- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Le Selle Français : des nouveautés pour 2017


18/05/2017
    
L’Assemblée Générale du Stud-Book Selle Français a eu lieu à Gentilly le 27 avril dans les locaux de la MSA. Des formations Jeunes Eleveurs, un circuit dédié au complet ou encore une refonte du site internet, telles sont quelques-unes des actions annoncées cette année.


Pascal Cadiou, président de l’Association depuis mai 2014, a ouvert l’Assemblée Générale par le rapport moral du président. Quelques chiffres donnent une idée de la situation actuelle et des marges de progression restant à accomplir : « 66 % des éleveurs Selle Français changent chaque année depuis 15 ans, selon les données de l’IFCE. Le pourcentage est de 45 pour les pur-sangs et les trotteurs. On remarque aussi une baisse des naissances ». 


Des rappels historiques aussi : en 2012, le Conseil d’État a contesté le statut d’ANR (Association nationale de Race, ndlr). Dans un décret soumis au ministère de l’Agriculture paru le 14 avril 2016, la commission de stud-book, nouvelle mission, est désormais confiée à l’association.


Un constat enfin : les 800 000 euros de dépense FFE Compet et SIF représentent environ 60 000 chevaux différents. Le renouvellement est de 9 000 chevaux par an. La moitié des chevaux produits ne voient jamais le terrain en compétition. « En terme d’avenir, on espère qu’après la crise de 2008, on aura les moyens de vendre nos SF au meilleur prix », lâche le président Cadiou. 


Un programme de sélection SF enrichi


Première partie du bilan 2016 : le programme de sélection. Le président Cadiou poursuit. « La détection des aptitudes des SF en CSO, complet et dressage s’appuie sur différents critères : le relationnel, l’esthétique, le comportement du cheval à l’écurie et le mental, en lien avec le travail réalisé par l’IFCE et l’INRA. 


L’idée est de développer un programme d’accompagnement des éleveurs et de mettre l’accent sur la jeune génétique mâle, après l’avoir mis en place pour les femelles - les pouliches peuvent récupérer les points de prime de la mère. C’est le programme Génétique Avenir Selle Français. Ce sont 70 000 euros redonnés aux éleveurs qui font confiance aux jeunes étalons ». 


Le label SF Originel


« Avant, la part SF Originel était de 40 % » précise Pascal Cadiou. La prime PACE sera bonifiée pour les éleveurs utilisant ce label. En 2017, le SIRE rendra automatique son utilisation.


Les concours d’élevage


« La principale évolution des épreuves a été l’affiche en direct des notes », précise Pascal Cadiou. 


4 circuits sont proposés aux éleveurs, à commencer par :


• Le championnat des foals 


A ce sujet le vice-président Michel Guiot rappelle qu’en Normandie « il y a un décalage des naissances, on a du mal à trouver des poulains âgés ». « Mais si l’on change les dates des concours, cela va créer des déséquilibres », ajoute le président Cadiou. 


• Qualificatives mâles et femelles


« En 2016, il y a eu 8 sélections mâles, 527 engagés de 2 et 3 ans. En catégorie femelles, ce sont 4 sélections, 30 concours régionaux et 82 pouliches engagées, soit une augmentation de 13 % par rapport à 2015 ». Depuis 2016, 148 SF ont été approuvés étalons, 37 de 3 ans et 8 de 2 ans. 


Des formations...


Des formations de juges ont été organisées en 2016, grâce à la SHF. Des formations sont également destinées aux éleveurs de janvier à mars 2016 et à la même période cette année. Sans oublier les Young Breeders, une nouveauté mise en place en 2016 et poursuivie cette année, 17 sessions sont prévues. « Un gros enjeu pour les jeunes éleveurs, qui seront peut-être un jour éleveurs, l’idée est aussi d’avoir un œil sur l’international », indique le président Cadiou. 


... et un nouveau circuit CCE


Un nouveau circuit d’élevage, réservé aux chevaux de 3 ans SF et Anglo-Arabe, les Espoirs du complet, voit le jour en 2017. Il y aura 8 qualificatives SF et la finale aura lieu pendant le Mondial du Lion d’Angers, du 19 au 22 octobre prochain. 


Promotion sur le net... et à l’international


L’an dernier, l’association était présente à Aix-la-Chapelle, à la Fiera Cavalli de Vérone, au CHI de Genève, et au Salon du Cheval de Paris. Le développement à l’international est l’un des objectifs 2017, des missions à l’étranger et des échanges sont au programme. 


Les supports de communication sont multiples : le site Internet et sa boutique en ligne, la sortie du guide des étalons, de 3 magazines par an, les réseaux sociaux (Facebook, Instagram). Cette année, le site comportera une base adhérents et des informations sur les étalons notamment. Une base de données éleveurs sera aussi créée avec les liens des chevaux à vendre sur SHF Market. 




A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°286 du 15 Septembre 2017


je m’abonne !  je lis

  • Hower aux prix
  • Coktail d'Azur aux prix
  • Cicave du Talus aux prix
  • Catchar Mail aux prix
  • Cerise de la Violle aux prix avec Stéphanie Alexandre (propriétaire) et Sandra Périni, la naisseuse


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre