- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Le moral des troupes avant les Europe de dressage


15/08/2019
    
Les Championnats d’Europe de dressage, saut d’obstacles et para-dressage se tiendront du lundi 19 au dimanche 25 août prochain à Rotterdam au Pays-Bas. Les Tricolores joueront la qualification pour les JO de Tokyo 2020. À une semaine du départ pour Rotterdam, le sélectionneur national Jan Bemelmans et les cavaliers reviennent sur la sélection, les chevaux et leur façon d’aborder cette dernière ligne droite. 

Stéphanie Brieussel & Amorak – Groupe 1
« Je suis contente de faire partie cette sélection. Amorak est dans le circuit depuis longtemps. Depuis deux ans maintenant, il est au mieux de sa forme et techniquement, il a franchi un cap. Il a gagné en maturité. Toute cette saison il a montré qu'il était sûr, stable et régulier. 
Il va continuer à s'entraîner comme d'habitude pour préparer l'échéance et arriver en super forme. C'est notre dernière chance pour obtenir la sélection pour Tokyo. Mon objectif est de servir l'équipe au mieux. 
Si on fait tous ce qu'on sait faire, on a vraiment une chance de décrocher cette qualification. L'équipe est assez homogène, tous les couples sont fiables, ça peut jouer en notre faveur. 
On compte tous les uns sur les autres, c'est important de monter ce championnat en équipe. 
On se connait tous très bien, le staff nous connait aussi bien. C'est plutôt une pression positive, avec l'expérience, j'ai l'habitude de gérer ce genre de pression et c'est plus facile. »


Charlotte Chalvignac & Lights of Londonderry – Groupe 2
« Je suis très contente de cette sélection. Je ne m’attendais pas à ça en début de saison, je suis très contente de participer à une telle échéance. 
C’est ma première sélection en championnat d'Europe mais je l’aborde comme un concours normal, je suis très impatiente.
Lights va vraiment très bien, il est en pleine forme. Ce cheval a beaucoup de métier, et on a réussi à former un couple au cours de cette année jusqu'à l'apothéose avec notre titre de champion de France à Vierzon au Master Pro.
Depuis le championnat de France, le cheval a eu un peu de repos. Nous avons repris le travail, nous allons dérouler une dernière fois le Grand Prix au CDI 3* de Crozet qui est tout proche de la maison. Ça va nous mettre dans les bonnes conditions avant de partir pour Rotterdam.
Mon objectif est de faire le mieux possible et qu'on arrive à décrocher la qualification pour les JO. On se connait tous très bien, on se voit souvent en concours, j'espère qu'on va passer un bon moment sportif et humain. »


Morgan Barbançon Mestre & Sir Donnerhall II – Groupe 1
« Je suis tellement contente d’être sélectionnée avec Gus (Sir Donnerhall II), c’est une belle récompense pour notre travail. On a une bonne équipe, je me réjouis d’en faire partie et je pense qu’il va y avoir une bonne ambiance. On a appris à se connaitre avec les autres cavaliers sélectionnés et j’ai hâte de vivre cette compétition avec eux. Je prépare ce championnat comme n’importe quelle échéance, je n’aime pas mettre de pression supplémentaire pour un championnat. Le cheval est vraiment en super forme. On va donner notre maximum pour décrocher cette qualification olympique ! »

Arnaud Serre & Ultrablue de Massa – Groupe 1
« Je suis très heureux de représenter la France. On va faire le mieux possible pour se qualifier pour Tokyo, ça va être difficile, mais c’est réalisable, on en est tous conscients. Ultrablue de Massa va très bien. Je suis très content de sa dernière sortie en compétition à Nice. Il a trébuché dans le Grand Prix, ce qui nous coûte des points, mais le lendemain dans le Grand Prix Spécial il était vraiment très bien. À une semaine du départ, on travaille comme on en a l’habitude. Il connait toutes les figures, tout est bien calé et je lui fais vraiment confiance. Maintenant, je n’ai plus qu’à l’emmener à Rotterdam au meilleur de sa forme. Cette dernière ligne droite je la connais bien, ce sont mes quatrièmes championnats d’Europe, et avec les Jeux équestres mondiaux de 2014 ma cinquième grande échéance. J’espère servir l’équipe du mieux possible, je ne doute pas que l’ambiance dans le groupe va être excellente ! »


Jan Bemelmans, sélectionneur national.
« C'est très clair, l'objectif c'est la qualification pour les JO de Tokyo. Il reste trois places, et il y a encore beaucoup de concurrence. Le Danemark va être difficile à battre, donc en réalité, il ne reste que deux places. 
Les Irlandais ont bien tourné à Aix-la-Chapelle, les Portugais ont aussi montré de belles choses et les Belges sont également des concurrents sérieux. Ça va être un vrai combat !
La consigne c'est que tout le monde doit faire son maximum, et j'espère qu'ils vont tous atteindre au moins 70 %, comme ils l’ont déjà fait cette année. Il ne faudra rien lâcher, j'ai un bon feeling avec cette équipe. 
Tout le monde a compris l'enjeu et veut faire le maximum pour servir l'équipe de France. Ils sont tous sont très sérieux et travaillent bien. On a fait un programme à chacun, tout le monde va arriver en forme à Rotterdam.
Cette saison, on a vu tous les cavaliers et on a la meilleure sélection possible pour ce championnat. L'esprit d'équipe est bien présent.
Les championnats, c'est aussi un peu différent des concours de l'année. 
Il y a sept juges et non pas cinq, les notes attribuées sont normalement très justes. On aura aussi besoin d'un peu de chance au bon moment pour que ça passe car ce sera très serré. 
Ces derniers jours avant le départ sont les plus durs, il faut savoir rester calme, après une fois au championnat, tout le monde sait ce qu'il a à faire. »

(Communiqué)



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°318 du 13 Septembre 2019


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre