- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Le Suisse Jérôme Voutaz ravit Equita


06/11/2018
    
Exceptionnelle ambiance dimanche après-midi pour la première Coupe du monde FEI d’attelage organisée dans le cadre d’Equita Longines, le Salon du Cheval de Lyon :  contre toute attente l’amateur suisse Jérôme Voutaz a enflammé le public face aux meilleurs de la discipline.

« Je dois reconnaître que je ne m’attendais pas à figurer en première place. Hier, mon parcours a été jalonné de plusieurs fautes : je devais donc viser la précision aujourd’hui », a expliqué Jérôme Voutaz, mécanicien à la ville, meneur amateur le soir, après sa journée de travail. « Généralement, lors d’une journée classique, je me mets derrière mon attelage à partir de 18 heures, après la journée de travail. Le résultat de ce soir apporte la preuve qu’avec de la persévérance, tout finit par payer.»

En deuxième position pour cette première Coupe du monde FEI d’attelage, le multi-médaillé néerlandais Koos de Ronde s’est dit « impressionné par la qualité du concours lyonnais. Je suis très heureux de l’ajout de cette date dans le calendrier de la saison, tant tout a été parfait, les écuries, la piste, le public. »
Le récent vice-champion du monde par équipes devance son coéquipier du dernier championnat, le jeune Bram Chardon, troisième sur l’étape lyonnaise de la Coupe du monde FEI d’attelage : « J’étais arrivé à Lyon avec l’objectif de gagner, mais je

signe quelques fautes inhabituelles. J’ai peut-être voulu trop pousser les chevaux, sans être assez précis. C’est la première compétition de la saison, et le potentiel de mon équipage me semble vraiment bon. »

Seul meneur français du Top 10 (seuls les dix meilleurs mondiaux peuvent participer à la Coupe du monde FEI d’attelage), Benjamin Aillaud est sixième de l’épreuve. Connu pour son sens du spectacle, le Tarbais a trouvé en Lyon le public qui manquait à la France, en parallèle de celui de la Finale du circuit qui se court généralement à Bordeaux : « Le public lyonnais a été fantastique. C’est une chance d’avoir une étape supplémentaire, un lieu de rencontre en plus entre le grand sport et l’ambiance exceptionnelle du haut niveau en attelage. »

La 24e édition d’Equita Longines, le Salon du Cheval de Lyon, s’achève donc sur

l’enthousiasme des meneurs internationaux et sur les cris de joie et de soutien de leur public qui définitivement, auront fait rugir le Lyon pour cette première Coupe du monde FEI d’attelage en terre rhônalpine.



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°304 du 26 Octobre 2018


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre