- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Le parcours royal de Fabuleu de Maucour

  • Pascal et Jimmy Louis à Beaufort-sur-Argonne (© F.P.)
    Pascal et Jimmy Louis à Beaufort-sur-Argonne (© F.P.)
Fabuleu de Maucour, magnifique Selle Fançais gris de 7 ans, a été offert à la reine Elisabeth II par Emmanuel Macron pour ses 70 ans de règne. Le cadeau a mis sous le feu des projecteurs médiatiques l’élevage meusien de Maucourt fondé il y a une cinquantaine d’années par Jean-Albert Louis, agriculteur à Beaufort-en-Argonne et éleveur avisé.

A défaut d’être un champion du monde, Fabuleu est un chic et bon serviteur de la République. Acheté à 3 ans par la Garde républicaine, le grand gris toisant 1,8O m est devenu le porte étendard de la Garde. Missionné par Emmanuel Macron pour trouver THE cadeau équin à offrir à sa Majesté Elisabeth II pour son jubilé de platine, le colonel Cortes, commandant de la Garde républicaine, a retenu Fabuleu de Maucour. Il explique son choix. « La reine connait très bien les chevaux, il ne fallait pas se tromper. Le cheval devait être représentatif du régiment de cavalerie, mon regard s’est alors orienté vers ce grand cheval gris porte-étendard que l’on a vu au défilé du 8 mai. Il a un bon papier Selle Français, il est jeune, bien dans sa tête, porteur, avec une belle couleur de robe. C’est lui qui remplissait toutes les conditions. Il a été offert harnaché avec sa selle d’armes modèle d’apparat et un sabre. Accueilli à Windsor par Lord De Mauley, le master of horses, il a été beaucoup apprécié comme il le fut par la reine à laquelle il fut présenté le lendemain de son arrivée. Il sera hébergé dans ses écuries privées ».  Gabriel Cortes fut aussi impliqué dans le choix de Vésuve de Brekka qui fut offert par la France au président chinois il y a quelques années. 

Trait et sang

Jean-Albert a toujours eu des chevaux au milieu de son troupeau de vaches. C’était un fidèle « client » du Haras national de Rosières-aux-Salines ou celui de Montier-en-Der. Nidor Platière a bien servi l’élevage et fourni aux Maucourt un intéressant réservoir génétique à ses poulinières. Candy de Maucourt est de celle-là. Croisée à Robin II Z elle a donné Reine de Maucourt qui tourna en CSI 2* il y a peu avec Jean Xhémal. De très bons chevaux d’amateurs sortent de cet élevage ainsi que des chevaux de trait Ardennais particulièrement appréciés pour leurs aptitudes à la traction. La passion des chevaux se perpétue de père en fils chez les Louis.

Fils de Geronimo Duboishue, un Jalisco appartenant à Liliane Fromer, et de Quendie de Maucourt par Flipper d’Elle, Fabuleu de Maucour est né chez Pascal Louis à Beaufort-en-Argonne.  Jimmy, le petit-fils, perpétue la tradition « On est plus des paysans que des éleveurs de chevaux. Ils sont tous mélangés dans les champs au milieu de plus de 300 vaches ». Celui qui choisit les croisements, c’est le doyen Jean-Albert. « Il a l’œil pour dénicher des saillies pas trop chères mais de bonnes qualités qui conviennent à nos juments. Quand j’avais 15 ans, j’essayais d’économiser. Puis je payais une saillie. C’est toujours plus sympa de voir son poulain réussir qu’une vache partir à l’abattoir » explique Jimmy. Aujourd’hui, six poulinières produisent en trait Ardennais et une bonne dizaine en SF. 

A la télé

« Lorsque les chevaux ont 3 ans, ils sont débourrés. A ce moment-là, le potentiel sport saute aux yeux. Pour ceux qui n’en ont pas particulièrement le potentiel, on les emmène chez Pascal Trassart, pas très loin, où il y a souvent des sélections pour la Garde Républicaine. Les conditions sont strictes, il faut un 3 ans de minimum 1,65M, porteur. Et en général, leur choix se porte sur des chevaux bais ou alezans. Fabuleu fut une exception. On était vraiment content qu’il parte là-bas, depuis, tous les ans, on regardait le 14 juillet à la télé dans l’espoir de le voir » poursuit Jimmy.

10 jours avant le jubilé, le commandant du régiment de la cavalerie Gabriel Cortes appelle la famille pour leur annoncer la nouvelle. Et forcément, « On était vraiment contents d’apprendre cette nouvelle qui nous a fait beaucoup de pub, mais actuellement je n’ai plus que des poulains, et les poulains, je ne les vends pas. »

Fabuleu n’était pas le premier à partir pour la Garde, Fakir de Maucourt l’a été il y a quelques années. Alors tous les 2-3 ans, ils proposent un cheval de leur élevage qui n’est pas le meilleur sauteur, mais qui est « vraiment très beau ». Et quand il y avait des périodes où les chevaux se vendaient un peu moins, la famille Louis pouvait compter sur la Garde Républicaine.

En parallèle, l’armée leur a également acheté quelques chevaux de sport.

ER avec FP

16/06/2022

Actualités régionales

Les petites annonces

Toutes les annonces équestres avec Equirodi

Je dépose une annonce