- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Les meilleurs cavaliers du monde et la jeune génération se donnent rendez-vous au Longines Masters de Lausanne !


13/06/2019
    
Pour sa première édition qui aura lieu du 20 au 23 juin, ce ne sont pas moins de quarante-cinq cavaliers et douze nations qui feront le déplacement jusqu’au Longines Masters de Lausanne afin de courir le Masters One (CSI5*). L’attrait unique de cette ville sportive, siège de la FEI, et du cadre enchanteur de cette ultime étape de la Saison IV de la série des Longines Masters a joué son rôle ! C’est un week-end d’exception qui se prépare sur la place Bellerive, avec le meilleur du sport, mais aussi de nombreuses célébrations, telle que la Fête de la Musique.

Avec un plateau aussi riche, tant en diversité qu’en qualité des champions qui le composent, cette Saison IV va assurément se conclure en apothéose. Un feu d’artifice sur les bords du lac Léman ! Ces cavaliers d’exception viennent de quatre continents : Europe, les deux Amériques, et des Moyens et Extrêmes Orients ! La tête d’affiche de cette prestigieuse distribution n’est autre que le n°1 mondial, triple vainqueur de la Coupe du monde et Champion olympique de Londres : le Suisse Steve Guerdat qui « fai(t) entièrement confiance à Christophe (Ameeuw) pour offrir un bel événement ».

Le Jurassien sera pourtant basé à cette période à l’Ouest du Canada, à Calgary, mais pour ce Longines Masters de Lausanne, il a décidé de faire le saut au-dessus du continent nord-américain et de l’Atlantique pour rafler quelques flots sur la place Bellerive ! Sa façon de soutenir ce nouvel événement, à Lausanne, qui accueillera deux autres médaillés d’or, ceux de Rio, les Français Pénélope Leprévost et Philippe Rozier. Les cavaliers tricolores se réjouissent toujours de faire le déplacement sur les concours helvètes, et y viennent souvent avec une forte délégation : ainsi Thierry Rozier, le petit frère de Philippe, désormais solide membre de l’équipe de France, notamment depuis sa quatrième place dans le Longines Grand Prix du Longines Masters de Paris, et Simon Delestre, ex-numéro un mondial, seront du voyage avec trois autres tricolores issus du Riders Lab cher à EEM, toujours soucieux de booster la carrière de jeunes cavaliers comme Edward Levy, fidèle parmi les fidèles de la série. Autre Jurassien du Jura français, Pierre Alain Mortier sera de la partie avec ses chevaux de tête. Forfait à Rome suite à une légère blessure de Just do It, Pierre-Alain a dû renoncer au Grand Prix de Lons-le-Saunier Saulnier pour lequel il était qualifié en raison d’une violente douleur aux adducteurs.

Les Suisses seront également en force avec huit représentants dont quelques grosses pointures internationales, tous cavaliers portant la veste rouge lors des Coupe des Nations, comme Paul Estermann, Niklaus Rutschi, Alain Jufer ou Beat Mändli, lui aussi ancien vainqueur de Coupe du monde (une spécialité suisse) ! Six autres Suisses participeront aux épreuves du Masters Two dont Florence Schwizer, très performante en CSI 4*, et surtout la jeune Lausannoise de 20 ans, Mathilde Cruchet, soutenue par la ville.

Sur les deux catégories, les Etats-Unis auront huit représentants, dont Kristen Vanderveen qui a particulièrement brillé au Longines Masters de New York, notamment dans le Longines Speed Challenge, l’épreuve la plus rapide au monde, où elle terminait deuxième. A Lausanne, l’Italien Emanuele Gaudiano pourrait être un client sérieux de la version suisse de cette épreuve. Deux étoiles du nord seront également au départ, les Suédois Henrik von Eckermann, régulièrement sur les podiums de Coupe du monde, et Douglas Lindelöw, sans oublier les Belges Nicola Philippaerts et Gudrun Patteet

Un festival de nations et de grandes pointures pour célébrer le cheval et l’été dans un plaisant et savant cocktail de sport de haut niveau – avec un programme original – et de lifestyle – avec de la haute gastronomie, de nombreux moments shopping, des spectacles et des activités pour toute la famille. Le Longines Masters de Lausanne, l’événement équestre suisse estival à ne pas manquer dans un décor magique de voiles et de montagnes en toile de fond. Unique…

 

La jeune génération à l’honneur au Longines Masters de Lausanne

Le « Riders Lab », la fabrique de champions

Véritable moteur sur la scène équestre internationale, le souhait d’EEM est de mettre en avant le saut d’obstacles, mais aussi toucher un public nouveau aux quatre coins du globe. L’avenir de ce sport réside en partie dans la création de nouvelles icônes pour la jeune génération de passionnés d’équitation. EEM a donc créé son « Riders Lab » pour soutenir, former et permettre aux meilleurs des jeunes cavaliers de concourir sur les plus belles compétitions. 

A Lausanne, une sélection de jeunes talents a été invitée à participer au Longines Masters aux côté des meilleurs cavaliers et chevaux de la planète. Le Suisse Bryan Balsinger, les Français Edward Levy, Alexandra Paillot et Agathe Vacher, l’Italien Filippo Marco Bologni, les Belges Pieter Clemens et Arnaud Doem, l’Allemand Marcel Marschall, le néerlandais Jurre Van Bommel et enfin la Japonaise Hikari Yoshizawa porteront tous l’étendard de ce « Riders Lab » sur le Masters One.

Les jeunes talents suisses sur le devant de la scène

Le Longines Masters de Lausanne est ravi d’accueillir les jeunes cavaliers suisses pour leur permettre de concourir devant leur public. La Fédération équestre suisse a sélectionné dix cavaliers locaux, tous très prometteurs, de la catégorie « children » pour participer au Masters Three ainsi que deux cavaliers « juniors » dans le Masters Two. Pour eux, ce sera une occasion unique de découvrir les dessous d’une compétition cinq étoiles, mais aussi de côtoyer leurs idoles. 


Les Longines Masters : une vision différente du saut d’obstacles

La série des Longines Masters, créée par Christophe Ameeuw et ses équipes de EEM World, se démarque résolument des autres compétitions du circuit international de saut d’obstacles. « Mon credo », explique l’organisateur belge, « est de proposer au public une vision du jumping plus ludique et plus accessible tout en veillant à la qualité et aux valeurs sportives d’une discipline qui m’est chère : il s’agit de réinventer le saut d’obstacles ». Une « parole » qui, depuis Paris, l’entrepreneur belge a portée avec succès sur le continent asiatique à Hong Kong puis sur le continent américain à New York. Les Longines Masters vont désormais animer les rives du Lac Léman. 

Ainsi, lors de ce tout nouveau Longines Masters de Lausanne, le public suisse pourra découvrir des épreuves rythmées, parfois exclusives à cette série.

Quatre journées du meilleur de ce sport à partir du jeudi 20 juin. Le vendredi, les spectateurs pourront déjà profiter de la première épreuve à barrage du week-end, le Prix de la Ville de Lausanne, et d’une démonstration de voltige de la Compagnie Noroc, et dès le samedi, ils pourront découvrir les trois épreuves signatures de cette série : la Masters Power (samedi après-midi), épreuve de saut en hauteur, dans le respect du cheval avec des barres très légères, le désormais célèbre Longines Speed Challenge (samedi soir), réputé être l’épreuve la plus rapide du monde. Ici, les fautes aux obstacles ne sont pénalisées que de 2 secondes ce qui laisse la chance aux cavaliers ayant fait tomber une barre de se rattraper à condition de courir vite ! 

La troisième de ces épreuves phares sera le Longines Grand Prix, assurément le moment fort d’un Longines Masters. Celui de Lausanne n’échappera pas à la règle : se courant dimanche à partir de 15h45, c’est une épreuve de niveau olympique (1,60m) avec barrage qui consacre habituellement de grands champions.

Au-delà de ces trois grands rendez-vous, ce ne sont pas moins de vingt-et-une épreuves qui se disputeront Place Bellerive, face au Lac Léman, dans un décor idyllique. Parmi elles, des épreuves réservées aux amateurs (mais également à des cavaliers internationaux professionnels montant des chevaux en devenir) avec les classes Masters Two et Masters Three et aux cavaliers nationaux suisses. Une chance unique pour ces cavaliers de côtoyer les stars des épreuves Masters One, d’échanger ou de s’en inspirer. Chacune de ces catégories aura son moment fort, le dimanche avec une amusante épreuve « accumulator (progressive) avec joker ».



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°316 du 19 Juillet 2019


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre