- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Le phénomène Juan Martin Clavijo à Saumur


20/04/2019
    
La compétition est désormais lancée à Saumur, capitale mondiale de l’équitation et des arts équestres, qui accueille, jusqu’à samedi, la Finale de la Coupe du monde FEI de voltige. Vendredi soir se jouait la première des deux épreuves comptant pour le classement qui déterminera les vainqueurs de la Finale dans trois catégories : Dames, Messieurs et Pas-de-deux.

Chez les dames, la tenante du titre, l’Allemande Kristina Boe, également double championne du monde en titre et championne d’Europe en titre, avait déçu à l’occasion de la warm-up. Première à s’élancer dans le Grand Manège de l’Ecole Nationale d’Equitation, qui accueille généralement les galas et démonstrations des écuyers du Cadre noir de Saumur, la voltigeuse est revenue au meilleur de sa forme. Il ne lui reste d’ailleurs plus qu’une chance pour briller face à un public international puisque Kristina Boe prendra sa retraite sportive à l’issue de la compétition. Elle termine ce soir deuxième, derrière sa compatriote Janika Derks, déjà en tête de la warm-up. Dans une voltige plus athlétique et puissante que sa rivale, Janika a largement séduit le jury et le public. Demain, la relève de Kristina Boe peut être assurée par une autre Allemande ! La troisième place est occupée par la Suisse Nadja Büttiker.

Chez les hommes, disons qu’il y avait le Colombien Juan Martin Clavijo et les autres. Ce kid de 19 ans, qui courait cette année sa première saison en Coupe du monde FEI de voltige et qui participe logiquement à sa première Finale, est un phénomène de grâce et de souplesse, une légende des sports équestres dans son pays. Toutes disciplines équestres confondues, il a été le premier (et le seul) Colombien à remporter l’or mondial sur un championnat ! « J’ai pris énormément de plaisir à voltiger ce soir, a-t-il déclaré à l’issue de sa prestation ; c’était mon principal objectif. La reprise de ce soir était encore plus fluide que celle d’hier, dans la warm-up. Le format de la Coupe du monde FEI, par lequel nous bénéficions de 20 secondes supplémentaires dans nos programmes libres, est très appréciable. » A star is born ! Juan Martin Clavijo devance les Allemands Jannik Heiland, deuxième, et Thomas Brusewitz, troisième. Côté français, Clément Taillez, le seul Tricolore parvenu à se qualifier pour cette Finale de la Coupe du monde FEI de voltige, pointe à la cinquième position. Satisfait de sa prestation, le résident externe du Pôle France de voltige de Saumur, voltigeait devant son public, sur un Ave Maria tout en délicatesse. « Je m’était promis de voltiger un jour sur un Ave Maria ; je m’étais dit « Quand je serai fort, je voltigerai dessus » ; il me fallait juste attendre d’être prêt à affronter un tel monstre de musique. » L’heure de Taillez semble venue et l’Alsacien aura à coeur de viser un podium, à l’occasion de la seconde manche de cette Finale.

Dernière catégorie, le Pas-de-Deux est mené là encore par un couple allemand, Theresa-Sophie Bresch et Torben Jacobs, bien partis pour décrocher un deuxième titre dans cette Finale de la Coupe du monde FEI de voltige, après leur sacre l’an dernier.

Verdicts de cette Finale 2019 ce samedi, dès 21 heures, heure française. Les dernières places sont encore disponibles pour le choc des titans ! 
www.saumur.org

Clément Taillez 3è de la warm-up à Saumur

Si l’épreuve ne compte pas pour le classement final qui déterminera les vainqueurs de cette Finale de la Coupe du monde FEI de voltige 2019, qui seront samedi soir, elle était pourtant importante, au moins à deux égards : « La warm-up permet de déterminer l’ordre de passage de l’épreuve de demain, la première épreuve sur les deux qui seront prises en compte dans le classement final, explique Davy Delaire, entraîneur et sélectionneur de l’équipe de France de voltige. Elle était également très importante pour la familiarisation des chevaux avec l’environnement de la compétition. »

Pour la première fois organisée à Saumur, la compétition se déroule en effet dans le splendide Grand manège, là où évoluent généralement les écuyers du prestigieux Cadre noir de Saumur, ambassadeurs de l’équitation de tradition française, inscrite au Patrimoine de l’UNESCO.

Chez les dames, qui ouvraient le bal, la (mauvaise) surprise vient de l’Allemande Kristina Boe, tenante du titre, double championne du monde en titre (en individuel et dans la Coupe des nations) et championne d’Europe en titre, qui court à Saumur sa dernière compétition avant de prendre sa retraite sportive et pointe à la dernière place de cette warm-up. Mais répétons-le : cette épreuve comptait pour du beurre dans le classement qui déterminera le vainqueur de la Finale de la Coupe du monde FEI de voltige. Belle opération en revanche pour sa compatriote Janika Derks, championne du monde en équipe en 2014 et championne d’Europe en équipe en 2015, qui termine en tête de cette warm-up. Elle est suivie par la Suisse Nadja Buttiker, deuxième, et Marina Mohar, voltigeur suisse également, troisième. Nadja Buttiker terminait deuxième de la Finale de la Coupe du monde l’an dernier, derrière Kristina Boe. L’Helvète aura donc à coeur de prendre sa revanche, à Saumur.

Côté messieurs, belle entrée en matière pour le voltigeur qui a battu tous les records à l’applaudimètre, le Français Clément Taillez, seul représentant tricolore dans les trois catégories de cette Finale de la Coupe du monde FEI de voltige. Il pointe à la troisième place de cette warm-up, derrière l’Allemand Viktor Brusewitz, deuxième, et la (bonne) surprise de cette soirée, le Colombien Juan Martin Clavijo, premier. Juan Martin Clavijo fut champion du monde en 2015 et 2017, et est une véritable star en Colombie : il est le premier athlète à avoir remporté l’or dans un championnat, toutes disciplines équestres confondues ! Il évoluait hier soir sur un choeur orthodoxe d’hommes : splendide !

Dernière catégorie figurant dans cette Finale de la Coupe du monde FEI de voltige, le pas-de-deux. Logiquement, les Allemands Theresa-Sophie Bresch et Torben Jacobs s’imposent sur leurs concurrents américains, Daniel Janes et Haley Smith, deuxièmes, et suisses Zoe Maruccio et Syra Schmid, troisièmes. Theresa-Sophie et Torben remportaient la Finale de la Coupe du monde de voltige en 2018 et sont également, ensemble, vice-champions d’Europe en titre.



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°319 du 4 Octobre 2019


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre