- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Les Europe 2015 de Para-Dressage à Deauville (14) : une première !

La Fédération Française d'Equitation et la Fédération Française Handisport présentent la sélection de cavaliers et de chevaux qui représenteront la France lors des Championnats d’Europe de Para-Dressage qui se dérouleront du 18 au 20 septembre à Deauville (14). C’est une première en France, les Championnats d’Europe de para-dressage seront accueillis par Handi Equi’ Compet au Pôle International du Cheval de Deauville. A l’aube des Jeux Paralympiques de Rio 2016, cette compétition qui rassemblera plus de 20 nations sera le rendez-vous des meilleurs couples européens de la discipline, à l’image de José Letartre (FR – Grade III) déjà double médaillé de bronze aux précédents Championnats d’Europe d’Herning, Sophie Wells (GBR – Grade IV) qui a décroché l’argent aux Jeux Equestre Mondiaux 2014, Pepo Puch (AUT – Garde Ib) champion paralympique en titre, et tant d’autres. L’Allemagne, le Danemark et la Grande-Bretagne, toutes les trois sur le podium des Championnats d’Europe en 2011 et 2013, réussiront-elles le triplé cette année ?

Sélection des cavaliers et chevaux :

Grade 1B :
- Céline Gerny avec Flint, propriété de Louise Studer
- Anne-Frédérique Royon avec J’adore, propriété d’Anne Frédérique Royon

Grade 3 :
- Samuel Catel avec Mogador de Valange, propriété de Joseph Dominique Baud
- José Letartre avec Ronan Keating*ENE-HN, propriété de l’IFCE
- Louise Studer avec Swing Royal*ENE-HN, propriété de l’IFCE

Grade 4 :
Nathalie Bizet avec Exquis Onassis, propriété de Maria Kies Antonius

Pour en savoir plus sur les championnats d’Europe de Para-Dressage 2015 : http://www.handiequicompet.fr/…/…/championnat-d-europe-2015/

Ces championnats seront l’occasion, pour les habitués, de défendre leurs titres notamment glanés lors des précédentes compétitions internationales, et pour les challengers de se démarquer. L’Allemagne, le Danemark et la Grande Bretagne, toutes les trois sur le podium des Championnats d’Europe en 2011 et 2013, réussiront-elles le triplé cette année ? Ces Championnats d’Europe sont une échéance incontournable pour les cavaliers para-dresseurs puisqu’elle profilera la sélection des couples pour Rio.

Forte de son expérience dans l’élaboration d’événements para-équestres internationaux, tels que le CPEDI*** de Deauville, l’association Handi Equi’ Compet s’est vu confier par la Fédération Equestre Internationale l’organisation des championnats européens de para-dressage. Depuis sa création il y a 8 ans, cette association s’évertue à promouvoir et à développer l’équitation handisport de haut niveau en France à travers deux disciplines : le para-dressage et le para-CSO.

Le public pourra se divertir entre deux compétitions, en profitant de l’entrée gratuite au concours et à ses nombreuses animations et en flânant au village exposant érigé au sein du Pôle International du Cheval. Septembre approchant à grand pas, les préparatifs se concrétisent pour offrir aux athlètes et aux spectateurs un concours à la hauteur de ses ambitions.
Les épreuves de cette compétition se dérouleront sur trois jours et seront divisées en cinq catégories selon les grades de handicap des cavaliers : du Grade Ia (handicaps les plus lourds) au Grade IV (handicaps les plus légers).
Les sportifs s’affronteront sur les épreuves suivantes : la « Team Test », reprise préliminaire, l’« Individual Championship », reprise individuelle imposée, puis sur la « Freestyle », reprise libre en musique, dans l’espoir de remporter l’un des seize titres mis en jeu. Un titre individuel sera donc convoité chaque jour et dans chaque grade, ainsi qu’un titre par équipe à l’issue de la Coupe des Nations (team test + individual championship).

La veille de la compétition est dédiée aux visites vétérinaires. Cette étape, obligatoire pour tous les concurrents, permet de déterminer si les chevaux sont aptes à concourir. A l’issue de ces visites, une réunion des chefs d'équipe de chaque nation participante est organisée. Ces derniers désignent alors les trois ou quatre cavaliers qui, en plus de leur participation individuelle, composeront l’équipe qui représentera leur pays dans la Coupe des Nations. Chaque équipe doit comporter, à minima, un cavalier de grade I ou de grade II.

Le premier jour du concours est consacré à l’épreuve appelée « Team Test » ou Epreuve Préliminaire par équipe, comptant pour le résultat final de la Coupe des Nations. Pour les cavaliers concourant uniquement en individuel, cette reprise constitue une épreuve d’entraînement appelée « warm up ».

Le second jour voit se dérouler les Reprises Imposées Individuelles ou « Individual Championship Test », épreuve présentant un double enjeu : le premier, de déterminer la seconde note qui sera comptabilisée pour le classement de la Coupe des Nations ; le second, d’être une épreuve à part entière faisant l’objet d’un classement individuel.

A l’issue de ce second jour de compétition, le classement de la Coupe des Nations est établi : les points obtenus par chaque nation sont calculés en additionnant les trois meilleurs résultats des trois ou quatre cavaliers de chaque équipe, à la fois sur la Team Test et sur l’Individual Championship.

Le troisième et dernier jour est, quant à lui, réservé à l’épreuve « Free Style » ou Reprise Libre. Sur cette épreuve, les cavaliers présentent une reprise originale, sur une musique de leur choix. Cette épreuve fait ainsi appel aussi bien à la technique qu’à la créativité des concurrents puisque chaque cavalier a une entière liberté dans la composition de son programme. La Reprise Libre se court uniquement en individuel et est, sans aucun doute, la plus prisée par le public.

Pour en savoir plus sur les championnats d’Europe de Para-Dressage 2015 : http://www.handiequicompet.fr/…/…/championnat-d-europe-2015/

 

25/08/2015

Les dernières minutes

09/04/2021

La FEI rend hommage au Prince Philip

09/04/2021

Grand National de Complet à Pompadour

09/04/2021

Le Jumping de Reims annulé

08/04/2021

Michel Robert : « Construire plutôt que détruire et critiquer »

Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre

Actualités régionales