- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Les meilleurs étaient à Saint Lô...

  • Podium CSO circuit (© FFE/PSV)
    Podium CSO circuit (© FFE/PSV)
  • Podium Dressage circuit (© FFE/PSV)
    Podium Dressage circuit (© FFE/PSV)
  • Podium CSO Finale (© FFE/PSV)
    Podium CSO Finale (© FFE/PSV)
  • Podium Dressage Finale (© FFE/PSV)
    Podium Dressage Finale (© FFE/PSV)
  • Podium CCE (© FFE/PSV)
    Podium CCE (© FFE/PSV)
  • Alexandra Ledermann/Requiem de Talma (© FFE/PSV)
    Alexandra Ledermann/Requiem de Talma (© FFE/PSV)
  • Alexis Gautier avec Sirocco de Coquerie (© FFE/PSV)
    Alexis Gautier avec Sirocco de Coquerie (© FFE/PSV)
  • Maxime Collard/Cupido PB (© FFE/PSV)
    Maxime Collard/Cupido PB (© FFE/PSV)
Quelles finales ! Le Pôle Hippique de Saint Lô (50), sur tous les fronts en cette fin de saison, a vécu de beaux affrontements et fêté dignement la conclusion de ce circuit d’exception, remporté par ses plus fidèles fans ! 3è circuit remporté par Mathieu Billot en CSO,  9è pour Nicolas Touzaint en concours complet. Charlotte Chalvignac remporte le dressage. Même si les stars de cette étape finale étaient Alexandra Ledermann avec Requiem et Talma, et Maxime Collard/Cupido PB.

En Saut d'obstacles, ils étaient 29 dans la Pro Elite Grand Prix 1m50 dessinée par Cédric Longis et ses assistants. Douze obstacles à 1,50m pour quinze efforts, le parcours était à la hauteur d’une finale, et donnera du fil à retordre à bien des couples, dont les favoris : Reynald Angot avec ses deux montures engagées, l’étalon anglo arabe Chrome d’Ivraie (Jarnac, SF), récent vainqueur de l’étape du Mans et le Bwp Moneymaker vd Axelhoeve*HDC, fils de Cicero Z ou encore Laurent Goffinet  avec l’étalon du Haras de Lacke Atome des Etisses (Mylord Carthago). Mathieu Billot enfin, en tête au provisoire, va également à la faute avec Darling de l’Angevine et sa jeune co-équipière Alice Laine n’aura pas plus de chance avec Emerald Sitte*Litiere-cheval.com… Grosse déception pour Mathieu et Alice...

C'est la championne d’Europe 1999 Alexandra Ledermann avec Requiem de Talma (Cento Holst) qui réalise le premier sans-faute de l'épreuve. 

Le junior Theo Lemarre, de la team Youri Trotereau et Gaëtan Poidvin crée la surprise par son très beau parcours sans-faute avec l’étalon SF Adage du Vernay (Kalaska de Semilly x Treasure Z) né chez lui dans la Nièvre. Malchanceux lors des dernières étapes courues à Lyon (69) et au Mans (72) en faisant faute sur le dernier obstacle à chaque fois. Revanche prise et doublement puisqu’il s’agissait de leur première participation au Grand National ! 

Cédric Hurel, 2è au provisoire, ne rate pas son parcours avec son puissant Fantasio Floreval Z (Florian de la Vie, Bwp x Clinton) et se qualifie pour le barrage, tout comme Gaëtan Poidvin, coéquipier de Théo Lemarre, avec l’étalon SF Canito du Mo (Ogano Sitte x Cassini II) de Jean-Michel Frazzi. Enfin Alexandra Francart avec sa jument de tête Betty du Prieuré (Doremi, Bwp), 3è au classement provisoire, à deux points seulement de l’écurie de Cédric et Jérôme Hurel, sait qu’elle peut gagner une place au classement final. Le barrage s’annonce avec de gros enjeux !

Barrage

Alexandra Ledermann, la plus titrée du barrage, championne d’Europe 1999, vice-championne du monde par équipe 1998, ayant disputé avec l’équipe de France les JO de Sydney (Austr) « ouvre » le barrage. Elle ne tremblera pas avec son vrai complice Requiem de Talma (Cento x Qredo de Paulstra). Il faudra être plus rapide que 35’’86 pour la battre...

Theo Lemarre et Adage du Vernay tiennent magnifiquement la pression, sans-faute mais en 40’’28. Pas assez non plus pour Cédric Hurel et Fantasio Floreval Z qui terminent sans aucune pénalité mais en 37’’43. Comme il y a 2 ans, il termine 2e de cette Finale. Gaëtan Poidvin boucle quant à lui ce second tour en 42’’82.

Le duel allait donc se jouer entre les deux cavalières. Alexandra Ledermann l’emporte : Alexandra Francart fautera en fin de barrage et termine ainsi 5e de cette Finale. 

L'écurie Antarès - EBM, représentée par Mathieu Billot, Jean Luc Mourier et Alice Lainé, qui jouissait d’une belle avance, s'impose au classement général à l'issue des quinze étapes. Grande gagnante l'an dernier au Mans, l'écurie Ar Tropig de Cédric Hurel, Jérôme Hurel et Dylan Ringot doit cette année se contenter d'une belle deuxième place, tandis que l'écurie BC Alteo, défendue par Alexandre Fontanelle, Alexandra Francart et Matteo Laquet se classe troisième.

Classement de la Pro Elite Grand Prix 1m50 :
1. Alexandra Ledermann/Requiem de Talma (0+0 et 35''86)
2. Cédric Hurel/Fantasio Floreval Z (0+0 et 37''43)
3. Théo Lemarre/Adage du Vernay (0+0 et 40''28)
4. Gaëtan Poidvin/Canito du Mo (0+0 et 42''82)
5. Alexandra Francart/Betty du Prieuré (0+4 et 36''69)
6. Axelle Lagoubie/Chistera Mail (4 et 57''66)
7. Alice Laine/Emerald Sitte*Litiere-cheval.com (4 et 57''76)
8. Dylan Ringot/Cronos d’Elle (4 et 58''06)

La suite des résultats surhttps://results.worldsporttiming.com/event/128/competition/4077/result

 

En Dressage, l’Écurie Cavalcar persiste et signe !

La Finale se jouait en deux temps : vendredi, les neuf couples (représentant sept écuries sur les seize inscrites sur le circuit) ont pris part à la Pro Elite Grand Prix et le lendemain, un cavalier de chaque écurie était invité à dérouler sa reprise dans la Pro Elite Libre.

Comme la veille dans la Pro Elite Grand Prix (71.326 %), c'est Maxime Collard  avec l’étalon Kwpn Cupido PB (Pianted Black) qui signe la meilleure reprise de l’épreuve Pro Elite Libre avec la belle moyenne de 74.890%. Maxime qui disait chercher le bon dosage énergie/sérénité avec le bel étalon noir semble l’avoir trouvé à Saint-Lô !

Elle permet donc à son écurie Ekeep – Sport 2000 de remporter cette ultime étape ; c’est la troisième victoire de Maxime.

La deuxième place revient à l’écurie Le Cadre Noir de Saumur - IFCE. Dans la Pro Elite Grand Prix Guillaume Lundy CNE et le Hanovrien Tempo*IFCE (Brentano II), avec lequel il avait pris part au CDI 5*-W de Lyon (69) fin octobre, vice-champions Pro Elite 2022 déroulent une belle reprise expressive qui leur vaut une moyenne de 70.022 %.

Ils ne seront que deux à atteindre une moyenne supérieure à 70%. Samedi, la Pro Elite Libre leur offre la 2è place également, notée 72.270 %. 

L’écurie Forestier Sellier – E Riding Solutions, représentée par Marine Subileau-Soulet (gagnante du circuit de 2016 à 2018) et l’ancienne monture de sa maman Nicole Favereau, Ginsengue (Welt Hit II), complète le podium de cette Finale grâce à sa 4e place dans le Grand Prix (67.391%) et sa 3e place dans la Libre (71.045%).

Charlotte Chalvignac, gagnante des étapes de Jardy (92) et de Cluny (71) avec sa jument lusitanienne Elice (Morango, ps) et avec une confortable avance au classement provisoire, avait choisi de monter pour ce dernier concours de la saison l’étalon gris Fangarifau (Nostradamus Do Top Amp), appartenant à sa naisseuse Estelle Schurink, qui le montait encore en 2021. Leur prestation sera au-dessous de leurs espérances puisque les juges leur accordent la moyenne de 66.935 % dans le Grand Prix et 70,430 % dans la RLM.

Les gagnants de l’édition 2022 restent malgré tout inchangés : l’Écurie Cavalcar de la championne Pro Élite 2021, Charlotte Chalvignac, Lana Portejoie et Alexandre Cheret en est la grande gagnante, suivie de l’Écurie Ekeep - Sport 2000 de Maxime Collard et Léa Grange. L’Écurie Le Cadre Noir IFCE de Guillaume Lundy CNE, Pauline Basquin et Loic Devedu prend la 3è place.

La suite des résultats sur : https://results.worldsporttiming.com/event/128/competition/4082/result 


Podiums - Grand National FFE - AC Print 2022 : 

- Saut d'Obstacles : 

Mathieu Billot remporte donc la 15è édition du Grand National. Il n’aurait raté cette finale pour rien au monde. Sa première participation date de 2008, au mois de mars à Ste Mère Église, avec Wiltana Vd Ruitershoeve. Ici il remettait son titre 2015 en jeu. Il était engagé dans la Pro Élite avec la jeune Darling de l’Angevine, la fille d’Air Jordan (x Clinton) qui remportait une épreuve du CSI4* d’Equiseine il y a une semaine. C’est également avec elle qu’il s’était imposé dans la Pro Élite de l’étape de Compiègne au mois d’août.

Son palmarès ? Il détient le record de 17 victoires en Grands Prix Pro Elite GP 1m50 ce 2 décembre. Il remporte le circuit en 2012 et en 2015, et maintenant 2022 ; il est 2e en 2017, 3e en 2016, 2018 et en 2019.

1. Ecurie Antares – EBM (Mathieu Billot, Jean Luc Mourier et Alice Laine); 2. Ecurie Ar Tropig (Cédric Hurel, Jérôme Hurel et Dylan Ringot); 3. Ecurie BC Alteo (Alexandre Fontanelle, Alexandra Francart et Matteo Laquet).

- Concours Complet : 

Le cross indoor ne put malheureusement se tenir à St Lô cette année, faute de participants. La remise des prix aux meilleurs fut malgré tout réalisée, même si Karim Laghouag, 2è était absent. L’Écurie de Nicolas Touzaint, au sein de laquelle il faisait équipe avec Luc Château et Julie Simonet, l’emporte ; c’est la 9è victoire du circuit pour Nicolas. Son palmarès est en effet impressionnant : il gagne 20 Grands Prix Pro Elite et domine le circuit de 2009, à 2012, ainsi qu’en 2015, 2016, 2019 et 2020 ; il finit 2e en 2008, 2013, 2017 ; il est 3e en 2014 et 2021. Il est toujours resté fidèle au circuit.

1. Ecurie Forestier Sellier – Royal Horse (Nicolas Touzaint, Luc Château et Julie Simonet); 2. Ecurie Equithème - La Gée équipement du cheval (Karim Laghouag, Gwendolen Fer et Noémie Bosc); 3. Ecurie I-Bride – TRM (Mathis Portejoie, Marie Bouchainville et Lucas Brun).

- Dressage : 

1. Ecurie Cavalcar  (Charlotte Chalvignac, Lana Portejoie et Alexandre Cheret); 2. Ecurie Ekeep - Sport 2000 (Maxime Collard et Léa Grange); 3. Ecurie Le Cadre Noir IFCE (Guillaume Lundy CNE, Pauline Basquin et Loic Devedu).

Rendez-vous en 2023 pour la 16e édition du Grand National FFE – AC Print !  

 

 

LC

06/12/2022

Actualités régionales