- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Jasmin du Luot, champion suprême des foals SF


22/08/2019
    
Dans le cadre du Normandie Horse Show au terme de deux jours de présentation, les foals gagnants du concours national Selle Français des catégories mâles jeunes/âgés et femelles jeunes/âgées ont été élus. Ci-dessous, les cinq premiers de chaque catégorie, qui ont été primés à St Lô. L’émotion submergea Liliane et Philippe Dugué, éleveurs manchois à Le Luot, lorsque leur foal, Jasmin du Luot, par Delstar Mail et Bledina du Luot par Ilvien des Mielles, fut désigné foal suprême 2019.


Souveraineté Delstar Mail


C’étaient déjà deux sujets fils de Delstar Mail qui l’emportaient, lors du concours régional des foals de Normandie deux jours plus tôt ici même à St Lô, comme au Régional du Pin le 1er août, sans oublier le gagnant des mâles jeunes ici même à St Lô le 31 juillet. C’est la femelle, Jade de la Butte, qui était désignée Championne Suprême de Normandie. 


Régions 


Côté région, la Manche monopolise les victoires chez les jeunes : Jasmin du Luot, mâle jeune et Champion Suprême est né chez Liliane Dugué dans la Manche à Le Luot, noté 18,48 par ses juges, et Jonquille de Brion (Canturo), la gagnante des femelles jeunes, est née chez Charles Gauquelin dans la Manche à Dragey, récoltant la belle note de 18,08.


Le Champion mâle âgé, Jingle de Brenne (Cartier vd Heffinck) est né chez Carine Van Ingen dans l’Indre, à Mézières en Brenne, et talonne le champion suprême à 18,38. Enfin, la Championne femelle âgée Jalousie d’Ael (Flipper d’Elle), est Bretonne, née chez Loïc le Floc’h dans le Morbihan à Plabennec, avec une note finale de 17,80.


Parmi les vingt foals primés, si le vainqueur est Normand, les Bretons totalisent 6 foals primés (dont deux issus de Plabennec) contre 5 pour leurs voisins Normands. Deux foals viennent de l’Ain, deux d’Aquitaine, deux d’Occitanie. Un est Sarthois, un vient de l’Indre, et un autre Bourguignon. Bravo à tous !


C. Robert


Championnat mâles jeunes : 1. Jasmin du Luot par Delstar Mail et Bledina du Luot par Ilvien des Mielles, né chez Liliane Dugué dans la Manche (50 Le Luot) 18,48; 2. Je Rêve de Plabenn (Mylord Carthago et Romanche du Moyec x Robin II Z) à Denis Le Guen (29 Plabennec) 18,03; 3. Juste des Noés (Tobago Z et Qualrla Paluelle x Flipper d’Elle) à Elevage des Noés (35 La Bazouge du Désert) 18,00; 4. Jumbo de Sisse (Dingo Louvo et Royale de Sisse x Orlando) à Christian Prime (50 Poilley) 17,93; 5. Jepetto Numenor (Balou Star et Callista x Ogrion des Champs) à Julien Blot (01 Lent) 17,73.


Championnat mâles âgés : 
1. Jingle de Brenne par Cartier VD Heffinck et Dasha de Brenne par L’Arc de Triomphe, né chez Carine Van Ingen dans l’Indre (36 Mézières en Brenne) 18,38; 2. Just For You du Ter (Untouchable et Relinda du Ter x Burggraaf) à Claude Bichet (56 Guidel) 18,33; 3. Jarry du Mont (Cartani et Orlequine du Mont x Sandro Hit) à André Michon (01 Chalamont) 18,13; 
4. Jelato de Sezilles (Carioca Ze et Quelle Star v Pottelberg x Major de la Cour) à Virginie Lanchais (21 Courcelles Fremoy) 18,10;
 5. Jewel Gay (Glasgow W VH Merelnest et Valentina Desbruyeres x Clinon) à Camille Baume (86 Vendeuvre du Poitou) 17,95.


Championnat femelles jeunes : 1. Jonquille de Brion par Canturo et Vanille de Brion par Opium de Talma, née chez Charles Gauquelin dans la Manche (50 Dragey) 18,08; 2. Joyce de Grande Haie (Contendro et Astrée Sauvage x Oh Galant Sauvage) à Chrystele Coupevent (72 Courgains) 17,70; 3. Juno des Monts (Vigo d’Arsouilles et Altesse des Monts x Cardero) à Romain Lemasle (50 Subligny) 17,70; 4. Jalisca du Feu (Casallo Z et Turquoise du Feu x Quick Star) à Franck Ancelin (56 Plaudren) 17,60; 5. Jaliska des Grésils (Canto et Frivole des Grésils x Sublim des Grezils) à Serge Debin (86 Dissay) 17,55.


Championnat femelles âgées : 1. Jalousie d’Ael par Flipper d’Elle et Quetamine par Quintero, née chez Loïc Le Floc’h dans le Morbihan (29 Plabennec) 17,80; 2. Juliet du Caires (Ep To You et Bronca d’Aragon x Nouma d’Auzay) à Olivier Grard (34 Mudaison) 17,78; 3. Jezabelrose des Chaumes (Conte Bellini et Belrose des Chaumes x Sunday de Riverland) à Regis Quiton (29 Le Cloitre Pleyben) 17,70; 4. Jubilosso d’Oberland (First Step Valentin et Oberland Piu Mosso x Pickmere Mistral) à Karen Robinson (82 Caylus) 17,65; 5. Jade du Vinnebus (Bandro Boy de Béthune et Cheyenne de Vinnebus x Nectar des Roches) à Chantal Sanson (50 La Hague) 17,45.


Jasmin du Luot, le champion des mâles jeunes,a été élu foal suprême lors d’un schéma différent des autres années. Les juges ont choisi à bulletin secret le foal champion suprême dont le nom a été dévoilé lors d’une sublime soirée dans le manège du CPE, plein comme un œuf pour l’occasion.


Souveraineté Delstar Mail


Deux poulains fils de Delstar Mail l’emportaient, lors du concours régional des foals de Normandie deux jours plus tôt ici même à St Lô, comme au Régional du Pin le 1er août. Après la femelle, Jade de la Butte désignée Championne de Normandie., c’est le mâle Jasmin du Luot qui remporte le titre national suprême. Belle consécration pour Bernard Le Courtois, un éleveur-étalonnier audacieux et visionnaire.


« L’année dernière il avait 5 finalistes avec 45 poulains donc c’était exceptionnel. Cette année il a un peu plus de poulains, il doit avoir une soixantaine de naissances et il en a 10 à la finale, tout le monde dit que c’est du jamais vu alors je suis effectivement très content parce que quelque soit le type de la jument les poulains se ressemblent tous, il a une production très, très homogène dans le type, dans la ligne de dos, dans la locomotion, ils sont tous bais. Donc oui, je suis enchanté.


Il fait une très bonne saison de 6 ans avec Grégoire Hercelin en faisant la monte en même temps, il doit être à 13 parcours sans-fautes sur 16 je crois. Il va faire la finale des 6 ans à Fontainebleau et je pense qu’on l’emmènera à Lanaken ».


Pascal Cadiou : « Les éleveurs font de plus en plus confiance à la jeune génétique »


Un beau lot de poulains cette année


« Un très beau lot de poulains et des éleveurs qui viennent de partout. On a des gens qui font 1 000 km, des gens qui sont venus de Montpellier, d’Alsace, du Nord, et ça déjà pour nous c’est une satisfaction. L’année dernière on devait avoir 87 partants au championnat et on en a 110 cette année. Ça veut dire que quelque part les efforts d’accueil, de convivialité, de diffusion des notes en direct ont touché les gens et leur ont donné l’envie de se déplacer. Sur le plan des poulains on a pu voir des foals bien préparés, qui se déplacent bien, qui se comportent bien quand ils sont lâchés en liberté. On attire du monde pour ce championnat, on attire des acheteurs et il y a aussi beaucoup de ventes qui se sont réalisées. On a des retours très positifs de la part des éleveurs. »


La jeune génétique en pointe


« On avait quasiment 40 % de jeune génétique, c’est ça aussi qui est important. Ce n’est pas au président du stud-book de dire que telle origine qui est mieux que telle autre, mais par contre de voir que les éleveurs, à travers les actions qu’on mène, l’encouragement qu’on a mis en place, font confiance à la jeune génétique, c’est satisfaisant parce que c’est vraiment important et fondamental. Nos amis voisins et concurrents étrangers font ça depuis 25 ou 30 ans. C’est important qu’on n’aille pas toujours aux chevaux stars mais qu’on aille aux fils de ces chevaux stars, et ça c’est en train de rentrer dans les mœurs et c’est une source de satisfaction ».


De belles sommes de distribuées


« La dotation du championnat est de 12 000 € et ensuite vient s’ajouter l’aide à la jeune génétique. On a fait 40 chèque de 450 € à ces 40 poulains issus de la jeune génétique. Il faut aussi signaler que la région Normandie multiplie cette prime à la jeune génétique, pour les éleveurs qui sont issus de Normandie bien évidemment, du territoire normand. La convention et le partenariat qu’on a passé avec la Normandie l’année dernière qui est une convention sur 3 ans, donc va dans le sens de l’accompagnement des mesures zootechniques du stud-book ». 


Bien dans ses nouveaux locaux 


« L’équipe est très contente d’être à Fontainebleau et le stud-book se porte bien et on travaille. On veut toujours faire en sorte que notre programme de sélection soit le plus efficient possible et pour ça il faut qu’on soit nombreux. On a gagné 1 000 naissances depuis 2014. On est passé de 5 500 naissances à 6 500 et ça, ça à l’air de se maintenir. L’important c’est que les éleveurs soient solidaires de leur association, soient acteurs de leur association. Il faut qu’ils militent à travers leurs régions, qu’ils nous donnent leurs points de vue, qu’ils nous donnent des idées. On est là pour travailler ensemble. Le stud-book, c’est l’affaire de tous ».


Coups de coeur


Jackpot l’Evidence, c’est le nom de ce joli et original poulain Léopard né chez Jennifer Vallentien de Chenex en Savoie. Il a pour père Jo de la Barde (Quat’sous) et pour mère Perelka, une jument de sport polonaise. Le poulain a obtenu près de 17 de moyenne. Il a été acheté par Edith de Reis pour l’élevage belge Van de Helle.


Heureuse et fière, Morgane Boulaire, éleveuse à Guenrouet (44) qui présentait seule ses deux poulains Jolita d’Hitot (Cornet’s Prinz) et Jaggerbomb d’Hitot (Cristallo I). 


E. R.



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°318 du 13 Septembre 2019


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre