et l’étalon holsteiner Casper (Canto 16), et le Belge Karel Cox avec un autre étalon, Dublin Van Overis (Darco). 


Incroyable mais frustrant... On aurait aimé une victoire, au moins une...


Et elle vient : dimanche, la seconde manche de la Champions League est française : Kevin Staut s’offre la Marseillaise avec Vinking d’la Rousserie (Quincy), devant le Britannique Ben Maher/Explosion, un Kwpn de 10 ans, fils de Chacco Blue qui porte bien son nom. Roger-Yves Bost continue à habituer Vino d’Espinet (Elan de la Cour*HN) sur ces hauteurs : beau tour de chauffe et un petit 4 points. Julien Epaillard et son hongre de 11 ans, Usual Suspect d’Auge (Jarnac x Papillon Rouge) fautent deux fois. Ils attendent leur heure.


Car deux heures plus tard, c’est le Grand prix Longines Global Champions Tour 2019 qui débute. Trente-trois couples stars s’élancent sur un parcours galopant que le chef de piste Uliano Vezzani a voulu technique et haut : 500 m avec 13 obstacles et 16 efforts. Il devint vite évident que l’une des lignes les plus difficiles du parcours était celle de la combinaison du double et que les cavaliers en étaient victimes les uns après les autres : les plus talentueux, parmi lesquels Daniel Deusser, Pius Schwizer, Scott Brash, Bertram Allen et Philipp Weishaupt se partagèrent entre 8 et 12 points. Christian Ahlmann et Colestus, Maikel van der Vleuten et Idi Utopia ne firent pas mieux. Kevin Staut et Vinking écopent de 8 points…


Epaillard va alors réaliser le premier sans-faute de la soirée, avec un Usual Suspect d’Auge aérien et rapide, quel parcours fantastique! Il sera rapidement suivi par Alberto Zorzi et Contanga, puis par le Néerlandais Frank Schuttert et Chianti’s Champion, et par le Belge 


Nicola Philippaerts et le puissant H & M Chilli Willi. Enfin, le Britannique Ben Maher rejoint les quatre barragistes avec l’incroyable Explosion W, âgé de 10 ans.


Julien et Usual seront les premiers à affronter le barrage, et ce sera un sans-faute presque facile. Restent quatre couples… Mais aucun ne fera mieux, Schuttert et Zorzi allant à la faute.


Epaillard, ravi de sa victoire, a déclaré: « C’est fou pour moi aujourd’hui. J’avais prévu de monter un cheval différent. Mais j’ai changé de plan. Je ne pensais pas gagner le GP mais c’était fantastique. J’ai été trois fois second ce week-end. Quand Ben a commencé, j’ai pensé une fois de plus que je serais deuxième. Mon cheval n’a pas l’air très rapide, mais il l’est. La première chose à faire est donc de faire de mon mieux et le cheval était incroyable. »


Grâce à cette performance significative, le couple signe son entrée dans le Groupe 1 et complète la liste des dix-sept couples déjà référencés en vue des sélections pour les rendez-vous majeurs et notamment les Championnats d’Europe et les Jeux Olympiques.


Simon Delestre, 2e à Hong Kong


Après Paris et avant New York, les Longines Masters ont fait escale à Hong Kong du 15 au 17 février. Le Grand Prix du Longines Master s’est couru dimanche. Vingt-six cavaliers étaient au départ du Grand Prix imaginé par Frank Rothenberger. Seuls trois cavaliers trouveront la clé de la première manche parmi lesquels Simon Delestre. Associé à Uccello de Will (Marlou des Etisses), qu’il a repris fin 2018, il sera quelques secondes moins rapide que l’Irlandais Denis Lynch et son très rapide fils de Couleur Rubin, Chablis, et monte sur la 2e marche. Le Suisse Pius Schwizer et la jument About A Dream (Clinton), fautifs en seconde manche, sont 3e.


Les Tricolores avaient déjà montré leur excellente forme, dans le Longines Speed Challenge, l’épreuve de vitesse phare du concours : Patrice Delaveau et Vestale de Mazure HDC et Kevin Staut avec la jument sBs Ayade de Septon et HDC s’étaient classés respectivement à la 2e et 3e place, deux secondes derrière l’Irlandais Bertram Allen et Christy, nouveau venu Bwp de 10 ans, un fils d’Indoctro. Simon Delestre n’est pas loin, 5e sans-faute avec Conbelleza (Conthargos), jeune jument de 9 ans qui a de l’avenir ! Roger-Yves Bost est à moins d’un dixième de seconde avec Castleforbes Talitha (Cardenio x Baloubet du Rouet) très en forme, et le jeune Edward Levy qui prend ses marques est 7e avec Starlette de la Roque (Jumpy des Fontaines).


Le DBS Trophy pour Roger-Yves et Talitha


Les Français ont tenu leur revanche dimanche dans le DBS Trophy remporté par Bosty et Castleforbes Talitha. Patrice Delaveau/Vestale de Mazure*HDC est 3e. Avec une avance de plus de six secondes sur la Britannique Laura Renwick, Patrice Delaveau et Vestale de Mazure*HDC ont longtemps tenu la tête de l’épreuve avant que Bosty ne vienne améliorer le chrono de son ami du haut niveau d’une seconde et quatre-vingt trois centièmes : « C’est une épreuve que j’ai déjà remportée trois ou quatre fois et c’est toujours sympa de gagner ici, dans un cinq étoiles, devant ce public toujours enthousiaste. La jument était bien, elle a bien sauté hier dans le Longines Speed Challenge et aujourd’hui, elle n’était pas fatiguée ». En fin d’épreuve, le Belge Pieter Clemens, en selle sur Caldero (Camaro M), est venu s’intercaler entre les deux cavaliers tricolores. Edward Levy est 11e avec Starlette de la Roque.




A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°309 du 08 Mars 2019


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre