- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Jumping International de Mâcon Chaintré, Morgan Bordat devant Philippe Rozier et Julien Gonin dans le Grand Prix 3*

  • Morgan Bordat/Uma (© Clément Bouillot Photographie)
    Morgan Bordat/Uma (© Clément Bouillot Photographie)
Cinquante-huit couples étaient au départ du Grand Prix 3* de la Ville de Mâcon cet après-midi. Au pied du château de Chaintré et sous le soleil bourguignon, le parcours dessiné par le chef de piste français Cédric Longis a offert au public un final en apothéose. Parmi les huit couples qualifiés pour le barrage, Morgan Bordat s’est imposé avec sa fidèle Uma et devance deux compatriotes et amis, Philippe Rozier et Julien Gonin, respectivement deuxième et troisième avec Prestigio LS la Silla et Valou du Lys.

Une première manche bien dosée, un barrage à vitesse grand V 

« Cheval et bien pensé », tels étaient les mots du Champion Olympique par équipes de Rio, Philippe Rozier, pour décrire le tracé du parcours lors de la reconnaissance. Un sentiment partagé en bord de piste au fil du déroulé de la première manche. S’il a fallu attendre le treizième couple en piste pour voir le premier sans faute, ils étaient finalement huit à empocher leur ticket pour la finale au chronomètre. Sept français et la jeune représentante du Liechtenstein, Jennifer Hochstadter. Quatorze couples terminaient avec quatre points au compteur, à l’image du Marocain Abdelkebir Ouaddar, fautant sur le dernier ou encore des tricolores Harold Boisset, Benoît Cernin ou Titouan Schumacher. Michel Robert quant à lui, signait du haut de ses soixante-quatorze ans, un parcours sans pénalité aux obstacles mais avec quelques secondes de retard sur le temps accordé lui coûtant deux points. L’israëlien Robin Muhr et la Suisse Sasha Barthe écopaient quant à eux d’un point pour temps dépassé également.

Premier à s’élancer dans la finale, Bruno Garez, associé à United Sunheup, signait de nouveau un parcours parfait. Avec un chronomètre de 40,64 secondes, il mettait la pression à ses poursuivants dont le premier était Axel van Colen qui, commettant deux fautes dans le double prendra finalement la huitième place de ce Grand Prix. La première des deux cavalières qualifiées pour le barrage, Faustine Laferrerie déroulait quant à elle un parcours rapide et parfait... Jusqu’à l’ultime oxer. Pénalisée de quatre points avec un chronomètre de 40,09 secondes, la jeune femme associée à Acatitla LS prendra finalement la sixième place, juste derrière l’autre représentante féminine de ce barrage, Jennifer Hochstadter. Associée à sa

Golden Lady, la lichtensteinoise, quatrième donc, termine sans pénalité mais dans un rythme moins soutenu que les trois derniers cavaliers à s’élancer après elle. Philippe Rozier, d’abord, abaissa le chronomètre de référence de plus d’une seconde avec son Prestigio LS La Silla, 39,47 secondes. Lancé à sa poursuite, son co-équipier sous les couleurs de la Laiterie de Montaigu, le Bressan Julien Gonin tenait en haleine le public de Mâcon jusqu’à la ligne d’arrivée et l’affichage de son chronomètre : 40,08 secondes. Pas tout à fait assez donc pour détrôner le champion olympique. Ultime départ de ce week-end, Morgan Bordat, local de l’étape et porté par le public, s’envola quelques secondes plus tard vers la victoire avec Uma. Une victoire sans appel, puisque le Bourgignon rentrait en 37,39 seconde, deux secondes de mieux que son aîné donc. Un joli cadeau d’anniversaire pour celui qui fête aujourd’hui ses trente ans. 

Ils l’ont dit

Morgan Bordat, vainqueur du Grand Prix 3* de la Ville de Mâcon – 1,55m : « Je ne pouvais rêver meilleur cadeau d’anniversaire de la part d’Uma ! Comme toujours, le parcours de Cédric Longis était très aéré, juste. Ce grand prix était un vrai plaisir. Avec Uma nous nous connaissons par cœur et nous faisons désormais cela avec facilité. Je passais en dernier donc j’avais toutes les informations pour savoir comment être plus rapide que Philippe Rozier. Ici nous avons passé une belle semaine, l’organisation est excellente, les conditions techniques excellente et puis c’est toujours agréable pour moi de l’emporter « à la maison » ! » 

Philippe Rozier, deuxième du Grand Prix 3* de la Ville de Mâcon – 1,55m : « Mon sentiment sur le parcours de la première manche a été parfaitement confirmé en piste. C’était du Cédric Longis (rires) ! J’aime beaucoup son travail qui nous oblige à être précis partout. Aujourd’hui nous sommes huit sans faute, ce qui est parfait puisque nous repartons tous pour quelque chose. On a vu aussi quelques sans faute avec du temps dépassé, pour moi le scenario était parfait. J’ai été assez rapide au barrage mais je savais que Julien et/ou Morgan me passerai(en)t devant. la jument de Julien a beaucoup plus d’action que Prestigio, je pensais d’ailleurs qu’il m’avait battu en regardant son barrage… Et puis non. Morgan quant à lui a tout tenté sans complexe et je suis très heureux de partager le podium avec ces deux bons et sympathiques cavaliers ! » 

Julien Gonin, troisième du Grand Prix 3* de la Ville de Mâcon – 1,55m : « Je suis venu ici avec Valou pour qu’elle saute des épreuves un peu moins hautes que ces dernières semaines où elle a concouru un CSI5*. Elle connaît bien la piste de Mâcon où nous sommes toujours heureux de venir mais elle n’apprécie pas vraiment les rivière. C’est d’ailleurs ce qui a entraîné cette troisième place car je n’ai pas pu prendre tous les risques au barrage dans lequel un vertical était placé juste à côté. Elle a néanmoins été très à l’écoute aujourd’hui et je suis très satisfait. » 

Isabelle Breul, Directrice du Centre équestre de Mâcon Chaintré : « Nous avons vécu une intense semaine de sport ici à Mâcon Chaintré à l’occasion de ce CSI3*, événement majeur de notre calendrier annuel. Je tiens à remercier tous les cavaliers présents ce week-end pour leur confiance et leur enthousiasme. Je remercie également la Ville de Mâcon, la commune de Chaintré et l’ensemble de nos partenaires institutionnels et privés, sans qui rien de tout cela ne serait possible. Enfin, j’ai une pensée pour chaque membre de l’Association Mâcon Chaintré événements qui a œuvré cette semaine, et pour certains depuis plusieurs mois, toujours avec passion et professionnalisme, pour offrir le meilleur accueil aux chevaux, aux cavaliers, à leur entourage et au public venu très nombreux. Désormais tournés vers les prochains événements au programme, notamment le Grand National de CSO programmé du 7 au 10 septembre prochains et avons hâte d’accueillir à nouveau, l’élite du saut d’obstacles.»

Retrouvez l'ensemble des résultats du week-end, ici

 

 

LC

10/07/2023

Actualités régionales

Les petites annonces

Toutes les annonces équestres avec Equirodi

Je dépose une annonce